Saumur. L'agglo veut vendre le lieu de son ex futur siège route de Rouen à Aldi

En 2016, la Communauté d'Agglomération avait imaginé, pour rationaliser les espaces qu'elle occupe sur le territoire, regrouper ses services en un seul lieu Route de Rouen dans les anciens locaux des graines Tézier. Un an après, les Agglos du grand Saumurois fusionnaient et le nouveau président, Jean Michel Marchand préférait différer cet investissement. Aujourd'hui, les 4 000 m² pourraient être vendus à Aldi qui souhaite déménager. Le Greta va devoir trouver de nouveaux espaces.


Le président de l'Agglo du moment, Guy Bertin, avait voulu regrouper les services de la collectivité dans un même lieu, locataire qu'elle est dans l'ancienne CCI de Saumur et de locaux appartenant à la ville quai Carnot principalement. Le coût de ces locations est élevé et le président justifiait cet investissement par le transfert de charges. Deux ans après avoir changé d'avis, le nouveau président, Jean Michel Marchand, justifie encore son choix de manière ferme : "Avec la fusion des agglos, je ne voulais pas qu'on m'accuse de construire un palais dès la création de notre nouvelle structure. De plus, cela aurait bloqué notre capacité d'investissement dans les zones industrielles. Ce que nous avons fait. Aujourd'hui, d'ailleurs, cela porte ses fruits. La cotisation foncière des entreprises a progressé de 35 0000 euros. Ce n'est pas rien." a-t-il déclaré en conférence de presse de pré-conseil de ce jeudi 12 décembre

Une place pour le Greta

Initialement, le lieu abritait un magasin de déstockage, une enseigne de papèterie-décoration, un bowling et le Greta de l'Anjou. Les deux premiers nommés ont quitté les lieux et la collectivité. L'Agglo a averti le Greta de sa volonté de vendre le bâtiment explique, Jean Michel Marchand : "Nous avons proposé plusieurs lieux, comme les anciens locaux de Castel. La ville, elle, pourrait mettre à disposition l'ancienne école de musique, place Verdun, à l'arrière de la MJC, celle-ci ayant déménagé au Dôme. Il n'y a pas d'urgence, cela peut attendre la rentrée prochaine. Nous cherchons des solutions pour le bowling, peut-être pourront-ils en trouver une directement avec Aldi. Quant à l'association l'outil en main, ils étaient prévenus que leur présence n'était que temporaire. Nous pensions qu'il leur fallait 400 m² mais, en fait, ce serait plutôt 800. Nous cherchons"


Article du 12 décembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de Papy Boyington 12/12/2019 20:11:20

" Il n'y a pas d'urgence, cela peut attendre la rentrée prochaine", dit Marchand, ce qui veut dire je serait plus là vous vous démerderez avec ça en attendant moi je palpe...



Commentaire de Quand même une belle bévue 13/12/2019 08:24:07

Si le bâtiment est enfin vendu alors faute avouée, faute pardonnée.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI