COVID-19. Renforcement des mesures liées au confinement. Communiqué du Préfet

Le Premier Ministre a exhorté hier soir l’ensemble de la population française à faire preuve de civisme et de solidarité pour protéger les plus fragiles face au COVID-19 et aider les personnels soignant dans la prise en charge des cas les plus graves. « Je me fais le relais de cet appel auprès de nos concitoyens du Maine-et-Loire ». Le communiqué de René Bidal, Préfet de Maine-et-Loire.

René Bidal, Préfet de Maine-et-Loire


"L’usage spontané, sympathique et très encourageant pour eux d’applaudir tous les soirs les personnels soignants ne suffit pas à marquer notre solidarité ; chacun doit, individuellement, comprendre que le respect scrupuleux des consignes de confinement, ainsi que des gestes et mesures barrières est seul à même de soulager nos équipes médicales et paramédicales d’une tâche qui sera, dans le cas contraire, encore plus difficile, lorsqu’il s’agira d’absorber toutes les urgences respiratoires.
C’est dans ce sens que le Gouvernement a adapté une nouvelle fois les mesures qui s’appliquent à tous sur le territoire national, sans exception.
Outre le sujet des marchés ouverts, qui a été traité en direct avec les élus, d’autre dispositifs sont d’application immédiate ; ainsi :
Les sorties individuelles dérogatoires pour l’exercice physique notamment doivent répondre aux impératifs suivants :
- pas plus d’1 heure ;
- 1 fois par jour ;
- 1 seule personne à la fois ;
- à moins d’1 km de chez soi.
Il convient donc désormais de dater et de préciser l’heure de sortie sur l’attestation dérogatoire qu’il est obligatoire d’établir pour chaque sortie.

La concertation avec les maires est également indispensable pour évaluer l’adaptation locale des mesures de sécurité sanitaire ou de sécurité publique. Je rappelle que les mesures de couvre-feu ne se justifient que là où la situation d’ordre public l’impose. Je prendrai une décision sur la proposition du Maire qui en fait la demande.

Enfin, je tiens à remercier les angevins, qui, dans leur grande majorité, ont pris conscience du combat collectif que nous menons tous ; ils respectent dans leur grande majorité les règles de confinement et poursuivent leur activité professionnelle chaque fois que possible grâce à l’implication et à l’action de leurs employeurs pour faire respecter les « gestes et mesures barrières ». Les services d’ordre ont des instructions précises pour poursuivre sans faiblesse les contrevenants."


Article du 24 mars 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI