Maine-et-Loire. Les agriculteurs retraités attendent toujours la revalorisation des retraites

A l’aube d’une nouvelle mobilisation des agriculteurs en France et en Maine-et-Loire (relire notre article), le FNSEA et les Sections des Anciens exploitants de Maine-et-Loire (SDSEA49) s’inquiètent pour leurs retraites et souhaitent une revalorisation de celles-ci.


« Les retraités et futurs retraités agricoles n'en peuvent plus d'attendre ! En 2018, le Gouvernement s'était engagé à travailler à la revalorisation des retraites agricoles, en parallèle de la réforme en cours de préparation qui impactera uniquement les futurs retraités. Après 18 mois de discussions, malheureusement, la seule réponse est le silence du Gouvernement.

La FNSEA et ses sections des Anciens exploitants rappellent une nouvelle fois aux Pouvoirs publics l'urgence d'apporter une réponse aux anciens agriculteurs. La revalorisation des retraites à 85 % du SMIC est indispensable pour l'ensemble des retraités actuels et à venir. Il n'est pas pensable d'attendre 2025 ou 2030 !
On ne peut pas dire à des millions de français, à des électeurs, de se débrouiller avec le Minimum vieillesse… On ne peut pas porter la valeur travail et laisser tributaires de minima sociaux des millions de retraités à carrières complètes. D'abord prévue en 2019, repoussée en 2020 et aujourd'hui suspendue à la journée du 5 décembre prochain, la réforme est indispensable pour rendre sa cohésion au modèle de retraite français. Plus on attend, plus on fragilise le pacte entre les générations autour des retraites. Plus on attend, plus il y aura de frustration chez tous ceux partis avant la réforme sans bénéficier du minima à 1 000 € par mois.

La FNSEA rappelle que le sujet est on ne peut plus sérieux. Les retraités agricoles sont parmi ceux qui touchent les pensions les plus faibles de notre pays. La retraite d'un chef d'exploitation ne dépasse pas 760 € par mois lorsque la retraite moyenne des français atteint 1 380 € par mois. »


Article du 26 novembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :


Commentaire de Superdeg 26/11/2019 17:27:23

Attention la location des terres entrent dans le revenu, le fruit des placements aussi



Commentaire de Sablons 49 26/11/2019 19:52:54

Ben oui maintenant ca chouine, mais à l'époque le monde agricole a voté non au régime par répartition... et ça faudrait pas non plus l'oublier !! Le principe était clair, cotisations de misère, retraite de merde... On y est.



Commentaire de Airpur49 26/11/2019 20:06:00

À Superdeg, On parle de retraite, on ne parle pas de revenus. Aux salariés qui ont été fourmis durant leur vie active, on ne leur verse pas moins de retraite qu’à ceux qui ont été cigales!



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI