Pays de la Loire. Grève du mois de décembre : Les abonnements remboursés

La présidente de la Région Pays de la Loire, Christelle Morançais, a annoncé ce jeudi 9 janvier que tous les habitants de la région possédant un abonnement TER, pourront être remboursés pour le mois de décembre.


Suite au mouvement social qui a paralysé le réseau TER le mois dernier, les habitants des Pays de la Loire possédant un abonnement TER devraient être remboursés de celui-ci. « J’ai obtenu de la SCNF le remboursement intégral des abonnements TER en décembre. Cette mesure s’appliquera aux abonnements annuels, mensuels et hebdomadaires. 100% des abonnés ligériens seront ainsi remboursés : il s’agit d’une mesure de compensation pleinement justifiée et attendue par les milliers d’usagers ligériens qui ont été fortement pénalisés ces dernières semaines », indique Christelle Morançais, présidente de la Région Pays de la Loire, dans un communiqué.

Comment être remboursé ?

Concrètement, Les abonnés annuels verront leur prélèvement de février annulé et les abonnés mensuels et hebdomadaires pourront obtenir ce remboursement en se connectant sur le site https://www.ter.sncf.com/pays-de-la-loire. Les modalités précises seront mises en lignes dans les prochains jours.


Article du 09 janvier 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :


Commentaire de Citoyen 09/01/2020 17:46:45

Ce qui est honteux, c'est que lorsque la SNCF arrive à faire circuler 70 à 80% des TGV partant de Paris, c'est tout au plus 20 à 30% des TER qui desservent l'axe Saumur-Angers et Saumur-Tours ! Et je ne vous parle pas des week-end où c'est quasiment rien du tout !! On voit bien les priorités d'une société complètement centralisée sur la capitale.



Commentaire de Superdeg 09/01/2020 18:00:37

Et le temps perdu? La fatigue en plus? Le stress...



Commentaire de Les grévistes doivent rembourser! 10/01/2020 09:04:10

Mardi, le patron de la SNCF, Jean-Pierre Farandou estimait déjà l'impact financier à «plus de 700 millions d’euros» Un manque à gagner lié à la non-vente de billets. Et chaque jour de grève alourdit la note de 20 millions d’euros. À cela, il faut ajouter les remboursements des abonnements TER en province (20 millions d’euros) et Navigo en Île-de-France (quelques dizaines de millions). Faute de ne pas avoir assuré le service minimum sur les trains de banlieue en région parisienne et en province, la SNCF devra aussi verser 35 millions à Île-de-France Mobilités et indemniser les régions.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI