Saumur. Anjou Vélo Vintage : Les organisateurs veulent une manifestation plus verte

Une des ambitions de cette dixième édition d'Anjou Vélo Vintage est de devenir plus écoresponsable, notamment dans le traitement des déchets et la production de ceux-ci.


Le festival Anjou Vélo Vintage fête ses dix ans cette année, la prochaine édition se déroulera le weekend des 3,4 et 5 juillet 2020. L’événement, qui rassemble chaque année des dizaines de milliers de visiteurs et randonneurs-cyclistes, revient cette année avec tout ce qui a fait son succès et un parcours supplémentaire (relire notre article). L’organisation souhaite également que cette année soit plus verte que les précédentes. « Recevoir 10 000 personnes sur les parcours et plus de 40 000 sur le village en l’espace d’un weekend, produit forcément beaucoup de déchets », explique Jean-Jacques Micoud, président de Saumur Val de Loire Tourisme. L’organisation veut donc devenir une manifestation écoresponsable et engagée dans le traitement des déchets. Le tri sélectif, le compostage des bio-déchets et de la vaisselle compostable ont déjà été mis en place depuis plusieurs années.

Les bouteilles d’eau, véritable fléau

Toutefois, le point faible des autres années a été les bouteilles d’eau, notamment avec la période de forte chaleur que nous avons connu. Beaucoup ont été retrouvées tout au long des randonnées. « Cela ne colle pas du tout avec l’image que nous voulons renvoyer d’Anjou Vélo Vintage », souligne Jackie Goulet, maire de Saumur. Les participants seront donc invités à amener leur propre gourde, qu’ils pourront remplir à différents points de ravitaillement en eau prévus sur le parcours. « Nous n’avons pas toujours été assez bons sur le développement durable », concède Jean-Michel Marchand président de l’agglomération. Pour cela, l’organisation d’Anjou Vélo Vintage peut compter sur l’expertise et un partenariat avec la SPL Saumur Agglopropreté. Des réunions de travail seront organisées pour étudier les solutions à mettre en place pour y remédier.

Promouvoir les productions locales

Etre écoresponsable, c’est aussi ne pas aller chercher des produits à des kilomètres. Pour cela, les produits qui seront proposés : vins, en-cas, collations, repas… proviennent essentiellement de producteurs ou d’artisans locaux. « C’est aussi pour coller plus encore à l’ADN de la manifestation. Il serait dommage de créer un événement de promotion du territoire si nos produits venaient d’ailleurs », indique Isabelle Montanier, directrice de l'agence LEO.


Article du 25 février 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


6 commentaires :


Commentaire de Le 30 25/02/2020 09:43:38

Bonjour comme toutes les manifestations attirant beaucoup de participants -vintage ; grandes tablées- il serait aussi bien nécessaire de multiplier les toilettes publics qui ne sont pas en nombre suffisant par rapport au monde et les abords de la fête se transforment en urinoir en plein air et les commerçants sont envahis pour leurs toilettes merci d y penser Bonne journée



Commentaire de jean noel 25/02/2020 14:58:38

il y a assez de gourde sur les vélos



Commentaire de clecalau 25/02/2020 19:04:01

Une route propre de dépend pas seulement de l'efficacité des services de nettoyage, mais de l'éducation des personnes qui passent par là...



Commentaire de cabaret 26/02/2020 07:02:28

Pourquoi la rendre plus verte ? Il suffit seulement de la rendre verte. Tous les ans nous nous plaignons de ce problème. Si L'ORGANISATEUR était un particulier lambda la mairie comme l'AGGLO, grandes donneuses de leçons, n'hésiteraient pas à le poursuivre. MERCI de donner l'exemple.



Commentaire de Elections obligent 26/02/2020 11:23:22

Comme avant chaque élection, on fait fit d'être écolo... Monsieur GOULET qui ne l'est pas pour un sou, essaye de s'acheter bonne conscience en valorisant des actions qui ne sont pas les siennes. Alors commencer par arrêter les verres en plastique dans chacune de vos manifestations municipales (célébration 11 nov, 14 juillet etc..) et engager vous dans de vraies actions. Sortir son vélo pour faire fi sur un marché avec son équipe pour les mettre dans le camion garé derrière juste après... Ca s'appelle de la manipulation, pas de l'écologie...



Commentaire de Corinette 26/02/2020 12:20:20

et quid des toilettes sèches? il va peut-être être temps d'arrêter de faire caca dans l'eau potable !



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI