Saumur. Un homme de 32 ans condamné pour trafic de stupéfiants à Doué-en-Anjou et Montreuil-Bellay

Mardi 18 février, un homme de 32 ans, originaire de la région saumuroise était entendu par le tribunal de Saumur. Il était poursuivi pour trafic de stupéfiants, notamment de l’héroïne et de la cocaïne, dans le secteur de Doué-en-Anjou/Montreuil-Bellay. Il a été condamné à une peine de 2 ans d'emprisonnement, dont un an avec sursis.


L’homme était surveillé depuis quelque temps par les gendarmes. Il avait été placé sous surveillance téléphonique, alors qu’il faisait affaire avec deux autres dealers de la région orléanaise. Les trois hommes avaient échangé à plusieurs reprises et le Saumurois les avait déjà rencontrés au mois de décembre, puis au début du mois de janvier. Des transactions argent-drogue avaient alors eu lieu. Les trois trafiquants se sont donnés un autre rendez-vous le 11 février dernier, dans une station de lavage de la région saumuroise. Les gendarmes de Montreuil-Bellay, qui surveillaient les échanges téléphoniques, ont alors décidé de monter une opération coup de filet pour tenter d’appréhender les trois hommes. Les deux orléanais n’ont pu être interceptés par les forces de l’ordre, ces derniers ayant flairé que quelque chose se tramait. Le Saumurois a quant à lui été interpellé.

Un important trafic dans le secteur de Doué-Montreuil

Il a été placé en garde à vue durant quatre jours, pendant lesquels il est longtemps resté muet. Il a finalement reconnu une grande partie des faits qui lui étaient reprochés, à savoir d’avoir transporté, offert ou cédé des stupéfiants. Sur la période de septembre à janvier, les gendarmes ont estimé à au moins 600g d’héroïnes et 100g de cocaïne qui ont été écoulés par le trafiquant saumurois, avec des estimations de plus de 12 000 euros récoltés. « Nous ne sommes toutefois pas dupes et cela ne représente que ce que les enquêteurs ont pu découvrir et affirmer durant la courte enquête, mais il y a certainement eu bien plus, d'autant que ce trafic semble durer depuis de longues années », a souligné la présidente du tribunal. Le trentenaire a également reconnu être un très grand consommateur avec 1 à 2g d’héroïne par jour. La présidente a insisté sur l’inquiétude du tribunal quant à sa forte consommation et à la technique qu’il emploie, à savoir fumer l’héroïne après l’avoir chauffée : « Cette technique est particulièrement dangereuse pour la santé et augmente la force et la rapidité de la dépendance. »

Emprisonnement avec sursis et mise à l’épreuve

Dans le passé, l’homme avait déjà été condamné pour des faits similaires à des peines avec sursis et mises à l’épreuve. Il était donc jugé ce mardi pour trafic de stupéfiants avec récidive. Il a écopé d’une peine de deux ans d’emprisonnement, dont un an avec sursis et mise à l’épreuve, avec obligation de soin. Le tribunal lui a également fortement conseillé de refaire sa vie une fois sorti de prison, loin de ce monde de trafic et loin de ses connaissances du Douessin et du Montreuillais, qui pourraient le pousser à reprendre son trafic et sa consommation. Dans son réquisitoire, la substitut du procureur a exprimé que « les stupéfiants sont un véritable fléau qui gangrène nos campagnes. »


Article du 18 février 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :


Commentaire de Degouter 18/02/2020 19:58:43

Un mec qui vend de la mort prend 2 ans, dont 1 avec surcis c est lamentable elle est belle la justice pour moins que ça on peut prendre plus



Commentaire de Jan Nez Mar 19/02/2020 09:38:45

Peine de misère pour les individus qui vendent la mort chez lez jeunes. Tu boit un verre de plus que la normale tu a blessè personne et touché aucun bien tu est plus pénaliser et tu a plus de permis pour travailler



Commentaire de Saroyan 19/02/2020 10:50:11

Quand la peine de prison est l exception, quand un garde à vue à droit à l avocat des la première heure, payé par contribuable, alors que la victime n y a pas le droit... Et que beaucoup de magistrats sont orientés vers le gauchisme bobo, coupes du monde réel... On ne s attend pas à d autree peines. Cependant le tribunal de saumur est assez juste, il faut le constater. Concernant le saumurois, il est mine par l héroïne, avec ses infractions en aval et en amont.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI