COVID-19. Activité à temps partiel : afflux des demandes

Le ministère du Travail transforme en profondeur le système d’information de l’activité partielle pour répondre à l’afflux sans précédent de demandes des entreprises. Le communiqué.


Pour faire face à une croissance jamais connue de demandes de la part des entreprises, le ministère du travail, en lien avec l’agence de sécurité des paiements, a revu entièrement le système d’information de l’activité partielle. Ce système est désormais capable de supporter 15 000 connexions simultanées, de répondre à 400 000 utilisateurs par jour, de délivrer automatiquement les codes de connexion et de générer une réponse automatique d’acceptation 48h après le dépôt de la demande de l’entreprise. Enfin, un délai de 30 jours a été donné aux entreprises pour déposer leur demander, avec effet rétroactif, pour sécuriser toutes les entreprises qui n’ont pas encore pu le faire.

340 000 entreprises, 3,6 millions de salariés

Cette refonte du système a déjà permis de couvrir près de 340 000 entreprises, et plus de 3,6 millions de salariés. Muriel Pénicaud, ministre du Travail, « salue chaleureusement la mobilisation exceptionnelle des agents de la délégation générale à l’emploi et à la formation professionnelle, des Direccte et de l’ASP, qui ont réussi, en une dizaine de jours, à mettre en place un système d’information opérationnel et efficace, capable d’absorber rapidement un flux de demandes inconnu dans notre histoire, et ainsi de protéger les entreprises et les salariés en évitant les licenciements. Ce travail hors du commun des agents du ministère et de l’ASP fait honneur au service public et à l’Etat. »


Article du 02 avril 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


2 commentaires :


Commentaire de Uncle Jack 02/04/2020 17:49:09

Certains fournisseurs on fermé et d autres font flamber les prix , des artisans sont bloqués par ça, dixit un artisan que je connais



Commentaire de Deux jours 02/04/2020 22:05:27

Bjrs j ai deux jours à donner pour vous agreculteur, mareiche dans le saumurols



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI