Municipales 2020 à Chinon. La redynamisation du centre-ville au coeur des 4 programmes

Les quelque 8 200 habitants de la ville de Chinon auront le choix à l’occasion des municipales. En effet, quatre listes se sont constituées, une portée par le maire sortant Jean-Luc Dupont (notre article), une deuxième avec Fabienne Colboc (notre article) à sa tête, Laurent Baumel (notre article) guide une autre liste et Florence Torossian (notre article) est la quatrième tête de liste. Tous ont un point commun, ils ont placé la redynamisation du centre-ville au cœur de leurs programmes.

Fabienne Colboc, Jean-Luc Dupont, Laurent Baumel, Florence Torossian


Si les chinonais ont le choix, ils retrouveront quelques similitudes dans les programmes. Les candidats, pourtant d’horizons politiques divers, articulent tous leur candidature autour d’un thème commun, celui de l’attractivité et de la redynamisation du cœur de ville. La cité renvoie l’image d’une ville endormie au dynamisme plus que limité et au centre-ville délaissé. Chacun met en avant ses arguments pour venir à bout de ce problème. Pas forcément évident de les départager sur le plan des idées pour la population, toutefois, les moyens pour y parvenir divergent.

« Poursuivre la dynamique »

Le maire sortant et sa liste « L’Union pour Chinon » revendiquent une reprise d’activité depuis quelque temps, avec des ouvertures de commerce dans le centre-ville. Il peut également compter sur le plan "Cœur de ville"et la convention signée avec l’État en mai 2018. Cela permettra, selon lui, de débloquer des fonds pour rénover le bâti et faire revenir les familles dans le centre-ville. Il souhaite aussi le rendre plus accessible aux personnes âgées et à mobilité réduite.

Un rôle essentiel dans le plan « Cœur de ville »

La députée LREM Fabienne Colboc qui porte la liste « Vivre Chinon » a aussi fait de l’attractivité son fer-de-lance. Elle met en avant son rôle en tant que parlementaire dans les négociations pour que la ville puisse profiter de ce plan national « Cœur de ville » « initialement prévu pour des villes de 20 000 ou 30 000 personnes ». Tout comme le maire sortant, elle estime que ce projet ne sera possible qu’en y intégrant des investisseurs privés.

Faire revenir la population dans le centre-ville

De son côté Laurent Baumel, tête de liste « Chinon, c’est vous » et ancien député PS, estime qu’il faut agir sur les consommateurs. Les parkings ont été rendus payants par l’actuelle municipalité. Il souhaite donc les passer en zone à temps limité, mais gratuite pour faire revenir les habitants dans le centre-ville. Ainsi, il souhaite créer un cercle vertueux, si la population s’empare du centre-ville, les commerces y fleuriront et y seront pérennes.

Préserver le patrimoine

La candidate « surprise » à la mairie de Chinon, c’est Florence Torossian. Avec sa liste « Partageons Chinon… naturellement », elle a créé l’étonnement en annonçant sa candidature durant le mois de février. Elle n’a à son actif aucun mandat d’élue, mais n’est pas pour autant une inconnue des chinonais. Elle est en effet très active dans le milieu associatif, notamment en tant que présidente de l’association de défense du patrimoine de Chinon et de ses alentours. Une association qui avait fait débouter le projet de la Brèche, qui prévoyait la construction d’un parking, de commerces, de logements et d’une crèche au pied de la forteresse. Florence Torossian veut défendre l’aspect historique et patrimonial de Chinon, tout en développant l’attractivité, comme ses homologues. Pour ce faire, elle compte lancer une vaste opération d’études dans les différents quartiers de la ville pour en analyser les besoins et trouver des solutions adaptées.

Retrait, maintien ou désistement au second tour

Rappelons qu'au regard du code électoral, sera élue dès le premier tour la liste qui aura obtenue la majorité (50%) des suffrages exprimés + 1 voix. Pour se maintenir au second tour, les listes devront avoir obtenu au moins 10% des suffrages exprimés. Elles auront aussi le choix, même ayant obtenu plus de 10%,de se retirer ou se désister. Celles n'ayant pas obtenu ces fatidiques 10% ne seront pas présentes au second tour et pourront appeler à voter pour une autre liste, si elles le souhaitent.


Article du 04 mars 2020 I Catégorie : Politique

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI