Thouarsais. Un parcours pour valoriser le patrimoine à Saint-Jean-de-Thouars

Les inaugurations de la deuxième phase du dispositif « Adoptez votre patrimoine » Saint-Jean-de-Thouars, concernant les travaux de l'avenue Paul Gallot et du Clos de l'Abbaye, se sont déroulés le samedi 14 décembre.


Depuis la création au 1er janvier 2014 de la nouvelle intercommunalité, le Pôle Culture de la Communauté de communes du Thouarsais poursuit ce dispositif de valorisation et de découverte du patrimoine thouarsais, en collaboration avec une commune différente tous les deux ans environ, via un appel à candidature (commune de Saint-Martin-de-Sanzay en 2015-2016), ou plusieurs communes sur une thématique fédératrice. La réalisation scientifique de ces projets de développement culturel à vocation patrimoniale est confiée au service de l'Architecture et des Patrimoines de la Ville de Thouars. Sous forme d’une balade au sein du bourg de Saint-Jean-de-Thouars et du Clos de l'Abbaye, l’objectif est de découvrir les nouveaux aménagements de la rue Paul Gallot et du Clos de l’Abbaye, ainsi qu'observer les outils de médiation (panneaux d'interprétation, exposition thématique sur l’histoire de l’abbaye, livret découverte...) mis en place dans le cadre du dispositif Adoptez votre patrimoine.

"Adoptez votre patrimoine", c’est quoi ?

Dans le cadre de la politique de valorisation du patrimoine menée par la Communauté de communes du Thouarsais, cette opération « Adoptez votre patrimoine » vise à faire connaître le patrimoine d’une commune du Thouarsais à ses habitants, et par extension aux publics extérieurs, par des actions de valorisation, d’animation et d’éducation au patrimoine et à l’architecture. Ce dispositif est né en 2008 dans le cadre d'une convention de développement culturel signée en 2007 entre l’État (DRAC Poitou-Charentes), le Syndicat du Pays Thouarsais (aujourd'hui dissous), les trois communautés de communes qui le composaient alors et la Ville de Thouars. Dans ce cadre, les communes de Tourtenay et d'Argenton-Les-Vallées en ont bénéficié. Deux thématiques transversales ont également été explorées, les châteaux en pays thouarsais et le patrimoine industriel du Saint-Varentais.

Aménagement de l’avenue Paul Gallot

Dès 2016, le Syndicat d’Eau du Val du Thouet (SEVT) avait procédé au renouvellement de la conduite d’eau potable. En fin d’année 2017, les travaux d’aménagement lourds ont été engagés: Remplacement de la canalisation d’assainissement, l’ancienne en amiante ciment était partiellement poreuse. Installation d’un nouveau transformateur électrique. Suppression des poteaux électrique Basse et Haute Tension. Enfouissement des réseaux électriques et téléphoniques. Par la suite, la chaussée a été entièrement refaite ainsi que des aménagements d’embellissement et de sécurité comme la Pose d’enrobé, la création de places de stationnements, la création de trottoirs et l’aménagement de l’espace propreté. Outre la valorisation du centre bourg et du parc de l’abbaye, ces travaux permettent une amélioration de la qualité de vie des habitants et des riverains. Ces travaux ont été financés par le SEVT pour la conduite d’eau potable, la Communauté de Communes du Thouarsais pour le réseau d’assainissement, le Syndicat Intercommunal d’Energie des Deux-Sèvres pour les travaux d’enfouissement de lignes électriques et par le Conseil Départemental qui a pris en charge la bande de roulement de la chaussée.

Le parc de l’Abbaye

L’acquisition d’une partie du Clos de l’Abbaye et son aménagement était le projet-phare de la municipalité. L’objectif de ce projet était d’ouvrir le parc aux Saint-Jeantais et de leur permettre de s’approprier l’espace et l’histoire du Clos de l’Abbaye. Plusieurs zones d’aménagement avaient été définies par le cabinet d’études et le Conseil Municipal a été amené à faire des choix sur les aménagements à réaliser en tenant compte des contraintes budgétaires. Après les travaux de curage des bassins, les travaux de réhabilitation de la pelle hydraulique ont été conduits, nécessitant la création d’un batardeau pour permettre le travail dans un environnement sec. L’ouvrage prévoit, outre la vidange, un exutoire et une surverse (évacuation par débordement à la partie supérieure d'une cuve, d'un bassin) en cas de fortes arrivées d’eau. Plusieurs murs de soutènement afin d’assurer la gestion des dénivelés ont été réalisés. Puis la pose de couvertine en pierre calcaire est venue souligner l’élégance des murs et du bassin nord. L’aménagement d’une rampe pour les personnes à mobilité réduits en stabilisé calcaire permet l’accès à la terrasse à l’arrière du lavoir-séchoir. Le délicat travail de confortement des berges du bassin nord a été réalisé par la pose de fascines afin d’éviter un talutage disgracieux. En fin des parkings arborés ont été réalisés pour les visiteurs, ainsi que l’enherbement des espaces verts. Désormais un large escalier ainsi qu’une esplanade accueillent les visiteurs.


Article du 23 décembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI