Les 3e de la MFR de Doué-La-Fontaine visitent le 2e régiment de dragons

Mercredi 5 décembre 2019, une classe de 3e de la Maison Familiale et Rurale (MFR) de Doué-La-Fontaine était présente dans l’enceinte du 2e régiment de dragons à Fontevraud afin de visiter ses infrastructures et découvrir ses missions.


Cette visite s’inscrivait dans le cadre du partenariat créé en 2019 entre la MFR et le 2e RD. La raison de ce partenariat ? La création d’une nouvelle classe « défense » dans laquelle une quinzaine d’élèves aspire à rentrer dans les métiers de l’ordre et la sécurité. C’était donc des élèves curieux et motivés qui se sont vus présenter le seul régiment qui lutte contre les menaces nucléaire, radiologique, biologique et chimique (NRBC). Afin de rendre la présentation plus réaliste, s’en sont suivies deux démonstrations des moyens du régiment lors d’exercices mis en place pour l’occasion : une reconnaissance à pied de soldats découvrant un laboratoire clandestin et une chaine de décontamination de véhicules. Les élèves ont également pu découvrir le métier de maitre-chien en regardant un entrainement spécifique de ces derniers.

Pas une première

Ce n’est pas la première fois que les élèves de la MFR viennent au 2e régiment de dragons. Ils étaient déjà venus quelques semaines auparavant, lors d’une journée ayant pour thème le « sport militaire ». Ils avaient ainsi pu s’initier à la discipline emblématique de l’armée de terre : le parcours d’obstacle. "Ces visites représentent une opportunité pour des élèves désireux de se professionnaliser rapidement : venir au sein des régiments leur permet d’appréhender la réalité du métier de soldat et de consolider leur vocation pour la chose militaire", justifie Jérôme Hurel, directeur de l'établissement douessin.


Article du 10 décembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI