Loudun. Des hôtels à insectes pour l'insertion et la biodiversité

Des salariés d'un chantier d'insertion du CCAS de la Ville de Loudun viennent de construire des hôtels à insectes qu'il placeront dans des espaces verts de la commune. L'idée est de favoriser la biodiversité en permettant le développement des insectes.


Le centre communal d’action sociale (CCAS) de la Ville de Loudun a lancé deux chantiers d’insertion. L’un est lancé depuis près de 10 ans et porte sur des missions de maçonnerie pour restaurer le patrimoine bâti et le second a été lancé en 2019 et est consacré aux espaces verts. Dans le cadre de ce dernier, les salariés qui participent à ce dispositif ont réalisé deux hôtels à insectes. Ils seront installés dans les espaces dans lesquels ils travaillent. L’un sera situé à proximité de la résidence autonomie les Capucins et l’autre dans Le Clos des vignes. Le chantier d’insertion a particulièrement à cœur d’insérer ses actions dans une démarche respectueuse de l’environnement et sans produits phytosanitaires. Installer ces hôtels à insectes permet de préserver la biodiversité et de participer à la pollinisation des plantes.

6 salariés en réinsertion

Ce sont au total 6 personnes qui sont salariées de ce chantier d’insertion. Ils sont suivis par un encadrant technique spécialisé dans les espaces verts, Jean-Luc Vendé, ainsi que par une accompagnatrice socioprofessionnelle. Ces quatre hommes et deux femmes ont des contrats d’une durée de 6 à 24 mois, pour un temps de travail de 26 heures par semaine. L’idée est de leur offrir une chance de revenir au monde du travail.


Article du 26 février 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de AvoirLesAbeilles 26/02/2020 15:55:42

A Loudun ils font des hôtels pour insectes et nous (enfin nos élus) à Saumur un cimetière en éclairant comme un stade de foot toute la nuit une station service de gaz au Breil dans le lit du Thouet et de la Loire



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI