7 décembre à Montreuil-Bellay. Un rassemblement contre les pesticides devant l'usine Phyteurop

Le samedi 7 décembre, un collectif d’associations citoyennes, environnementales, syndicales, politiques organise un rassemblement à Montreuil-Bellay, devant l’usine Phyteurop, classée Seveso, qui fabrique et stocke des herbicides et des insecticides.


Ce rassemblement fait suite à l’incendie qui a ravagé l’usine Lubrizol, à Rouen le 26 septembre 2019. Phyteurop est l’un des quatre sites classés Seveso dans le département du Maine-et-Loire. L’entreprise fabrique des produits phytosanitaires, dont certains qui seraient selon le communiqué du collectif interdits d’utilisation sur le territoire national et même en Europe. Il reproche également l’emplacement de cette usine jugée « vieillissante ». Elle se trouve en effet à proximité de plusieurs lieux sensibles, à savoir « une station de captage d’eau potable, un quartier résidentiel, une école ou encore un collège. »

Présenter des solutions alternatives

L’objectif de ce rassemblement est de discuter des solutions alternatives aux produits phytosanitaires, un débat avec les personnes présentes sera également organisé. Le rassemblement se fera à partir de 10h30 avec un rendez-vous sur le parking du collège Calypso, d’où démarrera une marche vers le site de Phyteurop. À 11h30 une prise de parole aura lieu avec plusieurs intervenants, notamment Michel Besnard, président du collectif de soutien aux victimes des pesticides de l’Ouest, Valentin Beauval de la commission nationale Pesticides et Jean-François Lyphout, président de Aspro PNPP (Association pour la promotion des préparations naturelles peu préoccupantes). Aucune rencontre avec la direction de Phyteurop n’est prévue. Un pique-nique citoyen clôturera cette rencontre.


Article du 27 novembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de Avant de défiler... 28/11/2019 06:57:54

Pourquoi ne pas commencer par rencontrer les dirigeants de cette usine? Que vont apporter des prises de parole entre manifestants seulement? Et puis organiser un pique-nique pour quoi faire? Maintenant les manifestations ressemblent à des réunions entre amis qui s'ennuient le week end.



Commentaire de sablons 49 06/12/2019 18:09:41

C'est sans doute le mot "pesticide" qui fait sortir tous ces couillons du bois... Faudra aussi leurs apprendre la nocivité de Facedebouc, Amtramgram, twisterre...



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI