Economie. L'Huilerie La Tourangelle signe un important partenariat avec la Chine

Alors que l'entreprise la Tourangelle renait de ses cendres (notre article pas ailleurs), une délégation chinoise était ce jeudi 5 décembre en visite dans le Saumurois pour une signature de partenariat avec l’entreprise saumuroise.

Maxime Kohlmeyer, PDG de la Tourangelle, et Quingyong Zhao, de CSFA, ont signé un partenariat commercial au Dôme de Saumur


L’entreprise CSFA (China State Fam) basée à Shanghai est un importateur et un revendeur de divers produits. Elle travaille d’ores et déjà avec une vingtaine de marques venues du monde entier. Le président de la filiale chinoise, Quingyong Zhao, dit avoir été séduit par la qualité des huiles La Tourangelle : « Chez nous, ces huiles sont reconnues comme très qualitatives et l’image de la marque est comparable à celle de Louis Vuitton. » Il s’agit d’un partenariat très important pour l’huilerie saumuroise. En 2019, la chine représente un marché de 5 à 6 millions d’euros. Avec ce nouvel accord, il passe à 10 millions et est appelé, si tout va bien, à se développer encore. « On ne peut jamais prévoir l’avenir, mais il n’est pas ambitieux d’imaginer tripler la production à destination de la chine dans les deux, trois ans », indique Maxime Kohlmeyer, directeur général de la Tourangellle.

Un énorme potentiel


L’entreprise saumuroise était déjà présente sur le segment chinois depuis 2013, mais travaillait jusqu’à maintenant avec un plus petit partenaire, « on change de gamme avec CSFA et les projections sont plus grandes », confie Maxime Kohlmeyer. La firme chinoise rayonne en effet sur toute l’Asie et le Pacifique. Il explique qu’il est impossible de pénétrer le marché chinois sans passer par ces distributeurs. Le Directeur général espère que ce partenariat fera connaître la France et le Saumurois et qu’il profitera à d’autres producteurs, « c’est la première fois que cette entreprise signe avec une entreprise européenne », ajoute-t-il. Sentiment partagé par Jean-Michel Marchand, le Président de l'agglo saumuroise, qui accueillait cette signature au sein du Dôme, et qui espère que ce marché ouvrira d’autres portes commerciales. L’essentiel de la production sera réalisé sur le site d’Allonnes-Neuillé, dans une nouvelle usine qui devrait accueillir ouvriers et machines à la mi-janvier (lire notre article).




Article du 05 décembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Jean 06/12/2019 12:24:24

Bravo . Ce serait bien de nous dire d'où vient la matière première: la production française peut-elle suffire , par exemple pour alimenter un marché chinois de dizaines , voire centaines de millions de personnes ?



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI