Edito de Michel Choupauvert. Conseil Départemental : le père Fouettard ?

C'est la question que je me suis posée à la lecture des différents articles à propos de l'obligation pour Saumur Habitat de rejoindre une structure pour se consolider selon la nouvelle loi ELAN. Le Département a proposé une solution dont les élus du Saumurois ne veulent pas, comme leurs homologues choletais d'ailleurs. Cela ressemble à un nouveau camouflet pour l'instance départementale.


Vous l'avez certainement lu cette semaine. Les salariés, locataires, élus de Saumur Habitat sont inquiets des conséquences de la loi ELAN de 2018 qui souhaite voir se regrouper les Offices HLM dans des structures regroupant plus de 15 000 logements (relire nos articles). D'après ce que j'ai compris, l'État ne veut plus des micros offices réputés fragiles qui seraient nombreux, notamment en région parisienne. Pour se faire, elle impose un seuil minimum d’existence. Saumur Habitat ne veut pas se faire adopter. Le bailleur social considère ne pas avoir besoin d'une nouvelle famille. Même si elle ne gère que 3 200 logements, elle se considère majeure et savoir s'assumer. Dans la recherche de solutions, le département, en bon père de famille, a proposé à sa fratrie de sous-préfectures de les regrouper sous le même toit, celui de Maine-et-Loire Habitat. Que nenni, Cholet a déjà dit non et Saumur y est opposée à 50 % et cherche une troisième voie. Mais que s'est-il passé dans la nuit du 22 décembre 1789 pour que l'assemblée constituante enfante un tel département où on ne s'entend pas et où les sous-préfectures prennent le Conseil Départemental pour le père Fouettard ?

Engueulade à répétition

Anjou Vélo Vintage, fermeture du collège Yolande d'Anjou, organisation de l'aide à l'enfance et j'en passe. C'est régulièrement qu'on entend les élus saumurois pester après le Conseil Départemental. Dans une famille, les chamailleries sont plutôt saines. Mais, à force, là, ce sont des engueulades à répétition. Le Choletais, lui, semble avoir définitivement tourné le dos. Il vient de le faire pour son Office HLM et l'a fait récemment pour la création des mégas centres de tri qui sont dans l'air du temps. Il a préféré rejoindre la Vendée et le pays nantais pour se regrouper que le projet angevin.

La force de l'histoire ?

Lors de la création des départements, à Cholet, à Saumur, on ne voulait pas de ce découpage. On le considérait même comme une catastrophe (relire ici l'excellent récit de Joseph-Henri Denécheau dans son Saumur Jadis). Je n'arrive pas à croire que les stigmates de l'Histoire se voient encore plus de 200 après. Est-ce pour cela que le Maine-et-Loire est le mal aimé ? Est-il toujours en recherche d'identité ? Le Maine-et-Loire n'a toujours pas de gentilé officiel. Il a fallu attendre 2012, pour que le quotidien Ouest France qui n'est que très peu diffusé à Saumur ne lance un sondage par lequel 2 700 personnes ont voté pour le nom "angevin".

Michel Choupauvert


Article du 01 février 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :


Commentaire de vive 2021 02/02/2020 10:51:12

il est clair que ce conseil départemental est spécialiste dans la casse au social. les conséquences de la fermeture des tourelles qui n'a pu être empeche laisse encore des cicatrices ouvertes chez les jeunes, et les salariés. pire, l'objectif premier de faire des économies n a pas été tenu. cela coûte plus cher, mais ce sont les copains de gilet qui ont repris. yolande d anjou est maintenu et les effectifs constants, et les saumurois ont montré que collectivement ils tenaient à leur territoire (bon sauf damas, Hamon, Bertin et seyeux). pour saumur habitat, le Front doit de nouveau être uni po



Commentaire de Superdeg 02/02/2020 10:54:07

plus de 1000 €uros de frais de gestion par an et par appartement....



Commentaire de !superdeg 02/02/2020 20:32:03

Vous devenez lassant à reprendre des chiffres sans savoir de quoi vous parlez. Les coûts de gestion de cet organisme sont inférieurs aux plus gros organismes et avec de plus une satisfaction de la clientèle nettement supérieure aux autres.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI