Football N3. Saumur se prend les pieds dans le tapis.

Saumur-Pouzauges: 2-3. Bien que menant avec deux buts d'écart à la mi-temps (2-0), les Olympiens, méconnaissables en seconde période, ont subi la réaction de Vendéens plus combatifs.

La défense saumuroise a subi toute la seconde période.


Face à des Vendéens invaincus depuis octobre 2019, les Saumurois entamaient la rencontre pied au plancher. Une volée de Coquau était détournée par le portier visiteur in-extremis. Dans la même minute, sur coup franc, Billeaux trouvait la barre transversale de la défense visiteuse. C'est Coquau qui ouvrait le compteur but pour les locaux en inscrivant un but plein d'opportunité après une très belle action (18e). Les Olympiens maintenaient leur pression sans que les Vendéens ne parviennent à desserrer l'étreinte offensive des Saumurois. Peu avant la pause citrons, Bacha était stoppé de façon irrégulière dans la surface vendéenne. Bouhoutt donnait l'avantage aux locaux en transformant le penalty accordé par l'arbitre (45e+1).

Un cauchemar en seconde période.

Que pouvait-il arriver aux locaux qui reprenaient la rencontre avec deux buts d'avance? Les Vendéens semblaient métamorphosés, ils imprégnaient un rythme très soutenu à la rencontre et acculaient les Olympiens dans leur moitié de terrain. Bacha, pour les locaux, avait au bout du pied le troisième but olympien, il perdait son duel avec le gardien (55e). La rencontre allait basculer. Une faute de Fokam dans la surface de réparation amenait l'arbitre à accorder un penalty réparateur que transformait Traoré (57e). Les Saumurois semblaient désemparés, subissant la rencontre et, étaient impuissant devant une percée des visiteurs qui, en moins de quatre minutes revenaient au score 61e).

Saumur subit et plie.

Les hommes de Julien Sourice allaient boire le calice jusqu'à la lie. Sur un coup franc accordé aux visiteurs, les Olympiens mettaient du temps à se mettre en défense. Plus vifs, les Pouzaugeais en profitaient pour inscrire leur troisième but (82e). Les Saumurois eurent beau faire pour revenir au score, ils se montraient trop brouillons. Pour Le coach local, " Nous sommes sortis du match en seconde période. En manquant la balle du 3 à 0 nous n'avons pas su assurer le coup. Nous avons fait trop de cadeaux à l'adversaire, nous avons trop reculé et trop oublié le jeu. Nous nous sommes mis en danger nous mêmes en perdant le ballon.Sans oublier ce match, nous devrons en tirer les leçons."

Fiche technique.
Saumur-Pouzauges. 2-3.
MT. 2-0. Buts.Saumur. Coquau (18e), Bouhoutt (45e sp). Pouzauges. (57e, 61e, 82e).
Saumur. Dauvergne, Coquau, Mukoko, Pillier (Biettman 72e), Fokam, Itoua, Hye (Sylla 66e), Billeaux, Bacha, Bouhoutt, Rozananaro (THonnel 66e).


Article du 15 février 2020 I Catégorie : Sport

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI