Mobilisation en Saumurois : "Nous voulons gagner !"

Ce 5 décembre au matin, près de mille manifestants ont défilé dans les rues de Saumur, en un seul cortège mêlé où flottaient les drapeaux de la CGT, de FO, de SUD, de la FSU. (notre article d'hier). Dans l'après-midi, réunis en Assemblée Générale, l'inter-syndicale a décidé la reconduite du mouvement de grogne et la création d'un comité de grève. Son communiqué.


"Par dizaines et dizaines, grévistes de l'hôpital, à la SNCF, à EDF, de RTE, de ENEDIS, les agents municipaux, les professeurs, et encore des pompiers, des salariés de la défense, de l'IFCE, du trésor, des retraités très nombreux, des salariés privés d'emploi, déterminés, ils sont tous venus manifester pour exiger le retrait du projet gouvernemental de régime universel des retraites par points qui détruirait les régimes spéciaux et ferait reculer le niveau de retraite de tous les salariés du privé et du public.

A 14h30, 26 manifestants de la plupart des secteurs professionnels en présence de la CGT, de FO, de la FSU, de SUD se sont réunis pour faire le tour des secteurs en grève, grève parfois puissante comme à la SNCF, à EDF/RTE/ENEDIS, dans les établissements scolaires, à l'hôpital... Grève reconduite dans ces secteurs.

Au cours de la discussion les cheminots, les agents d'EDF ou de ses filiales RTE, ENEDIS, les hospitaliers, les enseignants ont exprimé la destruction en cours de tous les services publics...

Toutes les revendications surgissaient naturellement dans la discussion, mais une concentrait tout, maintenant, tout de suite le gouvernement doit retirer son projet de régime universel de retraite à points.

Faire reculer le gouvernement dans son projet qui entraînerait un recul social considérable pour des dizaines et dizaines de millions de salariés et de retraités ouvrirait enfin la voie à la satisfaction des autres revendications.

L 'assemblée a décidé d'aider à l'implantation de la grève jusqu'au retrait du projet gouvernemental en constituant le comité de grève qui se réunira tous les jours à 12H30 à la bourse du travail pour échanger toutes les informations entre les secteurs afin de renforcer la grève jusqu'au recul du gouvernement."



Article du 06 décembre 2019 I Catégorie : Politique

 


15 commentaires :


Commentaire de Et voilà... 06/12/2019 09:58:02

Voici ceux que vous soutenez les grévistes indépendants des régimes spéciaux >>> " grévistes la SNCF, à EDF, de RTE, de ENEDIS, les agents municipaux, les professeurs, des salariés de la défense, de l'IFCE, du trésor,..."



Commentaire de A ceux qui ne bénéficient pas de régime spécial 06/12/2019 10:12:46

Vous avez tous crié voire jalousé et haï les régimes spéciaux et maintenant vous descendez dans la rue pour les soutenir! Alors, après, il ne faudra pas réclamer et encore pleurer pour la suppression de ces régimes spéciaux.



Commentaire de bernadette fourré-jousselin dite mémé 06/12/2019 14:58:38

une fille infirmière, un fils marine, et armée de l'air, beaux parents RATP, je sais donc ce que sont les dimanches sans les uns et les autres , les jours fériés et les régimes spéciaux ........... et les bas salaires !!!!! des voyages gratos pour ceux qui avaient des salaires de misères pour aller ... où quand on n'est POV !!!



Commentaire de Arno 06/12/2019 17:19:55

C'est marrant ça... pas un seul salarié du privé, pas un seul patron, pas un seul indépendant, pas un seul commerçant, pas un seul artisan, pourtant ce ne sont pas les mieux lotis en terme de retraite surtout quand on voit le taux de cotisation...



Commentaire de @Arno 06/12/2019 18:18:11

complètement d'accord avec vous , ce sont ceux qui n'ont pas à se plaindre qui manifestent , bien sûr ils ont quelque-chose à perdre !!! pendant ce temps là, la majorité restante , continuent à travailler , vivent le jour présent , alors que les grévistes vivent dans le futur qu'ils ne connaissent pas bien sûr mais qu'ils appréhendent , pour qui ? leurs petits enfants !!! chaque jour suffit à sa peine et les petits enfants agiront en temps voulu puisque la terre tourne , continuera à tourner et rien n'est figé !!!



Commentaire de Calment 06/12/2019 19:26:42

C’est vrai, il n’y avait pratiquement que des fonctionnaires ou assimilés ! Pas de commerçant, d’artisans, d’agriculteurs, d’ouvriers du bâtiment où autres! Ceux qui ont manifesté sont les mieux lotis avec leur régime de retraite calculé sur leur 6 derniers mois d’activité ! Ces manifestants ne sont que des nantis au regard de beaucoup d’entre nous qui travaillons dans des conditions pénibles! Arrêtez un peu et allez donc voir ce qui se passe dans beaucoup de pays où les gens crèvent et survivent grâce à la solidarité de leurs frères. C’est vrai, en France il y a des gens malheureux, mais



Commentaire de Calment 06/12/2019 19:26:43

C’est vrai, il n’y avait pratiquement que des fonctionnaires ou assimilés ! Pas de commerçant, d’artisans, d’agriculteurs, d’ouvriers du bâtiment où autres! Ceux qui ont manifesté sont les mieux lotis avec leur régime de retraite calculé sur leur 6 derniers mois d’activité ! Ces manifestants ne sont que des nantis au regard de beaucoup d’entre nous qui travaillons dans des conditions pénibles! Arrêtez un peu et allez donc voir ce qui se passe dans beaucoup de pays où les gens crèvent et survivent grâce à la solidarité de leurs frères. C’est vrai, en France il y a des gens malheureux, mais



Commentaire de bleu blanc coeur 06/12/2019 19:43:53

bien a vous les personnes qui dénigrés les régimes spéciaux de retraite ces droits ont été acquis dans la douleur et parfois au prix du sang .Et sais mouvements de mécontentement sont le résultat d'un mépris des travailleurs au niveau de la gouvernance nationale privé publique



Commentaire de Bourgeais 06/12/2019 21:02:27

Pour Arno tout simplement ils ne peuvent pas se permettre ils n ont pas la sécurité de l emploi comme tout ceux qui sont à empêcher les autres de bosser en sachant eux su ils auront leur salaire



Commentaire de vince saumur 06/12/2019 22:00:05

La plupart des têtes vides qui dénigrent les fonctionnaires et les salariés des régimes spéciaux sont incapables de se rendre compte que la réforme les concerne aussi et qu'elle sera tout aussi catastrophique pour eux. La bêtises humaine n'a pas de limite.



Commentaire de Arno 07/12/2019 10:24:51

Autre question que l'on peut se poser... Où est-il sieur Goulet ? Mais oui, lui le (ex) représentant CGT d'EDF qui bénéficie d'un régime spécial ? Les nuits ne doivent pas être simple pour lui... entre défendre la réforme LREM et défendre ses "convictions" (<< ceci est du 5ème degré !! ;) )



Commentaire de @vince saumur 07/12/2019 14:27:02

C'est ce que vous voulez faire croire à tous mais c'est tout à fait le contraire. Cette réforme est faite pour aplanir les inégalités et les petites retraites s'en trouveront augmentées.



Commentaire de bourgeais 07/12/2019 17:46:16

bernadette fourré-jousselin dite mémé … Incroyable votre parcours chère madame vous êtes de toutes les situations , chapeau bas une fille infirmière, un fils marine, et armée de l'air, beaux parents RATP je ne sais pas comment vous faites pour avoir tout toujours au bon moments , moi je vais bosser pendant que certains auront leurs salaires même en manifestant ce qui n'est pas mon cas



Commentaire de V Boissin 07/12/2019 18:08:19

@bourgeais , ou avez vous vu que les journées de gréve étaient payés? Chez les bisounours , peut être.....Moi une journée de gréve c est 100 balles



Commentaire de Et si V Boissin 08/12/2019 13:36:44

Le Parisien: Grâce à une “caisse de grève”, à la CGT, une caisse a été été créée pour «soutenir les salariés en grève reconductible" en plus des cagnottes appel aux dons sur internet. Les adhérents de la CFDT quand ils sont en grève peuvent toucher une indemnité presque aussi importante que le Smic pendant le mouvement social. «Pour les grèves de plus de 7 heures, l’adhérent ayant fait l’objet d’une retenue de salaire pour fait de grève reçoit une indemnité de 7,30 € par heure s’il est salarié à temps plein, et au prorata du temps de travail s’il est à temps partiel», précise la CFDT.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI