Saumur. Pierre Fournier et Ernest Bouvier : Deux saumurois derrière la caméra

Tous deux originaires de Saumur, ils sont aujourd'hui réalisateurs. Ils voguent entre clips, courts-métrages et prochainement long-métrage. Etudiant ou récemment diplômé, ils ont pourtant déjà quelques belles expériences et réalisations à leur actif et débordent de projets.

Pierre et Ernest sur le tournage du clip "Mursees" du groupe Wild Fox


Les deux saumurois Pierre Fournier et Ernest Bouvier continuent de tracer leur route dans le monde l’audiovisuel. Les deux jeunes réalisateurs, après avoir réalisé trois clips du groupe saumurois Wild Fox, viennent de réaliser un nouveau projet. Il s’agit d’un nouveau clip, cette fois-ci avec un rappeur parisien du nom de Roman, en partie tourné dans le désert de Bardenas en Espagne au mois d’août (photo ci-dessous). Le clip de ce single est sorti le 12 janvier sous le nom « Tout s’en va ». « Ce dernier projet nous a demandé beaucoup de travail, et en bons Saumurois, nous avons réussi à y placer un cheval ! C'était une manière de faire un petit clin d'œil à la ville dans laquelle nous avons grandi » , explique avec humour Pierre Fournier. Le clip est d’ailleurs particulièrement apprécié par les internautes, « Très beau clip ! » ou encore « Incroyable ce clip », peut-on lire dans les commentaires de la vidéo.



Le plein de projets


Ce dernier est diplômé de l’ESRA Paris (école supérieure de réalisation audiovisuelle), le second, Ernest, termine actuellement ce même cursus. « Nous réalisons généralement des clips, et des courts métrages sont actuellement en préparation. Nous avons aussi écrit un scénario de long-métrage avec lequel nous sommes allés au Festival de Cannes l'été dernier, et qui est actuellement en financement. Nous attendons d'ailleurs une réponse du CNC dans quelques jours », ajoute Pierre. Le petit duo saumurois est donc pour le moins prometteur et des projets sont en préparation avec le groupe Wild Fox, à suivre.

Saumur, terre de cœur


Même si aujourd’hui ils vivent la plupart du temps en région parisienne pour leurs études et pour leur travail, tous deux restent particulièrement attachés à la région saumuroise. « Nous y avons grandi et y restons très attachés. J'ai fait toute ma scolarité à Saumur et y ai rencontré ceux qui sont encore mes meilleurs amis aujourd'hui. Mais nous revenons très régulièrement à Saumur, pour la famille et les amis, mais aussi le travail. »

Le clip




Article du 16 janvier 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de pierre CREET 30/01/2020 15:17:51

Bonjour, Je lis BOUVIER... ne seriez-vous pas un fils de l'excellent Christian BOUVIER, dit Jean Bart pour ceux qui connaissaient ? Bonne année en tout cas. Pierre CREET, l'auteur de "La grenouille jaune".



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI