Des voitures radar privées en Centre-Val-de Loire, Bretagne et Pays de la Loire

Au printemps prochain, des voitures équipées de radars mobiles en gestion externalisée arpenteront les régions Centre Val de Loire, Bretagne et Pays de la Loire.


La vitesse excessive ou inadaptée demeure la cause première de la mortalité sur les routes de France. Elle est responsable d'un accident mortel sur trois. Depuis 2013, des voitures banalisées avec radars embarqués et conduites par des gendarmes ou policiers verbalisent les conducteurs qui dépassent les limitations de vitesse. A compter de cette année, des voitures particulières conduites par des chauffeurs d'entreprises privées, équipées d’un radar mobile, seront à l'oeuvre sur les routes. Objectif : Augmenter les contrôles et libérer gendarmes et policiers de cette mission.

La Normandie, précurseur

Depuis avril 2018, un test est mené à travers la région Normandie. A ce jour, vingt-quatre véhicules arpentent les routes normandes. A leur bord, une seule personne (gendarmes et policiers, eux, fonctionnent en binôme), homologuée par le ministère de l’Intérieur et employée par une entreprise privée. Pour quel bilan ? Selon des propos recueillis par la Nouvelle République, « à la délégation à la Sécurité routière, on vous explique ne pas disposer de chiffres mais que ces voitures avalent davantage de kilomètres que celles des gendarmes. Et pour cause. Elles peuvent sillonner un territoire jusqu’à cinq voire six heures d’affilée. Contre une heure en moyenne avec le dispositif actuel. A la clé, en Normandie, « un peu plus d’infractions relevées malgré tout. » Même si « les radars fixes flashent davantage », nous explique-t-on. » Cela étant dit, on peut parler, comme le cite "40 millions d'automobilistes" d'une "ubérisation policière" : Car, en mettant en place cette stratégie du conducteur à la Uber, l’État souhaite également dégager les forces de police et de gendarmerie de ces tâches subalternes et les rabattre sur la prévention des risques terroristes ou sur des contrôles d’alcoolémie au volant ou de conduite dangereuse. Le dispositif, discret, mobile et, de fait, redoutable, sera bordé et le conducteur ou la conductrice en infraction recevra une notification avec géolocalisation.

Rentabilité augmentée

Une mesure qui inquiète, comme le prouve une enquête Harris Interactive commandée par 40 millions d’automobilistes : 86 % des Français pensent que les sociétés qui se chargeront de la conduite des véhicules seront enclines, par souci de rentabilité, à réaliser des contrôles dans les zones où elles ont le plus de chance de relever des infractions.

Dispositif déployé aussi en Bretagne et Pays de la Loire

Le dispositif sera aussi déployé dans les Régions Bretagne et Pays de la Loire. De quoi instaurer « une peur du flash » parmi les automobilistes ? Les services de l’État y croient.


Article du 13 janvier 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


11 commentaires :


Commentaire de SAUMUROIS 13/01/2020 14:15:59

Là au moins les "jaunes" ne pourront pas les casser !!!!



Commentaire de Rima 13/01/2020 15:39:40

Triste de voir que l'Etat français donne dans le mercenariat pour faire éxecuter des tâche qui appartiennent de droit à la puissance publique. Nous en serons bientôt aux Sheriffs élus, à l'américaine, disposant du pouvoir de recruter milices et mercenaires pour faire appliquer leurs lois. Mais qu'attendre d'autre d'un président qui nomme un ...... au poste de ministre de l'intérieur ? Qui va contrôler ces mercenaires du radar, qui va vérifier qu'ils ne pousseront pas les automobilistes à la faute lors d'un dépassement de véhicules par exemple pour optimiser les résultats et atteindre les o



Commentaire de Vu d'ici ... 13/01/2020 18:18:33

@RIMA . L'insulte n'est pas de mise . Si les gens respectaient le code de la route, ils ne seraient pas en difficulté ! Et dans ce cas ces entreprises "chasseurs de prime" n'auront plus qu'à rester au garage . Une autre solution est de greffer des neurones aux contrevenants … il va alors y avoir du boulot ! Amen .



Commentaire de doudou 13/01/2020 18:25:58

je me disais aussi, il n'y avait pas assez de mesures autophobes. Décidément, ce gouvernement n'en rate pas une.



Commentaire de N'importe quoi ! 13/01/2020 18:28:19

Totalement d'accord avec Rima. Il est invraisemblable de confier à des entreprises privées des responsabilités qui incombent normalement à la force publique. Pour libérer des agents ? Embauchez-en ! Et qui dit entreprise privée dit profits. Les PV qui alimentaient les caisses de l'état alimenteront, en plus, celles des actionnaires : ça sera intégré dans les tarifs actuels ou... ?



Commentaire de Cocorico 13/01/2020 19:15:49

Commentaire sans aucun sens de Rima apparemment vous ne respecté pas grand chose , quand quelqu’un de votre entourage aura été victime de tous ses délinquant de la route vous changerez surement vos réflexions



Commentaire de Oscar+ 13/01/2020 19:19:59

Ce n’est pas de la sécurité routière... mais bien un racket organisé pour récupérer de l’argent !



Commentaire de Robindesbois 13/01/2020 20:10:55

Enfin une initiative intelligente, pour calmer les excités, qui sont tous branchés sur waze ou autres avertisseurs de radars et de police ; et qui n'avaient jusqu'ici que peu de chance de se faire prendre ; j'espère que le système détecte aussi les fausses plaques, contrôle les assurances, le port de ceinture, l'utilisation du tél au volant, le dépassement de ligne blanche, la distance de sécurité ; pour une fois que la high tech peut servir. Nos fonctionnaires pourront s'atteler à d'autres tâches Efficace et dissusasif..



Commentaire de A ROBIN DES BOIS 13/01/2020 21:50:10

A vous , Robin des bois qui semblez si irréprochable , je dirais simplement que celui qui n'a jamais péché me jette la première pierre. Il n'y a pas que des inconscients fous du volants, drogués, alcooliques, les yeux rivés sur leurs écrans mais aussi une majorité de personnes très ordinaires a qui il arrive, tout comme vous, de commettre un micro écart en rien préjudiciable à la sécurité des autres. Ce ne sont pas les avertisseurs de radars et GPS qui causent les dégâts mais les comportements très à risque et largement inadaptés d'une minorité.



Commentaire de Micro écart maxi conséquence... 14/01/2020 21:20:23

A cause de ce type d'attitude ou remarque, il y a des micro écarts, des micros excès de vitesse, micro alcoolisme au volant, micro inattention à cause du smartphone...etc... Malheureusement en résultent de maxi conséquences, et penser que l'autre est toujours plus fautif que soi, vous savez celui qui vous rabache qu'il a son permis de conduire depuis 40 ans et pas d'accident...STOP STOP à cette irresponsabilité



Commentaire de DÉLATION 15/01/2020 18:25:14

Quoi que l'on dise c'est ni plus ni moins une façon détournée de raketer les automobilistes, je considère cette pratique comme les collabo pendant la guerre, ce n'est pas des dénonciations verbales mais de la délation visuelle, tout ceci pour faire du fric , ce gouvernement est le pire de la depuis mai 68 .



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI