Réforme des retraites : La CGT non convaincue par les annonces du Premier ministre

Le Premier ministre a dévoilé ce mercredi midi, dans le détail, le projet de réforme du système de retraites que porte l’exécutif. La CGT se dit non convaincue par les différentes annonces et poursuit la mobilisation.


L’âge légal est maintenu à 62 ans. Édouard Philippe a cependant déclaré vouloir « inciter les Français à travailler plus longtemps ». Ainsi il réintroduit la notion d’âge pivot qu’il qualifie « d’âge d’équilibre », établi à 64 ans qui pourrait voir le jour en 2027. Il a également annoncé la fin des régimes spéciaux « Le temps du régime universel est venu, celui des régimes spéciaux s’achève », a-t-il déclaré. Une réforme qu’il compte appliquer « progressivement », mais « avec détermination ». Le Premier ministre a également annoncé la mise en place d’une majoration de 5% par enfant pour les femmes et un minimum retraite de 1 000 euros pour une carrière complète avec le SMIC. Ceux qui sont exposés à des fonctions dangereuses dans le cadre de missions régaliennes, comme les pompiers, les policiers, les gendarmes, les gardiens de prison, les militaires, conserveront le bénéfice des dérogations d’âge. Voici les éléments phares de cette réforme des retraites.

Un manque de clarté

Les syndicats, notamment la CGT, se disent loin d’être satisfaits par cette annonce du Premier ministre. Souhaitant avant tout l’abandon de ce système de retraite à point, ces annonces n’apportent rien de plus à ce qui était initialement prévu selon Eric Legland secrétaire de l’union locale saumuroise de la CGT. « Le gros problème de cette réforme, c’est qu’elle manque de clarté et d’information. Tout est très flou et nous n’avons aucun élément de fond pour comprendre comment cela va fonctionner. Il y a très peu de visibilité sur l’avenir. »

Des annonces qui divisent

Autre point important selon lui, les annonces qui ont été faites servent à diviser la population : « le texte a été fait de manière à créer des différences selon les âges. Les personnes nées avant 1975 ne seront pas concernées par la réforme, celle entre 1975 et 2004 la transition est dite progressive, avec un double calcul avec l’application du modèle actuel jusqu’en 2025 et du nouveau après. Puis les personnes nées après 2004 seront totalement sous le coup de cette réforme, sans données supplémentaires sur leur avenir. »

« Favoriser des emplois précaires »

Pour Eric Legland la mise en place de ce nouveau mode de calcul ne résout aucun problème et en créerait de nouveaux. « Cela ne répond en rien aux demandes que nous avons formulées concernant la prise en compte de la pénibilité de certains métiers. Les travailleurs partiront soit plus tôt, mais avec une décote importante soit plus tard, mais avec une santé complètement impactée par leur vie de travail. » De plus, selon le militant, cela favoriserait les emplois précaires par rapport aux emplois plus stables et aux carrières complètes en comptabilisant toutes les heures : « Quelqu’un qui va avoir des temps partiels par-ci par-là gagnera finalement autant qu’un autre qui a fait toute sa carrière au SMIC ou avec un faible salaire. » Il se pose également la question des jeunes qui font des études : « En commençant dans la vie active à 23 ou 25 ans et en devant réaliser 42 ans, le calcul est vite fait ! » Concernant l’annonce des 5% pour les femmes qui ont eu un enfant, cela représenterait beaucoup que ce à quoi elles ont droit aujourd’hui.

Prochaine mobilisation à Saumur mardi 17 décembre


Face à tous ces problèmes, les syndicats souhaitent continuer la mobilisation pour ne pas que cette réforme soit appliquée. Une manifestation est donc programmée mardi prochain à Saumur. Demain des manifestations se dérouleront à Angers et Cholet, mais pas sur Saumur, les organisateurs préférant se concentrer sur une seule journée, pour une mobilisation plus forte.


Article du 11 décembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


6 commentaires :


Commentaire de Superdeg 11/12/2019 16:40:21

Mais c'est bien cette annonce c'est égalitaire, le privé ne paiera plus pour le public, le travail pénible est reconnu, les enseignants ne perdent rien et risquent d'avoir plus de 2000 €uros/mois en plus une retraite de nanti, mais qui va payer tout ça? les points ont un coût car peut gagne plus 120 000 €uros/an à par quelques dirigeants syndicaux ou d'association comme la croix rouge et les restos du coeur et les dirigeants du CAC40



Commentaire de jamais content 11/12/2019 17:37:23

jamais content !!! en plus peu sont concernés par le début de la réforme il faudra attendre 30 ans pour que les effets soient visibles et en 30 ans je peux dire sans me tromper qu'il va couler de l'eau sous les ponts . Profitez du temps qui passe et ne gaspiller pas votre énergie inutilement , la vie est trop courte !!!



Commentaire de !!! 11/12/2019 19:39:37

Le Gland reflète bien les fossoyeurs d'entreprises CGT bon petit soldat toujours contre tout . Lamentable



Commentaire de De toutes façons... 11/12/2019 20:41:18

Le contraire nous aurait étonné. La CGT ne sait que dire non à tout et défiler encore et encore. Quand leurs chaussures seront usées, ils demanderont le remboursement à l'Etat.



Commentaire de Pauvres hères 12/12/2019 06:26:21

Au lieu de bloquer la France, les agents de la SNCF et de la RATP devrait dire MERCI aux Français des 3,3 milliards versés chaque année pour leurs retraites. Et au lieu de nous remercier , ils bloquent la France! Pour eux, la solidarité ne fonctionne que dans un sens, le leur!



Commentaire de Bourgeais 12/12/2019 18:34:11

Privation et virons tout les râleurs



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI