Maine-et-Loire. La LPO Anjou s’insurge contre les tirs de chasse sur des espèces protégées

Au mois de janvier, la LPO Anjou a récupéré une femelle faucon pèlerin blessée à l’aile. Après plusieurs diagnostics, il s’est avéré que l’animal avait reçu un tir de plomb de chasse. Or, le faucon pèlerin est une espèce protégée et sa chasse est interdite. L’oiseau avait dû être euthanasié, car ces blessures étaient trop graves.

Image d'illustration


En janvier 2020, une femelle de faucon pèlerin a été prise en charge par la LPO Anjou. L’oiseau a été déposé dans une clinique vétérinaire angevine pour un premier examen. Une fracture à l’aile droite, au niveau de l’humérus, est constatée. Pour approfondir le diagnostic, l’oiseau est déposé dans une autre clinique vétérinaire pour lui faire passer une radio. Au moins deux plombs ont été trouvés dans le corps de l’oiseau, un dans une plume et un autre responsable de la fracture à l’humérus. La cause de cette blessure a pu être identifiée, il s’agit d’un tir illégal de fusil à plombs de chasse. L’oiseau a été transféré au Centre Vétérinaire de la Faune Sauvage-Oniris afin d’avoir la meilleure prise en charge possible. L’ultime diagnostic a montré que la fracture datait de plusieurs jours et que les esquilles osseuses avaient percées la peau et que la blessure était nécrosée rendant une cicatrisation osseuse fonctionnelle après intervention chirurgicale illusoire. L’état général de l’animal était également altéré (perte de poids et fonte musculaire importants, troubles digestifs). L’ensemble de ces éléments rendant impossible le relâché de l’animal après soins et réhabilitation, a conduit les vétérinaires à prendre la décision d’euthanasie.

Un tir interdit

« De tels actes sont déplorables au vu du contexte de reconquête que connait le faucon pèlerin. Si, en plus des causes naturelles de mortalité, des dérangements en période de nidification, certains individus irresponsables tirent sur les faucons, qu’en sera-t-il de l’avenir de l’espèce en Anjou ? Ces agissements envers des espèces sauvages protégées sont intolérables et préoccupants, alors que la biodiversité traverse une crise sans précédent », indique la LPO Anjou.Pour rappel, le faucon pèlerin, comme toutes les espèces de rapaces, est protégé en France par la loi relative à la protection de la nature. Elle interdit la destruction d’espèces protégées et cet acte constitue un délit passible de trois ans d’emprisonnement et de 150 000 euros d’amende. La LPO Anjou engage une procédure juridique contre le ou les auteur(s) de ce délit en portant plainte auprès des services de l'Office français de la biodiversité (police de l’environnement). La ligue souligne également que ce genre de sauvetage arrive régulièrement.


Article du 27 février 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


5 commentaires :


Commentaire de CHASSEURS OU PREDATEURS? 27/02/2020 10:47:23

tous les chasseurs ne sont pas dans le meme style,cependant certains pensent qu il faut "amortir"le prix du permis a ceux la il faut comme en voiture supprimer le permis



Commentaire de JEAN MARTINIER 27/02/2020 18:00:02

Il y a deux catégories de chasseurs : les abrutis et les autres . le souci c est qu une grande majorité fait partie de la première catégorie...



Commentaire de Max 27/02/2020 18:52:23

Evidemment avec le permis a tarif reduit offert par M.Macron pour acheter l electorat chasseurs, les viandards s en donnent a coeur joie...



Commentaire de Fleur 28/02/2020 00:03:23

Encore 1 week-end à souffrir de ces énergumènes, ces permis de tuer, en transe de la gâchette à les entendre hurler comme des demeurés dans les bois pour faire fuir les animaux apeurés jusque dans les roues de nos véhicules, de les voir envahir nos routes armes de guerre en main ne faisant plus cas des voitures voulant le passage et souvent en position pointant la route avec leur arme assis sur leur siège, avec sans oublier d'incessantes affaires de tueries de chiens, chats, promeneurs et autres.



Commentaire de Adieu Finesse 02/03/2020 12:38:40

La LPO et le PNR font amis-amis avec les chasseurs... donc ce type de scandale n'est pas prêt de s'arrêter...



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI