Plan Etat-Région pour l’avenir des petites lignes ferroviaires : les attentes des écologistes

Mardi 7 janvier, le secrétaire d’Etat aux Transports Jean-Baptiste Djebbari a annoncé la signature, d’ici mi-février, d’un plan d’action concerté avec les Régions et SNCF Réseau pour décider de l’avenir des « petites lignes de train ». En Pays de la Loire, certaines d’entre elles sont menacées alors que l’urgence climatique appelle au développement des mobilités décarbonées. Dans ce contexte, les élu.e.s du groupe Écologiste et Citoyen au Conseil régional attendent "un engagement fort de la majorité régionale pour sauver ces « petites lignes » ferroviaires en Pays de la Loire, car elles répondent au besoin de mobilité quotidien dans la région." Le communiqué.

Sophie Bringuy (à gauche) et Lucie Etonno


Lucie Etonno, co-présidente du groupe Ecologiste et Citoyen et élue vendéenne : « Dans la région, l’avenir des lignes La Roche-sur-Yon-Bressuire et Caen-Alençon-Le Mans-Tours est menacé à terme si des travaux de régénération complets ne s’engagent pas rapidement. Or, ce sont des lignes stratégiques : elles remplissent une fonction essentielle de transport du quotidien dans des territoires souvent ruraux et peuvent aussi être utiles pour les déplacements touristiques comme le montre le succès du « train des plages » entre Saumur, le Nord-Deux-Sèvres et la Vendée. Face à l’urgence climatique, leur modernisation est donc une priorité écologique. »
Sophie Bringuy, conseillère régionale élue en Sarthe : « Sur la ligne Caen-Alençon-Le Mans-Tours, les seuls travaux d’urgence démarrés l’an dernier pour 3,8M€ sont insuffisants. Nous demandons que le tour de table financier entre l’Etat et les trois régions concernées soit rapidement bouclé pour que les travaux démarrent au plus vite et garantissent l’avenir de cet axe structurant pour relier la Normandie, les Pays de la Loire et le Centre-Val-de-Loire. »
Elles concluent : « Lors de ces négociations avec l’Etat et la SNCF, nous demandons à la présidente de Région de faire preuve de volontarisme pour peser et obtenir des avancées significatives. C’est l’avenir de ces lignes qui est en jeu. Il est indispensable de mettre tout en œuvre pour leur développement. »


Article du 15 janvier 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI