Energie. Conseil d'agglo saumurois : Le projet du PCAET accepté par les élus

Ce jeudi 30 janvier se tenait l'avant-dernier conseil de Saumur Val de Loire avant les élections municipales et communautaires des 15 et 22 mars prochains. Sur les 18 points à l'ordre du jour, pas de décision qui engagerait la future mandature, sauf l'arrêt du projet Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) 2020-2026 qui engage la collectivité saumuroise pour les années à venir.


C'est en patriarche que Jean-Michel Marchand a présidé cet avant-dernier conseil d'agglo, celui-ci n'étant plus candidat aux Municipales et donc plus non plus à l'agglo. Toutefois, l'agglomération travaille jusqu'au bout puisqu'un point important a été abordé, l'arrêt du projet Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) de Saumur Val de Loire, véritable feuille de route pour la collectivité communautaire et document cadre pour les communes du territoire.

A la fois stratégique et opérationnel

Le PCAET est un document d’orientations dont l’objectif est de fixer un cadre, l'Agglo étant coordonnateur des acteurs qui portent les projet et déploient les outils nécessaire aux actions. A la fois stratégique et opérationnel, il doit prendre en compte l’ensemble des problématiques climat-air-énergie du territoire : réduction des consommations d’énergies, réduction des émissions de gaz à effet de serre, développement des énergies renouvelables et réduction des polluants atmosphériques. Il traduit l'ambition de la collectivité de devenir un territoire à énergie positive d'ici 2050. Toutefois, ce document se veut comme un cadre de l'action des collectivités fixant des objectifs, sans les engager financièrement. "Il n'y aura pas de sanction si les objectifs ne sont pas remplis. Mais l'idée est tout de même de s'en approcher le plus possible", a souligné le président de l'agglo. Une étude sera réalisée à mi-parcours en 2023, pour observer ce qui a été fait et ce qu'il reste à faire.

Un programme composé de 7 axes et de 35 chantiers.

Le PCAET s'appuie sur 7 axes de priorités pour développer ce projet environnemental, 35 chantiers ont également été relevés par l'agglomération. Cela représente concrètement 100 actions qui seront menés. "Certaines de ces actions sont d'ores et déjà en cours, on ne part pas de nulle part. 39 actions sont déjà engagées, 31 sont à consolider mais en partie lancées et 30 actions seront nouvelles", explique Jean-Michel Marchand.

Axe 1. Accompagner la rénovation énergétique du patrimoine bâti afin d'améliorer les usages et favoriser des bâtiments efficaces et performants
- Chantier 1: Renforcer le service public de l’amélioration énergétique de l’habitat
- Chantier 2: Rénover le bâti résidentiel
- Chantier 3 : Renforcer les actions de lutte contre la précarité énergétique des ménages
- Chantier 4 : Maîtriser la consommation énergétique du secteur tertiaire
- Chantier 5: Généraliser la construction durable et bas carbone
- Chantier 6: Développer l’éco-construction sur le territoire

Axe 2. Développer la mobilité durable et bas carbone
- Chantier 7 : Réduire les déplacements à la source
- Chantier 8 : Renforcer la multimodalité et l’intermodalité
- Chantier 9 : Développer les modes actifs
- Chantier 10 : Conforter et rendre attractif les transports en commun
- Chantier 11 : Développer des nouveaux usages de la voiture individuelle

Axe 3. Faire évoluer les pratiques agricoles et forestières pour tendre vers des pratiques durables et préserver les ressources (eau et biodiversité)
- Chantier 12: Maîtriser la consommation énergétique du secteur agricole
- Chantier 13 : Accompagner l’activité agricole vers des systèmes bas carbone, adaptés au changement climatique
- Chantier 14: Dynamiser la gestion forestière pour allier séquestration carbone, exploitation du bois et adaptation au changement climatique
- Chantier 15 : Développer une alimentation durable et une offre de proximité accessible à tous
- Chantier 16 : Assurer la gestion partagée de l’eau, des sols et des sous-sols

Axe 4. Engager collectivement la transition énergétique
- Chantier 17: Soutenir le développement de l’économie circulaire
- Chantier 18: Accompagner les activités économiques dans une démarche de transition énergétique et climatique
- Chantier 19 : Développer un territoire résilient face au changement climatique
- Chantier 20 : Mobiliser et embarquer la société civile dans la transition énergétique et climatique
- Chantier 21: Soutenir des projets innovants et fédérateurs

Axe 5. Passer d'un territoire consommateur à un territoire producteur d’énergie en favorisant le mix énergétique et respectant les sensibilités paysagères
- Chantier 22 : Définir une gouvernance locale et privilégier des projets locaux
- Chantier 23 : Connaître et valoriser les gisements renouvelables
- Chantier 24 : Soutenir les projets citoyens d’énergie renouvelable
- Chantier 25 : Développer les filières locales et circuits courts de l’énergie
- Chantier 26 : Doter le territoire de moyens financiers nécessaires au développement des EnR

Axe 6. Renforcer l’exemplarité de la collectivité
- Chantier 27 : Réduire la consommation énergétique du patrimoine public
- Chantier 28 : Développer la production d’énergie renouvelable sur le patrimoine public
- Chantier 29 : Optimiser les flottes de véhicules, convertir les motorisations vers des solutions «propres»
- Chantier 30 : Améliorer la qualité de l’air intérieur des bâtiments publics et sensibiliser les usagers à ces enjeux
- Chantier 31 : Systématiser l’éco-responsabilité de la commande publique

Axe 7. Piloter, mobiliser les acteurs, évaluer le PCAET
- Chantier 32: Piloter, suivre et évaluer le PCAET
- Chantier 33: Mobiliser et susciter l’intérêt sur le sujet « climat-air-énergie »
- Chantier 34 : Communiquer et informer de l’atteinte des objectifs
- Chantier 35 : Financer la transition


Article du 31 janvier 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :


Commentaire de Superdeg 31/01/2020 19:03:48

Chantier 30 ce n'est pas installer la clim partout? ça y ressemble, c'est vrai l'air est filtré,est-ce un peu comme la réserve d'eau récréative (piscine à 34 000 €uros) qu'a fait faire Macron au fort de Brégançon, même l'agglo commence à parler le macronnais!



Commentaire de sur le papier 01/02/2020 10:37:44

sur le papier c est chouette, mais dans la réalité, ils ont fait quoi dans le dernier pcaet? rien de folichon... il a fait quoi notre élu à la transition, du fond de sa mfr qui propose des formations pour grandes cultures céréalières...moins écolo que lui difficile... si l agglo repart avec les mêmes d'élus après les municipales, à l agriculture, à la transition, à l eau ou à la santé. ce plan climat et le saumurois n est pas prêt d avancer, soyez en certains...et évidemment, si la 1ere vice présidente ou celui charge du transport et ancien président de l agglo devait prendre la présidence, ce



Commentaire de machin vert 02/02/2020 20:37:51

@surlepapier. Habitant de Saumur je peux observer des champs photovoltaïques se mettent en place en ville, je vois une station gaz ouvrir, des usines de méthanisation sortir de terre, des bus rouler au demain au gaz, enfin j'aperçois des choses se faire en saumurois moi.



Commentaire de à machin vert 02/02/2020 23:51:13

les projets dont vous parler sont essentiellement des projets privés. sauf les bus évidemment. mais pour connaître de nombreuses autres villes, je peux vous assurer que saumur est très a la traîne alors que nous devrions être précurseur... du vert, du propre, du tri, des transports. des voix vélos etc... mais la volonté politique n y est pas. il suffit de voir combien d élus étaient présents au dôme en novembre pour le pcaet, moins d'une dizaine...



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI