Municipales à Saumur. Jackie Goulet gagne la bataille du centre. Merci la gauche ?

12 140 votants en 2014, 7 164 en 2020... Le taux de participation est en chute libre pour ce scrutin municipal à Saumur. La peur de la contamination au Coronavirus est-elle la seule cause à cette désaffection des urnes ? Le manque d'intérêt pour la campagne des municipales a-t-il aussi été un facteur aggravant ? Les résultats du scrutin, cependant, donnent quelques indications sur la photographie politique du moment et pose une question : est-ce que la campagne menée par les listes de gauche, celles de Bernard Febvre et Georges Chabrier, très critiques sur son soutien de la part de la République en Marche au maire ont légitimité le maire sortant auprès des centristes ?


Souvenez-vous, nous sommes en 2012. En France, c'est un raz de marée lors du second tour des élections présidentielles pour le socialiste François Hollande. Sauf à Saumur où Nicolas Sarkozy obtenant 57% des suffrages. La fibre de gauche n'est pas inscrite dans l'ADN des Saumurois. Et pourtant, la droite n'y a gagné que deux scrutins locaux depuis la dernière victoire de Jean Paul Hugot en 1995. Ce fut en 2008, Michel Apchin qui gagnait la mairie de Saumur à la faveur de l'évolution du mode de scrutin. Bien que minoritaire sur Saumur et l'ensemble de ses communes associées, il devenait maire pour avoir gagné la ville centre, Saumur, de 22 voix. Ce fut aussi le cas en 2015, lorsque Françoise Damas et Laurent Hamon coiffaient Jackie Goulet d'une poignée de voix.

Une campagne peu mobilisatrice

On ne peut pas dire que la campagne 2020 ait passionné les Saumurois. Il faut dire que depuis 2014, l'Agglo s'est agrandie et a étendu le champ de ses compétences. Les prérogatives des maires se sont réduites et les candidats ont eu du mal à faire campagne sur des thèmes qui intéressent la population. Beaucoup dépendent de l'agglo et le maire de Saumur n'est pas du tout sûr de pouvoir en être le président.

Une belle bagarre en 2014

2014 fut un très bon cru en termes de participation. Le duel fratricide entre Jean-Michel Marchand et Jackie Goulet, débuté en 2012, avait mobilisé. A eux deux, ils totalisaient 5 272 voix et 44.70% des suffrages au premier tour. En 2020, Jackie Goulet compte 3 350 voix seulement, pour 48.70% des voix. La bagarre s'était déroulée donc à gauche de l'échiquier. En 2014, c'est la liste de Dany Rosier qui en avait les frais. Lui qui représentait la gauche de la gauche, posture proche de celles des listes de Bernard Febvre et Georges Chabrier, avait totalisé seulement 185 voix. En 2020, 817 voix ont fait le choix des deux listes de gauche soit 11.87 %. De là à penser que le discours très critique à l'égard du maire sortant, le positionnant à droite a eu un double effet, il n'y a qu'un pas. Les attaques répétées ont mobilisé l'électorat ancré à gauche, mais ont aussi rassuré les électeurs centristes sur la position du maire sortant. Le centre et la droite représentés par Bernard Henry et Bertrand Chandouineau en ont aussi fait les frais, ils ne totalisent que 2 125 voix (30.96%) à eux deux. Même si, à l'issue du scrutin, Bernard Henry était satisfait de son score qui lui permet de se maintenir en dépit d'un départ tardif en campagne, on est loin du compte de Michel Apchin (LR) 3 675 voix (31,15%) et de Stéphane Robin (centre) 1 313 voix (11,13%). La raison ? Sous les effets conjugués du manque de notoriété des deux candidats, du message de la gauche qualifiant Jackie Gouet comme appartenant à la droite et de sa campagne active, Jackie Goulet a gagné la bataille du centre

Jackie Goulet en tête dans tous les bureaux

Les bureaux du centre-ville, où la droite et le centre sortent traditionnellement en tête, ont tous été gagnés par Jackie Goulet. Mieux à Saint-Hilaire Saint Florent, fief de Charles Henri Jamin, colistier de Bernard Henry, où on pouvait imaginer que ce dernier l'emporte comme il l'avait fait en 2014 et aux législatives, Jackie Goulet et Marcus Néron réalisent 535 voix contre 261 pour Bernard Henry et Charles Henri Jamin. C'est à Bagneux que le maire sortant fait son meilleur score, avec le maire délégué sortant Noël Néron avec 716 voix contre 325 pour Bernard Henry et Bertrand Chandouineau cumulés.

Le RN le grand perdant

Patrick Morineau, pour le Rassemblement National, est le grand perdant de ce premier tour. En 2014, la liste de Monique Lieumont Briand à laquelle il participait avait compté 1 351 voix (11.45%). Là, seulement 586 personnes (8.51%) lui ont apporté leurs suffrages. Même à Saint Lambert des Levées où le RN réalise régulièrement de bons scores, il termine très loin des scores qu'il escomptait...


Article du 16 mars 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


10 commentaires :


Commentaire de Le 30 16/03/2020 16:59:43

Bonjour Pourquoi je ne suis pas allé voter ? En cette période compliquée due au manque de lisibilité dans le temps quant à un retour à la vie habituelle il me semblait plus simple de laisser les équipes en place gérer cette crise plutôt que de remettre en route un nouveau fonctionnement Le besoin de connaissance de la vie sociale et de ses rouages prévaut sur l élection de nos representants



Commentaire de Mdj 16/03/2020 18:04:34

Il arrive aussi que des électeurs votent seulement au second tour attendant de voir qui reste en lice après le premier tour. ..



Commentaire de Colere 16/03/2020 18:45:55

Une honte à l'état de ne pas avoir annulé ces élections municipales face à cette difficulté sanitaire. Quant a goulet c'est le jouet de ses citoyens. S'amuser. C'est grâce à ses animations qu'il a gagner et ses stylos sinon il est hors normes au niveau de gérer une ville hors tourisme. Faites attention à vos idées. 80 ça fait beaucoup on ne vous loupera pas . Bref souriez mais derrière le masque manque l'humanité. Ce n'est que hypocrisie qui règne



Commentaire de @Colère 16/03/2020 19:39:39

Vous aviez plus de chance d'être malade en faisant vos courses que d'aller dans un bureau de vote où toutes les précautions étaient prises. Et demain vous irez encore faire vos courses. Alors, arrêtez votre bêtise et mauvaise foi !



Commentaire de @en colere 16/03/2020 21:57:08

Je vous signale que je ne suis pas de mauvaise fois ai voté pour quelqu'un de bien. Je dis juste qu'il aurait fallu annulr les votes pour que tout le monde aille voter. Et pas le si peu de personnes. Il n'a pas gagné le premier tour honnêtement. Juste grâce au bordel sanitaire et l'abstention



Commentaire de @Colère 17/03/2020 07:23:53

Mais personne n'a empêché quiconque de voter. Des personnes auraient soit-disant eu peur du virus pour voter mais pas pour faire leurs courses, je le répète. Elles ont fait leur choix et tant pis pour ceux qui étaient absents aux urnes. Pas la peine de venir se plaindre ensuite.



Commentaire de Luc Verset 17/03/2020 19:42:03

J'entends souvent dire que Goulet a gagné grâce au virus et/ou à l'abstention (Chandouineau en a d'ailleurs fait la remarque), il faudrait que l'on m'explique ; les sympathisants de Goulet se sont plus mobilisés ? Oui ? Alors, où est le problème ? L'électorat de Chandouineau-Henry est plus âgé ? Il faudrait savoir ; les gens se plaignent que Saumur est une ville de ''vieux'', qu'il y manque des jeunes. Goulet est le plus jeune des 6 candidats. Résumer son action aux concerts de l'été est d'un mépris total. Rendez-vous au second tour...



Commentaire de Dominique 17/03/2020 21:18:40

Comme l'a dit l'ancienne ministre de la santé ce premier tour était une véritable mascarade. Je vote depuis plus de 40 ans je n'ai jamais vu ça ! Indigne.



Commentaire de Voici l'explication exacte de Mme Buzin 18/03/2020 07:27:07

"J’ai exprimé mon inquiétude depuis le premier jour parce que c’était mon rôle. J’ai reçu le soutien immédiat du président de la République et du Premier ministre. » Pour le mot « mascarade » : « Il concernait le fait de débuter des discussions de fusions de listes électorales dans le contexte que l’on connaît », indique-t-elle.



Commentaire de Medecin 18/03/2020 21:51:18

Les personnels de santé ne sont pas pourvus en masques de protection ! Ce n’est pas le cas pour notre environnement politique ! Cherchez l’erreur....



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI