Lu, vu, entendu, ce qu'il ne fallait pas manquer pas loin de chez vous

Lu pour vous dans la presse régionale en bref. Ce qui n'était pas dans le kiosque mais qui peut vous intéresser.


Un data center plus vert qu’on croit

L'Université d'Angers va construire un data center de 300 m² sur le campus de Belle-Beille. Il sera opérationnel, le 10 octobre 2020. Il est financé à hauteur d’un million d’euros (sur 1,6 million) dans le cadre du contrat de plan État-Région 2015-2020. Il concentrera les serveurs informatiques de l’Université qui sont actuellement disséminés sur plusieurs campus et accueillera également les serveurs de divers partenaires du réseau haut débit angevin, tels que l’Esa, Agrocampus, l’Inra, le Crous…
Source : OUEST FRANCE, 10/12/2019

Angers. Un double projet à Belle-Beille

Le groupe immobilier Réalités lance un nouveau programme immobilier à Angers : la résidence Foglia (58 logements) dans le haut de la rue de la Barre, ainsi qu’une résidence services seniors comprenant une centaine de logements. Le début des travaux est prévu pour septembre 2020 pour une livraison pour le quatrième trimestre 2022.
Source : COURRIER DE L'OUEST , 10/12/2019

Piratage : un plan régional de cybersécurité en 2020

La Région des Pays de la Loire annonce le lancement d’un "plan cybersécurité" afin de vérifier que les entreprises qui bénéficient d’une aide régionale satisfont aux règles de protection des données de leurs clients. Toutes les mesures régionales de soutien à l’industrie, au commerce, à la santé ou à l’agroalimentaire, disposeront également d'un volet "cybersécurité". Enfin, les politiques de couverture mobile et 4G seront accompagnées d’une sensibilisation du public sur le sujet.
Source : OUEST FRANCE, 11/12/2019

Un Technocampus angevin pour la filière électronique

Hier, la Cité de l'objet connecté (COC) est devenue officiellement le Technocampus Electronique et IoT (internet des objets). La plate-forme bénéficie des aides de la Région de 675 000 euros et d'Angers Loire métropole de 230 000 euros. Le Technocampus angevin intègre le réseau des autres plateformes d'innovation régionales situées dans l’agglomération nantaise : Composites, Smart Factory, Océan et Alimentation. "L’ambition est d’accompagner l’innovation et le développement de nos entreprises pour les aider à accélérer leur trajectoire vers l’industrie du futur", expliquait hier la présidente de la Région, Christelle Morançais.
Source : OUEST FRANCE, 11/12/2019

Les Ponts-de-Cé. La production est lancée

Sur une emprise de 16 hectares, une ferme photovoltaïque de 21 280 panneaux solaires a été installée au lieu-dit La Petite- Vicomté. Le plus grand parc solaire du département, dont l’aménagement a été confié à Alter Énergies, livre désormais de l’électricité. Il devrait atteindre près de 11 000 MKh par an, soit l’équivalent électrique de la consommation de 4 000 foyers (sans le chauffage). Il est toujours possible de participer financièrement au projet par le mouvement national Énergie partagée et s'abonner auprès de la coopérative Enercoop.
Source : COURRIER DE L'OUEST , 11/12/2019

Trélazé. Découvrir les entreprises de demain

Le salon des futurs entrepreneurs se déroulera, le vendredi 13 décembre, de 10 h à 12 heures à la BGE Anjou, 56, rue Albert Camus, à Trélazé. 13 futurs entrepreneurs de la formation « Accès entrepreneur – Concrétiser son projet », organisée par BGE Anjou Mayenne, présenteront leurs projets lors de ce salon. Ils vont ouvrir une micro-crèche, une guinguette, une brocante ou encore lancer une activité de savonnerie artisanale, de bureau d’études en équipements sportifs connectés, de tapisserie d’ameublement, de vente de vins, ou de coaching dans les domaines de la parentalité ou du végétal.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 12/12/2019

Trélazé. Driss Abbidine reçoit le prix régional de la création d’entreprise

Driss Abbidine, patron « d’Allo Chef, cuisines du monde » vient de remporter le prix régional de la création d’entreprise, décerné par le MEDEF. Il est présent sur le parking de la gare, le mardi, le mercredi et le vendredi de 18 h à 21 h. Il propose également des services de traiteur et chef à domicile, avec une cuisine riche et variée : espagnole, italienne, française, et orientale. Il utilise des produits frais et une cuisine 100 % faite maison.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 12/12/2019


Article du 14 décembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI