Météo du vendredi 6 décembre : Les Sauveteurs en Mer lancent leur campagne d'hiver

Si les sauveteurs sont bénévoles et le secours des personnes sont gratuits, le renouvellement de la flotte de sauvetage, les équipements et la formation représentent un coût important. Parallèlement, les sauveteurs bénévoles, dont le temps disponible s'est particulièrement réduit ces dernières années, en consacrent une part encore trop importante à la collecte de fonds, en vue de contribuer au financement de leurs bateaux et équipements.


Ce sont ainsi 9 millions d'euros par an que la SNSM doit trouver pour répondre aux enjeux auxquels elle est confrontée et assurer la pérennité de son modèle bénévole. La SNSM, qui s'appuie essentiellement sur la générosité des donateurs particuliers et des entreprises mécènes pour financer son budget, lance aujourd'hui sa traditionnelle campagne de dons.

Pérenniser un modèle économique singulier


Bien que les efforts réalisés commencent à porter leurs fruits - la SNSM a doublé le nombre de ses donateurs depuis 2013, - les 100 000 donateurs qu'elle compte aujourd'hui reste un nombre bien modeste au regard des millions d'adeptes de loisirs de bord de mer et plaisanciers qui peuvent avoir un jour besoin du service des sauveteurs : plus de 35 000 personnes prises en charge en 2018. La SNSM doit donc aujourd'hui recruter de nouveaux donateurs, malgré l'annonce d'un accroissement du soutien de l'Etat, pour faire face à la hausse des budgets d'investissement et de formation des bénévoles.

Les bénévoles ont besoin de moyens pour intervenir

Dans les dix prochaines années, en raison du vieillissement de sa flotte de sauvetage, la SNSM doit renouveler 140 bateaux pour un montant avoisinant 100 millions d'euros. En prenant également en compte l'entretien, la modernisation des embarcations et les infrastructures, ce seront près de 15 millions €/an, le double de ces dernières années, qui seront consacrés chaque année aux investissements de la SNSM. Les sauveteurs étant de moins en moins issus de professions maritimes (27% des équipages), leur formation est devenue un enjeu majeur pour leur sécurité et celle des personnes qu'ils secourent, et représente aujourd'hui un budget de près de 5 millions €/an amené à croître significativement dans les prochaines années. Enfin, la technologie et la règlementation évoluent rapidement et le budget des équipements pour la protection des sauveteurs et celle des personnes secourues augmente régulièrement. Electronique de navigation, jumelles de vision nocturne ou caméras infra rouge, gilets de sauvetage, défibrillateurs semi-automatiques, autant d'équipements, essentiels à la sécurité de tous qui pèsent lourd dans les budgets.

Une campagne déployée via plusieurs canaux


La SNSM lance dès aujourd'hui sa nouvelle campagne de dons qui sera déployée sur plusieurs canaux :
-Une campagne de marketing direct fidélisation et recrutement,
-Un site web dédié jesoutiens.snsm.org pour faire un don en ligne,
-Une campagne radio de 60 spots sur RTL,
-Des annonces-presse à disposition des journaux et magazines qui soutiennent l'association,
-Un dispositif digital sur les réseaux sociaux et internet.

Côté météo

Demain matin, le ciel sera couvert dans l'ensemble, le sud du département profitera de quelques éclaircies. Les températures seront de 0 à 2 degrés. Dans la journée, ce sont les pluies qui prendront place dans le ciel, le mercure sera compris entre 7 et 9 degrés. Dans la soirée, les précipitations de cesseront pas, mais les températures ne chuteront pas non plus puisqu'il fera 9 degrés.

Matin


Après-midi


Soir


Article du 05 décembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de Soutien aux sauveteurs et un grand merci 05/12/2019 13:50:44

Je préfère de très loin soutenir ces personnes bénévoles qui sauvent des vies chaque année au péril de la leur plutôt que de soutenir des grévistes égoïstes.



Commentaire de Allez... 11/12/2019 08:26:25

On attend les nombreux soutiens aux sauveteurs!



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI