Noyant-Villages. La Région à la rencontre du Noyantais pour échanger sur l'économie et l'agriculture

Christelle Morançais, présidente de la Région des Pays de la Loire, était présente sur le territoire de Noyant-Villages vendredi 31 janvier dernier. Après avoir participé à la pause de la première première de la Maison de la Petite Enfance (notre article par ailleurs) , elle est allée à la rencontre des acteurs économiques et agricoles du territoire.

Christelle Morançais, pdte de la Région, Jean-Charles Taugourdeau, député et Stéphane Piednoir ont échangé avec les acteurs locaux


La matinée était consacrée à une rencontre avec les acteurs économiques et agricoles du territoire guidé par Adrien Denis, maire de Noyant-Villages et par les maires délégués. Christelle Morançais s’est déplacée au sein de l’entreprise Label Couture, en compagnie de Jean-Charles Taugourdeau, député et Stéphane Piednoir, sénateur. Après une visite des locaux, la présidente de région a pu échanger avec quelques entrepreneurs du Noyantais et notamment Sarah Chevé, dirigeante de l’entreprise Label couture et présidente du club des entrepreneurs du noyantais. La discussion était axée sur l’économie locale et les problématiques de l’emploi et de la formation.

Rencontre avec les agriculteurs


La délégation s’est ensuite rendue sur l’exploitation arboricole de la famille Marchesseau, aux Vergers de la Croix de Pierre. Une fois encore, la visite de l’entreprise, qui emploie environ 40 salariés était au programme, suivie d’un temps d’échanges avec les agriculteurs noyantais présents. De nombreux sujets ont été abordés tels que le ras-le-bol vis-à-vis de “l’agribashing”, l’approvisionnement en eau, les problèmes de recrutement de main d’œuvre saisonnière, la défiance vis-à-vis de l’usage produits phytosanitaires, l’injustice de la concurrence entre les pays européens et hors de l’union européenne…


Article du 04 février 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI