Lu, vu, entendu, ce qu'il ne fallait pas manquer pas loin de chez vous

Lu pour vous dans la presse régionale en bref. Ce qui n'était pas dans le kiosque mais qui peut vous intéresser.


Ecouflant. La PME qui galvanise l'Afrique

À Écouflant, Galva Métal traite la charpente métallique du futur stade de Yamoussoukro, qui accueillera la Coupe d’Afrique de football en 2023. Galva Métal est l'une des filiales du groupe Louis (220 salariés, CA de 38 millions d’euros). Elle est spécialisée dans la galvanisation à chaud, un procédé qui consiste à plonger des pièces en acier dans un bain de zinc en fusion à 450 degrés, pour lui garantir au moins cinquante ans de protection contre la corrosion. Galva Métal (9,2 millions d’euros de CA) a recruté six personnes en CDI pour honorer ce marché, faisant passer l’effectif à 44 salariés. Dix autres recrutements sont prévus en 2020, sur tous les métiers : caristes, pontiers, logisticiens, chefs d’équipes…
Source : COURRIER DE L'OUEST, 24/02/2020

A Cholet, Nicols a le vent en poupe

Nicols (50 salariés), le constructeur-loueur choletais de bateaux sans permis a produit près de 650 unités, depuis la création du premier bateau en 1986. L’entreprise choletaise, filiale du groupe Nadia (600 salariés, spécialisé dans la transformation de matières plastiques) construit entre quinze et vingt bateaux, chaque année. Elle a lancé, en 2018, le premier bateau habitable à propulsion 100 % électrique. Nicols gère également vingt bases nautiques en France (et bientôt sept en Europe) et la location de ses bateaux sans permis. Deux nouvelles bases nautiques seront installées, en mai 2020, en Hongrie. De nouveaux marchés pourraient s’ouvrir prochainement dans des pays voisins d’Europe de l’est, comme en Slovaquie. Nicols a réalisé un chiffre d’affaires de 13 millions d'euros, en 2019. L'entreprise recrute sur le chantier de son siège choletais, au sein de sa centrale de réservation, mais aussi sur ses bases nautiques en France et en Europe. Elle recherche des menuisiers, des stratifieurs, des mécaniciens, des hôtesses d’accueil.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 22/02/2020

Angers. Coriolis service recrute 80 conseillers

Le centre d’appels Coriolis service (300 salariés), situés dans le quartier d’affaires Orgemont, inauguré en septembre 2019, est prêt à accueillir de nouveaux collaborateurs. Il souhaite recruter 80 nouveaux conseillers clients, en contrat à durée indéterminée (CDI), pour renforcer ses effectifs. Ces derniers auront la charge d’assurer la réception et le traitement complet des relations avec les particuliers, pour le compte de grandes entreprises françaises.
Source : OUEST FRANCE, 25/02/2020

Cholet. Les Arcades font sécession
L’association Arcades Rougé Animations, regroupant une trentaine de boutiques, a décidé de ne plus adhérer à Cholet Vitrines, à partir du 1er avril, par souci d’économie. L'association adhérait à Cholet Vitrines pour profiter des tickets parking gratuits en cas d’achat dans un de ses magasins indique Marielle Lalys, la manageuse des Arcades Rougé. Désormais, elle a la possibilité d’acheter ces tickets en direct, sans passer par l’association des commerçants du centre-ville. La Ville de Cholet a, en effet, libéralisé le système des tickets parking gratuits, autrefois réservé aux adhérents de Cholet Vitrines.
Source : COURRIER DE L'OUEST , 04/03/2020

C’est l’embellie sur le front de l’économie

"Sur le front de l’économie, c’est l’embellie". C’est le constat dressé par la Chambre de commerce et d’industrie de Maine-et-Loire (CCI) et de la Banque de France, après une enquête auprès des entreprises du territoire. La situation économique des établissements du département a connu une nette amélioration sur l’ensemble de 2019. « La part des établissements observant une augmentation du chiffre d’affaires gonfle (40 %, soit six points de plus qu’il y a un an) et celle des établissements observant une diminution se contracte (21 % contre 26 % en janvier 2019). Les autres indicateurs (emploi, investissement, trésorerie et marges) suivent cette tendance à l’amélioration. Le secteur de la construction a enregistré une croissance de l’ordre de 3 %.
Source : OUEST FRANCE, 26/02/2020

Saint-Barthélémy-d'Anjou. Le fabricant de masques Kolmi sous pression

L’État a commandé plusieurs dizaines de millions de masques afin de protéger les professionnels de santé face au coronavirus. L'entreprise Kolmi-Hopen de Saint-Barthélémy-d'Anjou, spécialisée dans la fabrication de masques de protection, a dû s’adapter pour faire face. Elle a resserré la production autour de cinq références et a réorganisé le travail des salariés. Certains postes sont passés en 3 x 8 heures, dans un premier temps, puis en 5 x 8 avec travail, le week-end. Kolmi produit donc 24 heures sur 24 et sept jours sur sept. L'entreprise de 102 salariés a dû embaucher et former en urgence une trentaine de salariés supplémentaires.
Source : OUEST FRANCE, 26/02/2020

Saint-Laurent-de-la-Plaine. Micropousses pour fines papilles

Margot David et Anne Humbert, ingénieures, l’une agronome, l’autre issue de l’École centrale, se sont positionnées sur le marché des micropousses végétales, en créant leur entreprise : « Il était une graine ». C'est un marché d'avenir. La gastronomie raffole des micropousses de plantes aromatiques, de variétés potagères et de fleurs comestibles, qui donnent une nouvelle saveur à la nourriture du quotidien. Les deux entrepreneures ont racheté un hectare d’exploitation horticole et 1 300 mètres carrés de serres pour produire des barquettes de micropousses, à Saint-Laurent-de-la-Plaine. Elles visent une clientèle nationale de restaurateurs, via des grossistes.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 26/02/2020

Article du 29 février 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI