Saumur. Traite d'êtres humains : La libération refusée pour les deux hommes

Les deux hommes qui avaient demandé à être libérés dans l'attente de leur procès pour vols en bande organisée et traite d'êtres humains se sont vus refuser cette demande par la chambre d'instruction de la cour d'appel d'Angers.

Tribunal d'Angers


Nous vous en parlions hier, deux hommes, poursuivis dans une affaire de vols en bande organisée et de traite d’êtres humains basée à Saumur, avaient demandé à être libérés en attente du procès (relire notre article). L’un âgé de 61 ans et l’autre de 20 ans font tous deux partie d’une même famille, et d’un même clan de gens du voyage. Le plus âgé, par le biais de son avocate, contestait sa détention en raison de problèmes de santé, cardiaques et de diabète. Le plus jeune, en expliquant que les vols ne s’étaient pas produits dans le Saumurois, son avocat expliquant « qu’il n’avait pas cherché à fuir, mais que son travail l’amenait à beaucoup voyager. » Mais les deux plaidoyers n’ont pas convaincu la chambre d’instruction de la cour d’appel d’Angers qui a décidé de maintenir en détention provisoire les deux hommes.

Jusqu'à 7 ans de prison et 150 000 € d'amende

Pour rappel, ils sont poursuivis avec 10 autres personnes de leur famille, pour avoir fait mendier des personnes fragiles contre le logement de celle-ci dans des caravanes. Pour le parquet de Saumur, il s’agit de traite d’êtres humains, que l’on peut comparer à de l’esclavagisme. Ils encourent une peine de 7 ans de prison et une amende de 150 000 €.


Article du 21 février 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :


Commentaire de Ouf! 21/02/2020 13:49:54

Et pour rire un peu: L'avocat a vraiment beaucoup d'humour en expliquant « que le travail de son client l’amenait à beaucoup voyager." Son client faisant partie des gens du voyage, il fait fort l'avocat. Et j'espère que les tuteurs des personnes victimes, vont aussi avoir des comptes à rendre.



Commentaire de rouste 21/02/2020 17:24:47

où est le bon vieux temps où les gendarmes prenaient le droit de castagner ces "sous-hommes "(n'ayons pas peur des mots pour définir ce genre d'individus) pour leur passer l'envie de récidiver.L loi du talion avait du bon !!!d'autant que le laxisme de la justice encourage ces tristes sires! je vous fiche mon billet qu'ils seront relâchés avant le procès !!



Commentaire de barnabe 21/02/2020 21:30:57

Des gens biens et honnêtes sous tous rapports...



Commentaire de A.S. 22/02/2020 09:18:52

Le calme de la prison est excellent pour les malades du coeur et l'alimentation légère et équilibrée fera du bien au diabétique.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI