Météo du jeudi 16 janvier : Faire du plastique un matière durable et responsable

Les membres de la Fédération de la Plasturgie et des compostes qui rassemble des industries qui transforment les matières plastiques ont lancé un manifeste. Ils souhaitent faire valoir les avantages du plastiques tout en faisant évoluer les pratiques en s'insérant dans une vision plus responsable.


"Les plastiques peuvent contribuer à l’émergence d’un monde sobre, économe en ressources et en carbone puisque, sur un cycle de vie complet, ils émettent jusqu’à trois fois moins de gaz à effet de serre que leurs alternatives. Les plastiques fournissent des emballages sûrs, légers et protecteurs. Étanches à l’oxygène et aux UV, ils protègent nos aliments, en allongent la durée de conservation et limitent le gaspillage alimentaire. Les plastiques sont au coeur de la transition énergétique, des champs de panneaux photovoltaïques et d’éoliennes qu’ils équipent à nos logements qu’ils isolent et protègent. Les plastiques utilisés en agriculture (paillages, filets de protection, gaines d’irrigation,…) réduisent sensiblement la consommation d’eau ou de produits phytosanitaires, et renforcent ainsi la protection des nappes phréatiques." Voici les avantages du plastique détaillés par la fédération

Chacun a sa responsabilité

Telle est la conséquence directe de la nature même du plastique : durable et léger, il est l’un des matériaux les mieux adaptés au réemploi. Mais durable et léger, il devient aussi la source d’une pollution persistante et mobile lorsqu’il se retrouve disséminé dans la nature. "À chacun, par conséquent, de prendre sa part et d’en mesurer les enjeux. Aux donneurs d’ordre, fabricants et concepteurs des objets que nous réalisons, de faire véritablement de l’éco-conception une règle d’or incontournable, en intégrant les critères environnementaux dès la phase d’élaboration des produits. Aux utilisateurs – consommateurs et entreprises – d’adopter et de mettre en pratique les vertus indispensables d’un écosystème intégrant durablement le recyclage. Aux pouvoirs publics – nationaux et internationaux – d’organiser une collecte efficace des déchets et d’intégrer dans leurs décisions politiques l’enjeu majeur qu’est la pollution océanique", explique le groupement dans un communiqué. Il s'est donc engagé à changer les habitudes avec 5 grands axes.

Promouvoir une consigne acceptée partout et par tous

Au nom du défi environnemental qui nous concerne tous pour une économie décarbonée, nous soutenons, sans équivoque, toute initiative apte à valoriser le geste de tri. C’est pourquoi nous sommes favorables au principe de la consigne : celle-ci donne une valeur au produit et nous encourage à devenir responsables collectivement. Cependant, la réussite de ce dispositif de consigne implique de ne pas enrayer la dynamique d’investissement portée par les acteurs du recyclage. Il revient donc aux pouvoirs publics de veiller à ce que, d’ici 2022, l’ensemble des emballages plastiques soient collectés dans les bacs jaunes pour être recyclés.

Soutenir une dynamique de l’innovation et de la transformation industrielle


IPC (Innovation Plasturgie Composites) est notre Centre technique dédié à la R&D et à l’innovation. Afin d’accélérer le processus – déjà initié – de transformation industrielle de nos entreprises, nous nous engageons :
- A consacrer 50 % de son budget global au développement de l’économie circulaire et au déploiement d’outils d’éco-conception accessibles pour toutes les entreprises.
- A créer, dès 2020, un incubateur directement rattaché à ce Centre afin d’y héberger les startups les plus innovantes, notamment dans les champs du recyclage et de l’éco-conception.

Contribuer à l’objectif de 100 % de plastique recyclé en 2025

Nous nous engageons dans une trajectoire exemplaire avec une première étape qui, dès 2025, aboutira à l’incorporation d’un million de tonnes de matières plastiques recyclées (MPR) dans nos produits. Dans un souci de totale transparence, le suivi de cet engagement sera soumis au contrôle d’un outil de mesure validé par la Commission européenne (MORE) dont les résultats seront rendus publics.

Lutter efficacement contre les rejets de microplastiques dans les milieux marins

Les acteurs mondiaux de l’industrie du plastique ont lancé l’opération Clean Sweep afin d’assurer la maîtrise des produits lors des processus de production, de transport ou de transformation, et notamment des « granulés plastiques » caractérisés par leur petite dimension. Aussi, et à notre échelle, nous prenons l’engagement de généraliser les bonnes pratiques de Clean Sweep à l’ensemble de nos différentes usines, avec pour ambition de convertir à ce programme la totalité d’entre elles d’ici 2025.

Inscrire l’économie circulaire au cœur de chaque formation

Afin d’impliquer nos entreprises sur tout le territoire et de capter les jeunes talents attirés par ce défi, nous nous engageons à faire de l’économie circulaire un axe structurant de chaque formation de plasturgie et de tous les outils numériques dédiés (SPOC, MOOC…).

Côté météo

Demain, le temps sera bien plus clément que celui de ces derniers jours. Le matin, le ciel sera dégagé et nous offrira certainement un beau levée de soleil hivernal, les températures seront comprises entre 4 et 6 degrés. Dans la journée, le soleil se fera plus présent encore et les températures seront très douces, aux alentours de 14 degrés. En soirée par contre, comme rien de dure, la pluie fera son grand retour sur l'ensemble du département, il fera 11 degrés. Pour la soirée, il faudra donc prévoir les capuchons... en PLASTIQUE !

Matin


Après-midi


Soir



Article du 15 janvier 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Pourquoi? 15/01/2020 19:25:30

Comme pour beaucoup de chose, ce n'est pas le produit mais l'utilisation qui en est faite qui pose des problèmes, il y a tellement de sortes de plastique ! D'abord obliger l'industrie à mettre en place avant la mise sur le marché d'une variante les moyens de la recycler ou traiter (pas ailleurs). Un code couleur sous forme de points, barres ou autre permettant d'identifier cette matière. L'interdiction d'utiliser plusieurs variétés de plastique pour un même article. L'apprentissage dès le plus jeune age par un enseignement des bonnes pratiques à l'école.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI