Saumur. Réforme des retraites : Le noyau dur continue de se mobiliser

Ce jeudi 20 février 2020, une centaine de manifestants a déambulé dans les rues contre la réforme des retraites. Ils ont continué à scander les slogans qui les accompagnent depuis deux mois et demi.

Près d'une centaine de personnes a manifesté dans les rues de Saumur


Deux mois et demi plus tard, les manifestants contre le projet de réforme des retraites sont toujours présents dans les rues. A Saumur, une nouvelle mobilisation se tenait ce jeudi 20 février 2020. Près d’une centaine de personnes ont battu le pavé. Une mobilisation qui est certes en baisse, mais « la motivation et l’engouement ne faiblissent pas », selon Éric Legland, secrétaire de l’union locale de la CGT. Le mot d’ordre reste inchangé, les manifestants et les syndicats souhaitent le retrait pur et simple de la réforme par point qu’il juge « mortifère ». Ils dénoncent également un flou constant dans les propositions : « On nous parle d’une retraite à point, mais on n’en sait pas plus sur le taux, on sait aussi que l’on a 19 ordonnances qui vont passer, mais on ne sait absolument pas sur quoi elles vont porter », souligne Éric Legland.

« Il faudra être aussi borné que le gouvernement »

Les syndicats reprochent le manque d’échange et le caractère obtus du gouvernement à tel point que « les organisations syndicales se sont retirées de la commission de finances, car aucune discussion n’est possible et il n’y a pas de dialogue. Face à cette fermeture, nous devons nous aussi rester bornés et droits dans nos bottes. Cette mobilisation nous allons la continuer et elle n’aura de poids que si le mouvement opère au sein des entreprises, comme cela a été le cas au début du mouvement. Il faut maintenir une pression forte pour les faire céder. » Le secrétaire de l’UL de la CGT conclut son propose en soulignant que cette réforme est un enjeu plus large de société et qu’à terme c’est tout le système de protection sociale qui risque d’en pâtir. « Il faut que l’on se pose la question de quelle société nous voulons pour demain ? Il faut faire de la retraite non plus une antichambre de la mort, mais un nouveau moment de vie. »


Article du 20 février 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :


Commentaire de Cgt le retour 20/02/2020 13:07:03

La Cgt toujours contre, jamais pour. Manque de dialogue disent-ils mais ce sont eux qui claquent systématiquement la porte dès le début des concertations. Pour être bornés, ils sont bornés à la Cgt. De l'esbroufe et des effets de manche... Ce n'est pas avec ces syndicats que l'on va avancer. En plus, ils font perdre des millions à tous. Pour eux ce n'est pas grave, ils ont leur cagnotte et c'est encore le contribuable qui va payer.



Commentaire de Superdeg 20/02/2020 17:08:52

On sait déjà que la retraite mini est de 1000 €uros par mois donc pour les ouvriers et ouvrières agricoles ils sont plus que gagnants, mais il faut plafonner le régime universel à 1,5 ou 2 fois le SMIC max pour payer la solidarité et après si quelqu'un veut plus, créer un système de régime supplémentaire



Commentaire de Tout augmente 20/02/2020 17:44:50

1000 euros oui mais sans compter que tout augmente donc aucun plaisir pour tous ces retraités à qui les aides sont diminuées voir supprimées ex APL!!! La misère!!!



Commentaire de le retraité saumurois 20/02/2020 20:46:53

J'aime bien le terme "déambuler"! Ainsi les nantis de la CGT "déambulés", font comme dab: la grève.....C'est leur métier, ils sont payés pour ça(par l'état de 1000 à 3500€ pour Mr Martinez Je ne suis qu'un ancien salarié, avec 45 années de travail) , je pose juste une question: ces futurs "retraités" , qui manifestent (c'est leur droit), ils ont quel âge, ils cotisent depuis quand, connaissent-ils les travaux pénibles? Pas à la SNCF en tout cas!



Commentaire de titou 20/02/2020 21:55:51

On pourrait croire que l âge de la retraite elle pourrait être mise à l âge de 70 ans quand on voit les personnes dans le défilé. Le si peu de jeune dans le cortège ils pensent à l âge de la retraite alors qu ils feraient mieux de travailler. Combien de fois le régime de retraite risque de changer quand ils pourront l avoir si cela existe encore. En tout cas peu de chose pour les mettres dans la rue.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI