Saumur. Un marché très ensoleillé samedi matin !

L'ambiance était à l'image de la météo radieuse ce samedi matin au Marché St Pierre de Saumur : réchauffant les corps comme les têtes ! Micro-trottoir et balade photos.


Que ce soit pour les producteurs autorisés à participer au marché du samedi matin de Saumur (relire notre article) ou pour les clients et autres flâneurs, le soleil était partout au rendez-vous, de la place St Pierre à la place Bilange en passant par la place du Vieux Marché ou encore les Halles St Pierre. Certes moins d'étals et une affluence beaucoup moins importante qu'en temps normal, mais une disposition et un flux parfaitement géré par les services de la ville de Saumur : 15 producteurs, vendeurs ou transformateurs en extérieur et 15 sous les Halles St Pierre, et 100 personnes maxi en même temps de l'entrée place St Pierre à la sortie rue St Jean ou rue de la Tonnelle et 50 personnes maxi en même temps sous les Halles. Et le maire de Saumur, Jackie Goulet, présent dès 6h30 du matin à l'arrivée des « étaliers » de ne pas manquer de se féliciter : « Même s'ils ne sont qu'au nombre de 15 en extérieur pour 60 habituellement, ils sont tous issus de l'agglo : maraîchers, arboriculteurs, champignonnistes, bouchers-charcutiers, volaillers ou encore fromagers. Seule manque à l'appel la boulangerie. Et force est de constater que tant au niveau des producteurs que des acheteurs, il y a une très bonne discipline. Chacun a pris la mesure des choses et a pour souhait que tout se passe dans les règles qui sont imposées par la préfecture, afin que le marché perdure. »

Satisfaction du côté des clients...

« Vous faîtes les choses parfaitement et dans le respect de ce que vous avez le droit de faire », se complaisait à dire ce saumurois à Jackie Goulet. Et de rajouter sympathiquement : « Pourtant je vous le dis, je n'ai pas voté pour vous ! » Yvette, à cet étal de maraîcher était quant à elle fort satisfaite : « On fait un peu la queue, en respectant les distances, c'est indiqué au sol, mais cela ne nous empêche pas de discuter de la pluie et du beau temps. Et les producteurs sont parfaits, la queue ne dure que quelques minutes. D'habitude, on fait aussi la queue, car il y a du monde et puis on a l'habitude de se servir seuls. Là, interdit. Et puis ce qui est sympa, c'est que les producteurs nous remercient d'être venus. »

Mais aussi des étaliers présents.

Du côté des marchands, même ambiance de satisfaction : « On est très contents d'être là en ces temps difficiles, car les clients ne viennent pas forcément tous jusqu'à la ferme », relate …. Ory, fermier et producteur de fromages de chèvre à La Lande Chasles et habitué du marché de Saumur, mais aussi de celui des Ponts. « On a pas mal de commandes et les gens viennent chercher ici ou sont contents de nous voir ici.»
Même satisfaction pour Bruno Lecoq, éleveur de volailles et moutons en bio à Allonnes. « Nous sommes sous les Halles tous les samedis et n'avons donc pas connu de fermeture. Mais, le fait que le marché extérieur soit à nouveau autorisé permet une décentralisation et que l'espace des Halles soit moins confiné, comme la semaine dernière où c'était très compliqué. C'est beaucoup plus agréable, que ce soit pour nous ou pour les clients. » Quant à la santé financière, Bruno Lecocq l'avoue : « En ce jour de réouverture du marché de Saumur, nous avions mis sur l'étal 20% de produits en plus, notamment des poulets, à 11h, il n'en reste que 3 ! »
Du côté de la poissonnerie Faust, présente sous les Halles tous les vendredis et samedis, « il faut remercier la ville d'être à nos côtés. On ne peut pas reprocher au maire de ne pas avoir fait son travail : l'organisation des flux est parfaite. » Et de rajouter : « Nous nous devons d'être solidaires. Aujourd'hui, j'ai permis que le volailler habituel du marché qui n'a pu exposer en extérieur partage mon banc. La semaine prochaine, ce sera même avec Raymond, le producteur d'huîtres de Noirmoutier. Dès lors, je ne mettrai plus d'huîtres sur mon étal, cela l'a vraiment touché. Mais il faut se serrer les coudes. Économiquement, grâce aux marchés, nous maintenons à peu près le chiffre d'affaires. Mais en mars, nous avons quand même perdu plus de 25%, d'autant qu'il y a moins de poisson. Il faut donc savoir gérer et être solidaire. »

Un maire fatigué, mais réconforté

Satisfaction pour le maire de Saumur, qui même le regard fatigué, ne manque pas de le dire : « Je ne fais pas vraiment mon travail de maire en ce moment, ni de candidat aux Municipales. La situation change tous les jours et il faut s'adapter au maximum. Et d'être sur le marché ce matin, même depuis 6h30 malgré le fait que je sois fatigué, au contact des gens qui se disent satisfaits et ont le sourire aux lèvres, cela réchauffe le cœur, le corps étant réchauffé par cette météo clémente.»

Balade photos


















Article du 06 avril 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


6 commentaires :


Commentaire de Ecoeurante 05/04/2020 21:28:24

Cette promotion constante de J.Goulet par le kiosque devient écœurante, si c'est pour ça que vous êtes sorti du confinement,fallait y rester, Il fait juste ce que la préfecture lui dit de faire ni plus ni moins, on va voir si vous allez diffuser ce commentaire.



Commentaire de grizly 06/04/2020 17:57:26

Si c'est tout ce que vous avez à formuler comme commentaire je vous conseille de vous auto-censurer : vraiment ecoeurante.



Commentaire de JAC 06/04/2020 17:58:57

Gentil ce commentaire d'écoeurante ! Personnellement il m'écoeure !!!! Bravo Monsieur Le Maire et bravo au Kiosque. C'est le Kiosque qui a permis de savoir vendredi soir que le marché serait ouvert le lendemain...



Commentaire de Georges CHABRIER 06/04/2020 18:57:30

Nombre de fonctionnaires, travailleurs de l’ombre, personnels soignants, policiers sont à l’ouvrage et s’exposent, braves, courageux et exemplaires. Peut-être ont-ils eux aussi « le regard fatigué » ?



Commentaire de Constat 07/04/2020 14:25:22

En tant que professionnel de santé voir sur toutes les photos des acheteurs et des vendeurs quasiment tous sans masque me scandalise... décidément le français est buté , pas de masque , pas de marché , pas de bras , pas de chocolat pour résumer , qu'attend la mairie pour les rendre obligatoires , les marchés devant être fermés par les préfets de mémoire...



Commentaire de Tommy Shelby 07/04/2020 19:22:24

Bien d'accord avec écœurante, chaque article est assorti du petit mot sympa envers Goulet, je peut comprendre que ça puisse saouler certains, c'est aussi le retour de de la médaille à constamment vouloir se faire mousser, Goulet fait le job mais ne fait pas non plus, plus que les autres, il faut être abonné à son Facebook pour voir le fait qu'il est en constante campagne, même en période où c'est malvenu.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI