Sud Loire. Un diagnostic effectué sur les cours d'eau du 2 au 20 mars

Le Syndicat Layon Aubance Louet a été mandaté par la Communauté d’Agglomération Saumur Val de Loire et la Communauté de Communes Loire Layon Aubance pour réaliser une étude sur les cours d’eau de la zone dite « blanche », où aucun diagnostic précis n’a été réalisé à ce jour. Il sera réalisé sur les communes de Gennes-Val de Loire, Brissac-Loire-Aubance, de Dénezé-sous-Doué, de Verrie et de Saumur du 2 au 20 mars 2020.


Le diagnostic des cours d’eau va être réalisé par une société spécialisée en milieux aquatiques, Hydro Concept, basée aux Sables d’Olonne. Cette démarche entre notamment dans le cadre des mesures prises en faveur de l’application de la Directive européenne Cadre sur l’Eau, qui vise le retour au bon état écologique des cours d’eau. L’objectif d’une telle étude est de visualiser les altérations et les problèmes rencontrés sur les cours d’eau de la « zone blanche ». Il s’agit de réaliser un état des lieux et un diagnostic des milieux aquatiques, pour, à terme, préconiser des actions correctives aux problèmes constatés sur notamment les ouvrages, la végétation, les berges ou le lit des cours d’eau.

Avis de passage

Pour réaliser une telle expertise, les agents de la société Hydro Concept doivent réaliser une prospection à pied le long des cours d’eau. Ils vont partir de l’amont du cours d’eau (au niveau des sources) pour « descendre » jusqu’aux confluences afin d’obtenir une vision très précise et totale du linéaire étudié. Dans ce cadre, ils vont devoir se déplacer sur des parcelles publiques et privées. Le but de cette communication est de prévenir au maximum de leur passage. Dans tous les cas, les opérateurs ne s’intéressent directement qu’au cours d’eau, ainsi qu’aux abords immédiats (bande de 10 à 50 m maximum de part et d’autre du cours d’eau). Les observations recueillies sont par exemple : présence d’arbres en travers ou d’embâcles/obstacles « bouchant » la rivière, présence de drains, rejets ou tout autre émissaire, présence d’espèce invasive, les caractéristiques du lit mineur (sa largeur, hauteur, type d’écoulement, colmatage du fond du lit, …), la végétation de berge, les ouvrages routiers et en travers, présence de zones humides aux abords… En aucun cas, les opérateurs ne vont s’intéresser aux installations, bâtiments et/ou structures privées n’ayant pas de lien avec le cours d’eau prospecté. Une attention particulière sera portée au respect des propriétés privées bordant les cours d’eau prospectés. Les opérateurs sont équipés de gilet de couleur orange fluo afin d’être facilement identifiable lors de la prospection.



Infos pratiques : Les prospections de terrain sont prévues de la semaine 10 à la semaine 12 (du 2 au 20 mars 2020 inclus). Contact : Marie Jaouen, Syndicat Layon Aubance Louets : 02 41 97 80 80 ou Grégory Dupeux, Hydro Concept : 02 51 32 40 75.


Article du 03 mars 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de jo 03/03/2020 17:47:09

c est dommage .l article très intéressant mais on arrive pas lire la carte pour situer les cours d eau concernés .pas moyen de l agrandir



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI