Maine-et-Loire. Revaloriser le mandat d'élu(e) local(e), une fonction en pleine évolution

Ce mercredi 8 janvier 2020, à un peu plus de deux mois des Municipales de mars 2020, le ministre Sébastien Lecornu, chargé des collectivités territoriales, était en visite à Angers pour rencontrer les maires de Maine-et-Loire. L'objectif : leur présenter la loi relative à l’engagement dans la vie locale et de proximité de l'action publique.

Le ministre Sébastien Lecornu a échangé durant deux heures avec les élus de Maine-et-Loire


Dans le prolongement du vote de la loi relative à l'engagement dans la vie locale et de proximité de l'action publique du 27 décembre 2019, Sébastien Lecornu, ministre auprès de la ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités, chargé des collectivités territoriales, est venu à la préfecture de Maine-et-Loire à la rencontre des maires du département. Il a pu leur présenter les grands enjeux de cette nouvelle loi qui entend revaloriser l'entité communale en levant les freins à l'exercice des mandats locaux, en redonnant des marges de décision sur le terrain, en clarifiant le fonctionnement du couple commune-intercommunalité et en protégeant les élus.

De nombreux élus présents

Les échanges qui ont duré deux heures en présence de 70 maires, de parlementaires, du président du conseil départemental et de présidents d'EPCI, ont permis d'aborder des sujets variés tels que la parité, les dotations aux communes, les capacités d'investissement, la constitution des listes en vue des prochaines élections municipales, la protection juridique des élus...



Meilleure prise en compte de la fonction


Un projet de loi qui vient « replacer et revaloriser les mandats des élus locaux », comme l’explique Jean-Luc Davy, président de l’association des maires de Maine-et-Loire, au micro de RCF ce mercredi 8 janvier. Des élus qui ont traversé « un mandat compliqué » selon lui, à cause notamment de la création des communes nouvelles et des EPCI élargis. « Cela explique aussi certainement la démotivation d’une partie des élus qui ne se retrouve plus dans leurs fonctions. Des maires des communes associées sont passés je dirais en second plan, derrière les maires principaux ou des services administratifs plus importants », a expliqué Jean-Luc Davy.

Mutation de la fonction d’élu local

La loi engagement et proximité prévoit entre autres pour compenser ces nouvelles difficultés, une revalorisation des indemnités des élus locaux des communes de moins de 3 500 habitants. « C’est un bon point, puisque les élus des petites communes ont une charge de travail particulièrement importante, avec des compétences toujours plus multiples et des équipes limitées en nombre », ajoute le président des maires de Maine-et-Loire. À cette nouveauté s’ajoute également un renforcement du droit de police des maires. Pour Jean-Luc Davy, cette loi est un premier pas vers un chantier plus important qu’est celui des lois de décentralisation, visant à requalifier les fonctions en donnant plus de pouvoirs et de compétences aux mandats locaux, et qui interviendra certainement après ces élections municipales de mars 2020.


Article du 09 janvier 2020 I Catégorie : Politique

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI