Saumur. La ville veut bien aider Habitat Jeune pour garantir un prêt...

La délibération pour la garantie d'emprunt pour aider l'association Habitat Jeune du Saumurois en proie à des difficultés financières devait passer au Conseil Municipal de ce 25 novembre. Le dossier n'est pas encore totalement prêt. L'occasion, en conférence de presse, pour le maire Jackie Goulet de revenir sur les difficultés financières de l'ex-foyer des jeunes travailleurs, après des erreurs manifestes de gestion...


"Le service est important, il doit exister. Il nous faut l'aider. Ce sera par une garantie de prêt et non par une subvention. Ce serait trop facile. Il y a eu des erreurs manifestes de gestion" a prévenu d'entrée le maire Jackie Goulet. Il faut dire que la direction a vu grand début 2019 pour améliorer les conditions d'accueils du foyer des jeunes travailleurs fondé en 1951 et situé au Fenêt. Depuis 1995, l'espace est géré par l’association Habitat jeune du Saumurois. Elle héberge des 16/30 ans qu'ils soient apprentis, en recherche d’emploi, intérimaires ou stagiaires…

Trop de changements

La structure a souhaité renforcer ses services début 2019 en voulant rénover ses espaces. Douze chambres du foyer Fenêt vont être transformées en studios. Des appartements avaient été aménagés. En voulant ouvrir la structure, l'association avait renforcé ses équipes. Certainement trop. Elle s'est retrouvée en difficulté financière fin septembre et a fait appel aux collectivités. L’association Habitat jeune du Saumurois doit redresser la barre. Jackie Goulet évoque des "fautes de gestion". Pour le maire, il faut "alléger et revenir la structure précédente." Il a insisté sur des erreurs manifestes : "Le coût de revient des repas est de 7€ unitaire. Il était vendu 5 €. De plus, cela pourrait être compensé par la location des chambres, mais les conditions d'accès ont été durcies et le taux de remplissage est passé de 82% à 52%. Cela ne peut pas fonctionner."

La garantie d'emprunt de la ville doit permettre de sauvegarder l'établissement.


Article du 26 novembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :


Commentaire de Superdeg 26/11/2019 16:46:30

Certains particuliers ont bien bénéficié des subventions de l'ANAH pour améliorer leur parc locatif n'est-ce pas monsieur le maire, et les petits jeunes pourquoi ils n'auraient pas de subventions? c'est du tout pour moi rien pour les jeunes



Commentaire de Agathe 27/11/2019 09:10:58

Continuons a torpiller les offres jeunes, continuons à faire de la politique commerciale, supprimons les associations de nos territoires, privilégions les investisseurs privés qui certes ne réclament pas d'argent public mais qui commercialisent le social et l'humain....une belle politique à la saumuroise, Merci Mr Le maire.



Commentaire de matekim 06/02/2020 12:37:49

Détrompez vous! les investisseurs privés reçoivent BEAUCOUP plus d'argent que les associations... et eux n'ont aucun compte à rendre... et sachez qu'en plus les assos créent plus d'emplois... et ont (pour un grand nombre) des fonctionnement plus démocratiques...



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI