Saumur. Jugé pour avoir tenté de revendre des bijoux volés dans le centre Leclerc

Plusieurs Saumurois ont été interpellés au début du mois de mars pour avoir été pris en train de tenter de revendre des bijoux volés dans la galerie du centre Leclerc. L'un d'entre-eux a reconnu les faits et a été entendu devant le tribunal de Saumur.


Lundi 2 mars 2020, deux individus ont été interpellés pour recel de vol dans la galerie marchande du centre Leclerc. Deux hommes tentaient de revendre des bijoux volés. Plusieurs personnes ont signalé le comportement suspect des deux individus. La police est parvenue à les interpeller alors qu’ils tentaient de s’enfuir. Placés en garde à vue, les deux revendeurs, des saumurois âgés de 36 et 24 ans, ont donné aux enquêteurs le nom d’un troisième homme qui serait le fournisseur. Les bijoux proviendraient d’un cambriolage réalisé le dimanche 1er mars. Seul le trentenaire a reconnu les faits devant les policiers, il a été entendu le mercredi 4 mars devant le tribunal de Saumur qui l’a condamné à 8 mois de prison ferme pour recel de vol.


Article du 09 mars 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de brunooo 10/03/2020 07:57:41

Donc 8mois de prison ferme pour recel de vol, normal. Mais l'autre article avec les gens du voyage qui trafiquait des personnes, quatre mois ferme, la faut m'expliqué? Donc la valeur humaine est moins importante que les bijoux.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI