Emploi. Fruits, légumes et vin, des secteurs porteurs pour l'emploi dans les Pays de la Loire

En Pays de la Loire, le maraîchage, l’arboriculture et la viticulture sont des secteurs riches en termes de production et d’emplois. C’est en tout cas le bilan dressé par la Chambre d’agriculture régionale. Un dynamisme qui s'est ressenti lors du SIVAL 2020, le salon des productions végétales, qui s'est déroulé la semaine dernière à Angers.

Les pommes représentent une part importante de la production fruitière de la région


Au premier rang à l’échelle française pour un certain nombre de productions végétales spécialisées (cassis, mâche, radis, etc.), la région Pays de la Loire se caractérise également par des spécificités locales. Pourvoyeurs d’emplois dans les exploitations, les secteurs des légumes, de l’arboriculture et de la viticulture génèrent aussi des emplois dans les domaines amont (sélection, recherche, mise en marché) et aval (expédition, conditionnement, conservation).

Une production fruitière très présente à l’export


Avec 8 000 ha de vergers, la région des Pays de la Loire se situe au quatrième rang national pour la production de pommes de table et au premier rang pour les petits fruits rouges. La pomme de table représente 84 % des volumes de fruits produits dans la région, devant la pomme à cidre (10 %) et la poire (4 %). Le secteur des petits fruits rouges est, quant à lui, dominé par la production de cassis destiné à la fabrication de liqueur, production pour laquelle la région détient 30 % du marché national. En terme d’emplois, les exploitations pour lesquelles l’arboriculture est la production principale comptent 360 chefs d’exploitation et 2 820 ETP salariés. Commercialement, la filière Pommes de table est largement tournée vers l’extérieur avec 30 à 40 % des débouchés à l’exportation selon les années, dont 10 % vers le grand export (hors UE).

Légumes : une diversité de systèmes de production et de commercialisation

Les légumes sont cultivés sur 14 115 ha. Au sixième rang national en terme de surfaces, la région se caractérise par son bon positionnement dans certaines productions (mâche et radis en tant que leader puis tomate, poireau et concombre) ainsi que par la diversité des légumes frais (salade, choux, racines, aubergine, etc.) et par la production de spécialités locales (asperge, melon, légumes secs et pomme de terre primeur de Noirmoutier). Elle est également productrice de légumes pour l’industrie à destination des conserveries de Bretagne. Les serres chauffées fournissent les plus gros volumes pour l’expédition (France entière) et pour l’export. Les surfaces maraîchères fournissent d’autres légumes frais pour l’expédition et répondent aux besoins locaux des filières courtes. En terme d’emplois, les exploitations dont les cultures légumières sont la production principale comptent 1 060 chefs d’exploitation et 5 070 ETP salariés.

Une production viticole très diversifiée et de qualité

Les vignobles des Pays de la Loire représentent 31 600 ha, soit 4 % des vignes exploitées en France, et une production moyenne d’1,7 M hl. En terme d’emplois, les exploitations dont la viticulture est la production principale comptent 1 510 chefs d’exploitation et 3 290 ETP salariés. 83 % des vignes ligériennes sont cultivées pour produire des vins sous Appellation d’origine protégée (AOP). Une majorité des autres vignes bénéficient de l’Identification géographique protégée (IGP) origine France. Plus de 60 % des vignes ligériennes se situent aujourd’hui en Maine-et-Loire. La production y est diversifiée (vins blancs secs, mœlleux, rouges, rosés et effervescents). La Loire-Atlantique (35 % des surfaces) produit surtout des vins blancs, dont l’appellation Muscadet est la plus importante. Les appellations Fiefs vendéens, Jasnières et Coteaux-du-Loir représentent, en Sarthe et Vendée, des surfaces limitées.


Article du 20 janvier 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI