Allonnes-Neuillé. La Tourangelle renait de ses cendres et se développe au passage

La nouvelle usine de l’entreprise La Tourangelle est en fin de travaux. L’activité devrait y reprendre dans le courant du mois de janvier, dans un établissement neuf, plus pratique et plus grand.


Pour rappel, l’huilerie après avoir été basée à Saumur s'était délocalisée sur la zone d'Allonnes-Neuillé, dans des locaux plus spacieux. Ces derniers avaient pris feu en 2018, emportant au passage tout le bâtiment et les machines (relire nos articles). Il n’aura pas fallu longtemps pour qu’elle retombe sur ses pattes, puisqu’un nouveau bâtiment est déjà sorti de terre et quasiment finalisé sur la zone de la Ronde à Allonnes. Mais quitte à reconstruire, autant en profiter pour faire quelques modifications et améliorations. Ainsi la nouvelle structure fera 7 200 m2 sur un terrain de 4 hectares, quand l’ancienne était de 3 600m2. Cette nouvelle infrastructure permettra d’augmenter la capacité de production afin de s’adapter à un marché toujours plus florissant, grâce notamment à un partenariat signé avec la Chine (lire notre article par ailleurs). Cela représente un investissement de 10 millions d’euros pour l’entreprise, dont le chiffre d’affaires global à l’année est de 55 millions d’euros (18M en France et le reste à l’étranger notamment en Asie et aux États-Unis où est également implantée une entreprise). « Ce site nous permettra de produire jusqu’à 20 millions de bouteilles d’huile. Pour information, en 2019 nous en avons produit 5 millions sur le site de Saumur et il y a 10 ans nous en produisions 300 000 », indique Maxime Kohlmeyer, directeur général de la Tourangelle.

Une reconstruction éclair

L’entreprise devrait accueillir ses 60 salariés à la mi-janvier. La reconstruction s’est donc faite rapidement. « C’était pour nous une nécessité, nous ne pouvions pas attendre plus longtemps. Par ailleurs nous louons actuellement de nombreux locaux pour stocker le matériel, il fallait que cela se fasse », explique Maxime Kohlmeyer. Et si la construction a pu se faire si rapidement c’est grâce notamment à l’ancien projet d’agrandissement du site qui a subi l’incendie : « Nous avions prévu sur l’ancien site un agrandissement de 3 000m2. Nous avons donc, autant que faire se peut, essayé de faire du copié collé de ce que nous avions prévu, en reprenant le même architecte. Cela nous a fait gagner beaucoup de temps. » La nouvelle usine ne comprend pour le moment pas d’espace magasin, mais le directeur général dit y réfléchir pour l’avenir sans toutefois avoir tranché sur la forme de celui-ci. La raison est que cela aurait fait de cet endroit un lieu accueillant du public et le permis dans ce cas est plus long à desservir, or du temps le responsable dit ne pas en avoir eu beaucoup.

De nombreux systèmes anti-incendie


Pour cette nouvelle construction, toutes les mesures ont été prises pour limiter les incendies et les dégâts en cas de feu. « Nous n’espérons pas que cela se produira et normalement, il est assez rare qu’un feu se déclare deux fois, mais cela rend un peu parano je pense, alors nous avons préféré prévoir », s’amuse le PDG. Le bâtiment est équipé de système de détection d’incendie sur l’ensemble des pièces, des portes coupe-feu sont également mises en places : « Ce n’était pas obligatoire pour les assurances, mais j’ai décidé de séparer les différents bâtiments de 10 mètres chacun, reliés avec des sas anti-incendie. » Cela permet en cas de feu aux pompiers de protéger les bâtiments pas encore touchés par les flammes et de préserver une partie de l’activité pour que tout ne parte pas en cendres. On n’est jamais trop prévoyant.


Article du 05 décembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI