Hôpital de Saumur. Une année 2019 positive et de nombreux projets pour 2020

Ce lundi 20 janvier 2020 se déroulait la traditionnelle cérémonie des vœux du Centre Hospitalier. L’occasion pour le directeur de l’établissement Jean-Paul Quillet de dresser le bilan de cette année 2019 et d’évoquer quelques projets pour 2020.

Elodie Pinier-Peletier, directrice ajointe et Jean-Paul Quillet Directeur du CH de Saumur


Il a tout d’abord tenu à rappeler le bilan positif de l’établissement, notamment par son attractivité, à l’heure où de nombreux hôpitaux voient leurs services fermer, notamment les maternités et services pédiatriques. « Le CH de Saumur devient un hôpital recherché par les internes. Chaque semestre, nous accueillons maintenant 25 internes en moyenne, et cela dans de nouvelles spécialités médicales. Avec la communauté médicale, la municipalité, M. le Maire, mais aussi avec la Communauté d’Agglo, M. Marchand, nous travaillons ensemble pour que ces internes, à la fin de leur semestre, aient envie de revenir et de s’installer. Notre collaboration porte ses fruits et nous avons réellement des perspectives d’installation de nouveaux médecins sur notre territoire », déclare-t-il.

Une offre de soins riche

Il évoque également le travail qui a été réalisé au sein du GHT (groupement hospitalier territorial) et avec les professionnels du secteur médical en Saumurois (relire notre article). Il se réjouit également de l’offre de service qui n’a fait que de se développer, même s’il manque encore des médecins dans certaines spécialités comme la rhumatologie et la dermatologie. Deux secteurs qui ne sont pas des enjeux stratégiques pour l’établissement au niveau de « l’efficience médico-économique » pour le directeur, « même s’il y a un manque sur le territoire exprimé par la population. » Et d’ajouter : « exercer en libéral et souvent en groupe rapporte trois fois plus qu’à l’hôpital.En 2020, nous allons continuer, avec la ville au sens large, à travailler pour non seulement nous améliorer encore, mais aussi pour contribuer à favoriser l’installation de professionnels médicaux tant en ville qu’à l’hôpital. »

Les investissements en 2019

Plusieurs investissements ont été effectués en 2019. Sur le secteur médico-social, ils ont été multipliés par quatre pour les EHPAD (Gilles de Tyr et Antoine de Cristal). Des lits Alzheimer, des matelas à mémoire de forme et des lave-vaisselle industriels ont ainsi été achetés pour améliorer le confort des usagers et des personnels. « Nous améliorons leurs conditions de travail à défaut de pouvoir augmenter les effectifs », confie Jean-Paul Quillet. Cela représente 200 000 euros. Le Centre Hospitalier a été mis aux normes accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. Un investissement à plus de 200 000 euros qui a été récompensé par un bilan positif de l’Agence Régionale de la Santé (ARS). Côté imagerie, c’est toute une salle numérisée qui a été refaite et il y a eu l’acquisition d’une nouvelle IRM.

2019, année du redressement budgétaire

Le directeur s’est félicité de la condition financière de l’hôpital où l’on constate un redressement budgétaire. « Nous avions fait le pari du développement de l’activité et des recettes et non celui de réaliser des économies drastiques via la suppression d’activités et la réduction des effectifs. C’était un pari risqué que nous sommes en train de gagner. »Il y a eu en 2019 une réduction du déficit budgétaire d’environ 50%, le portant désormais à 750 000 euros : « Nous avons un peu d’avance par rapport à l’objectif que nous nous étions fixé ». Les deux EHPAD sont quant à eux à l’équilibre. Fin novembre, le nombre des séjours d’hospitalisation transmis à l’ARS (Agence Régionale de Santé) était en hausse de 1,84 % par rapport à 2018 (14 338 contre 14 087). Les principaux services en hausse sont : la médecine ambulatoire, la médecine interne, la pédiatrie, la gastro-entérologie, les « soins critiques ». Ces séjours supplémentaires représentent 500 000 euros de recettes supplémentaires. L’activité et les recettes « externes » sont également en augmentation : + 5% soit 292 000 euros.

Les projets en 2020

« Pour cette nouvelle année, nous souhaitons continuer sur cette dynamique de développement de l’offre de soin, nous souhaitons continuer à tisser du lien entre les acteurs libéraux et la ville. » Le directeur avoue aussi qu’il faudra continuer à travailler avec la clinique pour formaliser des projets en commun, « pour le bien-être de la population ». L’idée est qu’il puisse y avoir des échanges entre les deux entités et que les spécialistes apportent mutuellement leurs expertises. En 2020, 1,4 million d’euros seront consacrés aux investissements. Parmi cette somme, 800 000 euros seront consacrés à des travaux d’entretien « pas forcément visibles pour les usagers et le personnel, mais nécessaires pour lutter contre la vétusté. » 500 000 euros seront utilisés pour la mise en place du nouveau système d’information. Pour la sécurité, l’éclairage (datant de 1996) sera refait et le système de vidéosurveillance sera amélioré. « Dans cette enveloppe, 420 000 euros seront consacrés à l’équipement médical, j’aurais voulu que cela soit plus important, mais il nous faut réaliser ces travaux pour ne pas que notre établissement se délabre », conclut Jean-Paul Quillet.


Article du 21 janvier 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


11 commentaires :


Commentaire de Mêchant ou pas ? 21/01/2020 17:43:23

Un jour, Saumur Kiosque a fait un article sur l’accueil prétendument désastreux de l'hôpital, avec une personne âgée. Aujourd'hui, Saumur Kiosque a fait un gentil article. C'est bien, faut savoir se faire pardonner !



Commentaire de La rédaction 21/01/2020 18:32:49

Nous n'avons fait que notre boulot qui est de relater une cérémonie.



Commentaire de Essentiel 21/01/2020 18:51:39

C'est tellement important de pouvoir être soigné. Aucun hôpital et aucune clinique ne plaît a 100 % (ce serait exceptionnel en France) mais on a vraiment l'impression qu'il y a le désir de bien faire au ch saumur. Merci à tous.



Commentaire de Superdeg 21/01/2020 19:13:17

Eux y sont contents, mais pas les clients, car ils attendent trop longtemps les impatients...



Commentaire de @superdeg 21/01/2020 19:36:39

Vous êtes une caricature a vous seul de ceux qui dénigrent sans cesse. Dans certains endroits il n'y a même plus de médecins . Ah si seulement vous étiez aux manettes !! La vie serait belle pour la population saumuroise.



Commentaire de Superdeg 21/01/2020 22:47:17

Objectif seulement, donc délai pour une consultation dermato, ophtalmo, cardio, rhumato, stomato... Alors la réponse c'est quoi ? Toujours aussi beau le nombril



Commentaire de Gédéon 22/01/2020 09:12:12

Très bien et bravo à tous les acteurs. Nous devrions tous nous réjouir de savoir que des hommes et des femmes qui font un travail remarquable évoluent dans un environnement que beaucoup ont à cœur de préserver voire d'améliorer.



Commentaire de @superdeg 22/01/2020 10:06:35

Beaucoup moins long que dans la Sarthe la Mayenne La Manche le Calvados et un tas d'autres lieux en France. Souvent il n'y a même plus de spécialistes. Mais comme vous ne devez pas beaucoup voyager vous ne pouvez pas savoir.



Commentaire de Superdeg 23/01/2020 13:20:03

C est bien de se comparer au plus mauvais, moi pour m ameliorer je prends exemple sur les meilleurs, mais si on veut rester dans la mediocrite...pas besoin de sortir pour devenir le meilleur , au fait la reponse a ma question les delais c'est quoi Trop difficile pour des soit disant bon, qui se compare au plus mauvais



Commentaire de @superdeg 23/01/2020 16:32:32

Pour un super bon, vous avez des progrès à faire en orthographe. A peine dans la moyenne.



Commentaire de Superdeg 23/01/2020 18:59:57

Pas de réponse à ma question de délai où se trouve la compétence ? J'accepte une réponse avec des fautes d'orthographe par exemple : un test d'effort ? Si on attend trop c'est les pompes funèbres Comme vous aussi vous êtes tombé dans mon piège des fautes combien de fautes (fautes avec ou sans S)



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI