Récompense. Saumur Habitat lauréat du prix CAUE pour la résidence de Brain sur Allonnes

Dans la tourmente qui anime Saumur Habitat à l'heure actuelle, une récompense est à n'en pas douter la bienvenue. Ainsi, le CAUE (Conseils d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement) vient de décerner une mention à Saumur Habitat et le cabinet d’architecture Xavier Gayraud pour l’opération de construction la « Résidence du Parc » à Brain sur Allonnes.

La Résidence du Parc à Brain sur Allonnes


Parmi les 49 candidatures proposées pour l’édition 2019 du prix d’architecture, de l’habitat social et de l’Aménagement, le CAUE a sélectionné 34 réalisations remarquables. Et sur les 9 opérations sélectionnées au titre de l’habitat social, une mention a été décernée à Saumur Habitat et le cabinet d’architecture Xavier Gayraud pour l’opération de construction la « Résidence du Parc » à Brain sur Allonnes.

Conception architecturale

Proposé par la Commune de Brain sur Allonnes, le terrain fait l’objet d’un programme de 16 logements volontairement économe en foncier. Un des objectifs du programme consistait à limiter l’étalement urbain, mais aussi réinvestir un espace « vide » dans le bourg pour le requalifier et le reconnecter au tissu urbain existant.
L’organisation des unités bâties s’articule autour de 4 cours communes qui prennent place le long d’une voirie partagée. Celle-ci est volontairement rectiligne pour offrir une perspective visuelle depuis l’entrée du site, côté rue, vers le Parc St Maurille.
A l’échelle du bourg, il semblait important d’anticiper un maillage de circulations douces qui connecterait cette opération avec le centre bourg via une passerelle ou en longeant le ruisseau.
Les cours ont pour but de créer des espaces de rencontre, de réunion et de partage. Chaque placette regroupe toutes les typologies de logement (T2, T3, T4), afin que le lieu d’échanges intergénérationnels fonctionne sur chacune des places. Ces différentes typologies favorisent par ailleurs un épannelage différencié des constructions.

Approche environnementale

Dans le cadre de l'application de la RT 2012, des objectifs énergétiques en matière de chauffage et d'éclairage de chaque logement ont été fixés visant à :
- privilégier les vitrages bien orientés pour valoriser les apports solaires,
- réduire les surfaces de façades et de toiture pour optimiser la compacité des maisons,
- rendre l'enveloppe thermique parfaitement étanche,
- adopter un système constructif conduisant à limiter les ponts thermiques.
Afin de répondre à un objectif fort en matière d’énergie renouvelable pour les maisons individuelles, des panneaux solaires photovoltaïques ont été mis en place complétés de ballons d’eau chaude thermodynamiques.

Fiche d’identité du programme
- Maître d’ouvrage : Saumur Habitat
- Maître d’œuvre : Studio d’Architecture Xavier Gayraud
- Livraison : 2018
- 16 logements (4 T2 - 8 T3 - 4 T4)
- Coût : 1 533 850 € HT, soit 95 866 € HT au logement

Pas une première pour Saumur Habitat

Déjà titulaire du prix de l’habitat social en 2017 pour l’opération « Les Voituriers » à Saumur, et de 3 mentions (mentions habitat social pour « Le Clos des Amandiers » et « Chantemerle » à Saumur en 2014 et 2017 et mention d’architecture pour son siège social en 2014), Saumur Habitat poursuit son action innovante dans l’habitat sur le territoire de l’agglomération Saumur Val de Loire en proposant des opérations marquantes par leur qualité technique, architecturale et environnementale.


Article du 19 février 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de Encore des doutes? 19/02/2020 19:18:10

Encore des doutes, pourquoi les maires de SAUMUR val de loire se posent-ils encore des questions sur le devenir de SAUMUR habitat, la preuve est une nouvelle fois faite que ce bailleur peut vivre de manière autonome.



Commentaire de Léonard Michalon 19/02/2020 21:44:10

Oui, enfin, c'est très bien, mais est-ce leur mission de glaner des prix honorifiques? Leur mission, me semble -t-il est de loger des personnes! Ont ils reçus un prix pour la qualité de l'accueil par leurs cerbères à l'entrée?... Et quid des propositions de logements systématiquement situées dans des endroits "chauds"?...



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI