Météo du jeudi 30 janvier : Didier Guillaume veut améliorer les conditions de vie des animaux

Didier Guillaume, Ministre de l’agriculture et de l’alimentation, a présenté le 28 janvier en conférence de presse 15 mesures visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale et améliorer le bien-être des animaux domestiques, d’élevage et de compagnie.


« Deux principes guident ces annonces : celui de l’ambition et celui de la rationalité. Les animaux domestiques sont des êtres sensibles, ils ont droit à du respect et à de la bientraitance. Mais l’amélioration du bien-être animal doit tenir compte de la réalité économique des filières », explique-t-il. Ces mesures concernent en premier lieu l’amélioration du bien-être animal en élevage. Un arrêté ministériel sera publié dans les prochains jours, interdisant la castration à vif des porcelets fin 2021. Il imposera par ailleurs, pour tout élevage de porcs, des systèmes d’abreuvement et l’accès à des matériaux manipulables. Les éleveurs auront un an pour se mettre en conformité avant que des sanctions ne soient prises. La fin du broyage des poussins a été annoncée par Didier Guillaume le 13 janvier dernier à Berlin, avec le Ministre allemande Julia Klockner. En complément des 4 millions d’euros mobilisés depuis 2016 pour déployer une méthode de sexage in ovo, un appel à projet de 300 000 euros sera lancé en 2020 pour tester les alternatives.

Améliorer les conditions générales des animaux

Plus globalement, un décret sera prochainement présenté au conseil d’Etat, pour aller vers l’interdiction de toute pratique douloureuse en élevage et pouvoir imposer un référent bien-être animal dans chaque élevage. Les conditions de transport seront également renforcées. Des textes réglementaires seront pris au 1er semestre pour pouvoir augmenter les contrôles sur les transports de longue durée, en habilitant les vétérinaires privés. L’objectif est d’assurer 5% de contrôles au chargement des animaux. Les sanctions seront élargies, en cas de non-respect de la réglementation telles qu’une absence de certificat de compétence ; l’utilisation d’un véhicule non agréé ou non conforme ; l’absence d’un carnet de route validé.

Préserver les animaux de compagnie


Enfin, des mesures sont prises pour lutter contre l’abandon des animaux de compagnie. Un texte réglementaire sanctionnera très prochainement l’absence d’identification des chats, au même titre que pour les chiens. Afin de prévenir les achats impulsifs, la vente d’animaux sera interdite dans les véhicules ; la vente dans les foires et expositions ne sera possible qu’en présence d’un vétérinaire. Pour aller plus loin, le Premier Ministre a confié une mission à Loic Dombreval fin décembre. Un rapport est attendu sous 6 mois.


Côté météo

Après une journée d'accalmie, demain le temps redeviendra maussade, mais les températures seront particulièrement douces. Le matin, il fera 9 à 10 degrés, mais le territoire sera couvert par des nuages chargés en pluie. Dans l'après-midi, il fera 12 à 13 degrés et les pluies resteront bien installées. En soirée, il fera encore 12 degrés et les pluies devraient s'estomper, mais continueront tout de même à tomber.

Matin


Après-midi


Soir



Article du 29 janvier 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de brugiere jean 29/01/2020 12:45:00

effectivement nous avons honte , honte , pour ces traitements infligés aux animaux. De 2 choses l'une: ou bien nous trouvons un moyen de traiter correctement poules vaches cochons;..et l'on se met sous la protection de la Bible en obéissant à ses directives ou bien on ne sait pas le faire et il faut diminuer drastiquement notre consommation. Nous ne pouvons pas continuer à assister à de tels mauvais traitement s concernant les animaux



Commentaire de Max 29/01/2020 19:21:49

Minuscules progres. Quelle absence d ambition!a quand l interdiction des ventes d animaux en animalerie et sur le bon coin?



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI