Saumur Agglo : Gérer l'habitat de demain par la construction et la taxation de la vacance

C'est la suite du volet des préconisations sur l'habitat du Schéma de cohérence territorial. Un document stratégique sur 6 ans, le Plan Local de l'Habitat (PLH) a été voté en conseil d'agglo de ce jeudi 12 décembre. Il s'agit pour les communes de s'organiser et de définir des objectifs.


Où vivront les Saumurois ? Entre Plan de Prévention des Risques (PPR), loi de Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU) et nouveau Plan Local de l'Habitat (PLH), certains élus des communes rurales se sont inquiétés pour l'avenir de la densité de leur population... Dans le PLH, des objectifs de développement ont été définis valorisant la ville centre et des points d'équilibre (cf la répartition enfin d'article). La volonté est d'organiser et de programmer l'habitat. "L'objectif pourra être corrigé" a précisé Armelle Froger, vice-président de l'Agglo en charge de l'habitat. Ces objectifs fixent une production globale de 2 700 logements sur la durée du programme (450 logements/an) dont 1 800 logements en construction neuve (300 logements/an) et 900 logements en mobilisation du parc existant (150 logements/an).

Taxer les logements vacants

Il est estimé que 5 000 logements sont vacants sur le territoire de Saumur Agglo. Les élus, afin de pousser à ce que les propriétaires louent leurs logements vides, ont décidé de taxer leurs propriétés. Cette mesure, bien que voulue incitative, a séduit les élus des communes pour affiner leur budget. Celles qui ne l'ont pas encore établie verraient d'un bon oeil de pouvoir le faire en complément de l'Agglo.

4 grands secteurs ont été retenus :

- la ville centre, Saumur

- 5 communes d’équilibre ( Allonnes, Doué-en-Anjou, Gennes-Val-de-Loire, Longué-Jumelles, Montreuil-Bellay,)

- 14 communes de proximité (Belleville-les-Châteaux, Brain-sur-Allonnes, Distré, Fontevraud-l’Abbaye, Le Puy-Notre-Dame, Montsoreau, Neuillé, Tuffalun, Vaudelnay, Varrains, Varennes-sur-Loire, Vernantes, Vernoil-le-Fourrier, Vivy,).

- 25 communes rurales (Antoigné, Artannes-sur-Thouet, Blou, Brossay, Cizay-la-Madeleine, Courchamps, Courléon, Dénesé-sous-Doué, Epieds, La Breille-les-Pins, Le Coudray-Macouard, La Lande-Chasle, Les Ulmes, Louresse-Rochemenier, Mouliherne, Parnay, Rou-Marson, Saint-Clément-des-Levées, Saint-Just-sur-Dive, Saint-Macaire-du-Bois, Saint-Philbert-du-Peuple, Souzay-Champigny, Turquant, Verrie, Villebernier)


Article du 14 décembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


6 commentaires :


Commentaire de Superdeg 15/12/2019 09:19:50

Je ne comprend pas 5000 logements vacants et on en construit 2700 en plus, je ne pense pas que les logements restent vacants par plaisir, mais plus pas la baisse de la démographie



Commentaire de Oscar+ 15/12/2019 10:51:44

Logements sociaux et accueil de migrants en vue ! Il est certain que ça va développer et apporter de la richesse au Saumurois !



Commentaire de Oups ! 15/12/2019 11:32:34

Si l'agglo était attractive en matière d'emploi...la question de la" vacance des logements" ne se poserait pas ! Un locataire qui perd son emploi en cherche un ailleurs et donc quitte le saumurois ! Alors au lieu de taxer les propriétaires, messieurs les élus, rendez l'agglo attirante pour que des entreprises s'y installent. Vous allez laisser construire 2700 coquilles vides + les 5000 déjà vacants en clair + de 50 % Bingo pour l' impôt ! Pour conclure ce n'est pas par plaisir, ni spéculation qu'un logement n'est pas occupé.Et c'est bientôt les élections...!!!



Commentaire de Et si... 15/12/2019 13:45:58

Si le loyer des logements était moins cher, aussi bien dans le social que dans le privé, peut-être que des personnes occuperaient ces logements vides.



Commentaire de Définition Habitat vacant 15/12/2019 18:06:42

Un logement vacant est un logement inoccupé se trouvant dans l'un des cas suivants : •proposé à la vente, à la location ; •déjà attribué à un acheteur ou un locataire et en attente d'occupation; •en attente de règlement de succession ; •conservé par un employeur pour un usage futur au profit d'un de ses employés ; •gardé vacant et sans affectation précise par le propriétaire (exemple un logement très vétuste...). Dans nos villages, les logements vacants sont souvent inhabitables dut à l'abandon de leur propriétaire qui ne veulent pas les vendre au prix réel



Commentaire de Valérie 15/12/2019 23:14:08

Il est grand temps Une vraie verrue ce bâtiment Entre les merdes de chien énormes dès que l’on arrive devant les locaux du GRETA Sans parler des vitres des salles de cours qui sont calfeutrées et impossible à ouvrir car elles sont condamnées sans aucunes aérations, ce qui provoquent des maux de tête infernale Monsieur le Président de l’Agglo ou autres élus, je vous propose d’y passer rien qu’une demi journée pour vous en rendre compte Il faudrait peut être interroger les stagiaires A bon entendant A vous d’entendre il y a Urgence



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI