Edito de Michel Choupauvert : Municipales, le pouvoir rend-il fou ?

C'est la question que je me posais cette semaine à la lecture de l'actualité locale, notamment du Nord Saumurois et à celle des posts des militants sur les articles politiques du Kiosque. Je suis tombé, sans trop de mal, sur un super bouquin de Erwan Deveze chez Larousse "Le pouvoir rend-il fou ?". On avait coutume de dire que les politiques étaient parfois tombés sur la tête. Sa lecture avec la nouvelle discipline que sont les neurosciences, explique ce qui pourrait s'y passer quand cela arrive.


Dans le Saumurois, actuellement, la quête du pouvoir fait des esclandres et se termine au tribunal. Vous avez pu le lire sur les écrans du Kiosque cette semaine... Il a dû s'en passer des choses dans le cerveau des protagonistes pour en arriver là à se donner à se donner un coup de boule. Mais pourquoi ? Selon Erwan Deveze, tout se passerait dans le striatum, une partie du cerveau qui gère nos instincts grégaires de plaisir, de survie et de domination. Ce sont les neurohormones qui sont en cause, l'ocytocine et la testostérone : instinct de coopération féminin et de combat pour les hommes. Chez les hommes et femmes de pouvoir out de passerait plus fort, La dopamine, hormone de la jouissance et, la cortisol, celle du stress, seraient, chez eux, toujours en hyperactivité par rapport au commun des mortels. Pour finir de rassurer Erwan Deveze cite des études de l'université d'Oxford et de San Diego, qui démontrent que la proportion de psychopathes serait de 10 à 20% chez les gens de pouvoir. Ce chiffre serait le même que celui qu'on trouve en prison ! Ah... Quand même § Alors que dans la population, dite classique, cette proportion ne serait que de 1 à 2%...

Addiction au pouvoir ou intérêt général ?

Dans ses propos, l'auteur n'oppose pas la motivation initiale pour l'intérêt général du candidat et ce qui se passe quand l'individu change de monde, quand il est reconnu dans la rue,lorsqu'il adore se lire dans la presse... C'est là que les problèmes arrivent. Duand l'amour de son égo prend le pas sur la motivation pour l’intérêt général. En période électorale, c'est l'hormone de la drague qui rentre ne jeu. Les neurones empathiques sont, dans ces moments, suractivés pour que le candidat soit dans la maîtrise et la séduction...Tout est beau et rose. Le problème serait donc après ? Comment faire pour que l'homme ou la femme de pouvoir puisse réussir à vivre avec les électeurs qu'il a séduit.

Peut-être serait-il bien que nos candidats sachent ce qui se passe dans la chimie hormonale de leurs cerveaux ? Il pourrait s'y préparer.

Michel Choupauvert


Article du 15 février 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


17 commentaires :


Commentaire de Maso.... 15/02/2020 11:44:53

Au moment où les municipalités sont méprisés par l'état, que le pouvoir de maires est réduit à peau de chagrin par l'état, les agglos, les assos lobbyistes, les citoyens. Je me demande surtout ce qu'ils vont tous faire dans cette galère, ils y vont pour l'argent ? Pas sur dans les villages ! Pour la reconnaissance ? Vu le mépris ambiant, ça m'étonnerais ! Quand au pouvoir, ouais peut-être. Une chose est sûr faut être un brin masochiste pour se présenter à la mairie.



Commentaire de JEAN MARTINIER 15/02/2020 14:17:33

Je ne dirais pas que le pouvoir rend fou , de mon avis il rend : ABRUTI ÉGOÏSTE MÉGALO OBTU AVEUGLE SOURD AVIDE en gros le pouvoir rend C.N



Commentaire de @Jean Martinier 15/02/2020 14:39:05

Présentez vous,...........vous êtes la preuve qu'il n'y a pas besoin d'être élus pour être complètement C.N, ça fait pitié ma pauv' dame.



Commentaire de Mauri7 15/02/2020 15:36:05

Erwan Deveze. Si ça commence avec les municipales, il vaut mieux s'arrêter. Attention aux casseroles, elles peuvent tout à coup avoir envie de prendre l'air. C'est dans l'air du temps et ça.... Peu rendre fou😱 La soif du pouvoir à voir absolument :"Loudest Voice" série américaine sur canal + (cette folie là est inquiétante et fait réfléchir)



Commentaire de JEAN MARTINIER 15/02/2020 17:00:55

Griveaux et bien d autres politiciens sont les exemples flagrants que la politique les rends complètement C.N et jamais au grand jamais je me présenterais à une élection, je suis pas assez fourbe et malhonnête pour franchir le pas.. ...@@Jean Martinier



Commentaire de Vlady BOISSIN 15/02/2020 17:27:41

Fou je ne sais pas , mais amnésique c est certain...



Commentaire de @Jean Martinier 15/02/2020 17:51:44

Monsieur, vous êtes très critique envers les élus, a tort ou à raison pourquoi pas, mais ne pas se présenter car pas assez fourbe et malhonnête est une excuse à une certaine lâcheté de votre part, présentez vous, faites valoir vos arguments, vos idées et si elles sont bonne à mes yeux je voterais pour vous.



Commentaire de cabaret 16/02/2020 11:39:05

C'est bien connu depuis toujours :"le pouvoir rend fou, le pouvoir absolu rend absolument fou". On en a l'exemple tous les jours actuellement avec les promesses que des fous sont capables de formuler pour attirer le chaland.



Commentaire de Francis Prior 16/02/2020 12:09:18

Attention cher monsieur Chaupouvert, les neurosciences présentent un grave biais épistémologique. Elles comptes des concentration d'hormones (dans le cas présenté) mais pas l'objet étudié par exemple: qu'est ce que le pouvoir? J'essaie d'enseigner la rigueur méthodologique et donc l’homogénéité conceptuelle je constate que pour l'heure les neurosciences en sont loin. Elles servent surtout à faire des titres de presse. Je crois que c'est Camus qui constatait que même l'esclave a besoin de pouvoir c'est pour cela qu'il a un chien. Il est où le pouvoir?



Commentaire de VLADY BOISSIN 16/02/2020 14:16:03

Est ce que la rédaction pourrait traduire le post de monsieur Prior , pour le citoyen lambda que je suis . Ou monsieur Prior pourrait re poster dans un langage plus "populaire". Un grand merci et bon dimanche.



Commentaire de Francis Prior 16/02/2020 16:54:45

Vlady Boissin. Je trouve désolante votre condescendance pour le citoyen lambda qui a le droit de lire et d'écrire et de faire des efforts de culture. Selon vous être un citoyen lambda c'est se vautrer dans l'ignorance. Pourtant vous même ne trouvez rien a redire lorsque le Kiosque évoque avec raison les neurosciences bien autrement difficiles à définir que mes pauvres mots. Voyez vous et je prie de m'en excuser j'ai laissé une énorme faute de grammaire dans mon texte précédent comme quoi je fais aussi parti des lambda (s).



Commentaire de Michel Choupauvert @ Francis Prior 16/02/2020 17:29:45

Effectivement Monsieur Prior, il peut y avoir des erreurs de sens. Néanmoins les neurosciences, discipline à ses balbutiements, m'intéressent beaucoup. Beaucoup plus que la psychologie et les erreurs de réifications qui en découlent et qui s'étalent dans la pensée collective.



Commentaire de Francis Prior 16/02/2020 17:53:24

Les neurosciences apportent des éléments sur les processus, sur les comment mais elles dépassent leur périmètre quand elles vont dans le pourquoi. D'où ma réflexion sur l'homogénéité conceptuelle. La honte, l'amour sont des sentiments et on peut mesurer un certain nombre d'éléments pour décrire le processus mais on n'explique pas pourquoi ici on a honte d'être nu et ailleurs c'est "normal"; D'un côté on a de l'être (des choses) de l'autre de l'existence (un langage). Je suis tout a fait d'accord c'est passionnant



Commentaire de Laurence 16/02/2020 18:12:43

L'homme est bien à loup pour l'homme... Et que penser de l'émergence d'un neuromarketing, dont l'objectif est d'utiliser les neurosciences pour améliorer l'efficacité des campagnes de marketing et politique... on est parfois quand même pas loin de la réification quoiqu'on en dise, cher M. Choupauvert



Commentaire de JEAN MARTINIER 16/02/2020 18:13:12

@Vlady Boissin , moi non plus j ai pas tout compris à la prose de monsieur Prior , même la réponse à votre post (pourtant poli et non condescendant, est incompréhensible ) . Son style alambiqué et incompréhensible n intéresse que ces semblables (les premiers de cordée) comme dirait l'autre . Surtout ne pas être griveaux , pardon je voulais dire grivois...



Commentaire de cebenvrai 16/02/2020 21:06:25

Le commerçant, l'artisan, l'industriel ont un devoir de résultat, sinon ils peuvent être traduits en justice et risquent une interdiction de continuer leur activité. Essayez donc d'exiger ce même devoir de résultat de la part de nos politiques. Vous comprenez maintenant pourquoi ils sont mégalomanes dans leurs promesses.



Commentaire de !!! 17/02/2020 19:56:29

Jean Martinier a surement dut être politicien vu ces commentaires aussi c.n ou alors il est encore plus c.n que les personnes qu'il critique et il n'est pas loin de rattraper Zuperdeg dans son caniveau



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI