Doué-en-Anjou. Sanseverino et Sarclo en concert au Théâtre Philippe Noiret le samedi 11 janvier

Samedi soir prochain, la scène du Théâtre Philippe Noiret accueillera deux artistes en concert pour une soirée : Sarclo et Sanseverino.

Sarclo interprétera en français les chanson de Bob Dylan





Sarclo sings Dylan


Personnage attachant et indépendant de la scène de la chanson francophone, Sarclo se lance dans l’aventure d’un tout nouveau projet : traduire et porter à la scène, en langue française, les chansons de Bob Dylan. « Traduire Dylan, c’est prétentieux. Un péché mortel. J’ai depuis toujours la tentation de le faire parce j’ai un plaisir de dingue à le chanter, à le faire piger, à faire découvrir sa simplicité et sa complexité. Comme la meilleure façon d’éliminer une tentation a toujours été d’y succomber, je me suis lâché, à fond. » indique l'artiste.

Sanseverino chante Beranger

De sa voix rugueuse, Sanseverino met en lumière le blues et le folk qui irriguent le répertoire de François Béranger, phare de la chanson contestataire des années 70. « Être fan de Béranger, ça n’existe pas. On n’est pas fan, lui-même vous en aurait dissuadé. Par contre, chanter ses chansons c’est possible, lui rendre un hommage sincère aussi. En préparation d’un album dédié à François Béranger, je m’en vais sur les routes en solo, colporter les chansons de François, dit « Beber ». Une guitare, un micro, une énorme envie de chanter… C’est tout. » déclare Sanseverino.

Infos pratiques : Concert le samedi 11 janvier 2020 à 20h30 au Théâtre Philippe Noiret. Tarifs : Plein 25€, réduit 22€, jeune 8€. Renseignements et réservation auprès du théâtre du mardi au vendredi de 13h30 à 18h, samedi 9h30-12h30 et samedi de 13h30 à 17h30, les jours de spectacle. Contact au 02 41 50 09 77 /culture@doue-en-anjou.fr.


Publi-information

Article du 07 janvier 2020 I Catégorie : Culture

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI