Doué-en-Anjou. Hofica s’installe déjà dans son usine relais, un dossier express

L’entreprise choletaise spécialisée dans la maroquinerie, Hofica, s’installe à Doué-en-Anjou. Ce lundi 9 décembre à eu lieu la remise des clefs, l’activité commencera début 2020.

L'architecte Christophe Thoumazeau, Jérôme Renou responsable du site, Jean-Yves Papin directeur d'hofica, Jean-Michel Marchand et Michel Pattée pour l'Agglo et la commune


Ce lundi 9 décembre 2019 s’est déroulée la remise de clefs de l’usine relais de Doué-en-Anjou à l’entreprise Hofica (relire notre article). Le groupe choletais est spécialisé dans la maroquinerie et a choisi le Douessin pour y installer son nouvel atelier. Cet endroit a été méticuleusement choisi par le groupe : « Nous avons décidé de venir grâce à mon fils, qui a vécu à Saumur durant deux ans. Nous cherchions un nouvel endroit où nous implanter, mais il fallait pour ça de la main-d’œuvre disponible, des locaux et que cela ne déstabilise pas l’existant, à savoir nos sites choletais », explique Jean-Yves Papin, directeur du groupe Hofica. L’usine relais recevra donc dans la semaine le matériel nécessaire à son activité. Puis le directeur du site, Jérôme Renou, ainsi que deux formatrices intégreront le site le 6 janvier 2020. L’usine-relais représente une superficie de 872 m2.

Jusqu’à 300 employés à terme

L’entreprise souhaite en effet former de nouvelles personnes aux métiers de la maroquinerie, en partenariat avec Pôle Emploi. Ainsi plusieurs vagues de recrutement et de formation se feront, par groupe de douze. Dès le 10 février, un premier groupe intégrera cette formation de onze semaines. Puis, dans le courant de l’année 2020, douze autres personnes seront de nouveau formées. La phase de recrutement débutera prochainement avec une première réunion d’information le 16 décembre. « Le but est de présenter aux postulants ce que nous recherchons, à savoir des personnes motivées, avec du savoir-être », précise Jean-Yves Papin. Dans cette usine relais, 50 personnes y travailleront à terme. Puis l’entreprise a d’ores et déjà réservé une parcelle à proximité de ce site pour y construire un bâtiment plus grand. « Cela se fera en deux temps, d’abord un premier bâtiment de 3000 m2 fait de façon à pouvoir être aisément agrandi et recevoir dans un second temps un autre bâtiment de la même dimension », indique le directeur. Les travaux devraient débuter en 2021 pour un emménagement en 2022. Le site de 6 000 m2 pourra accueillir jusqu’à 300 employés, une aubaine pour le territoire.

Une construction bouclée en 6 mois

Cette installation s’est faite en un temps record, puisque « le premier coup de fil à la commune de Doué-en-Anjou s’est fait le 22 mars 2019 », se souvient Michel Pattée, maire de la commune. Le premier coup de pioche a été donné en juillet, 6 mois plus tard l’emménagement a lieu. « Ce sur quoi nous étions le plus inquiets, c’était la capacité à avoir un bâtiment, mais je dois dire que la collectivité a été des plus réactive. Nous avons ici un très bel outil de travail », confie Jean-Yves Papin. Ce à quoi Jean-Michel Marchand, président de l’Agglomération Saumur Val de Loire, répond : « Nous nous devions de répondre favorablement à cette demande, essentielle pour le territoire. Cela montre aussi à quel point l’agglo peut être réactive et se donne les moyens pour faire vivre l’économie locale. Il s’agissait d’un véritable pari. »


Article du 09 décembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :


Commentaire de sablons 49 09/12/2019 17:51:12

Sacré JMM, il en en loupe pas une... sortie



Commentaire de saumurois 09/12/2019 20:27:50

Bravo M Patté, si tous les élus pouvaient en prendre de la graine...



Commentaire de Gédéon 10/12/2019 19:13:51

Bravo à tous et à chaque personne élue ou non qui tentent de dynamiser industriellement le territoire...Car c'est important également.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI