Confinement. La MFR La Rousselière garde un lien professionnel, un acte social fort

Depuis le 16 mars le président de la république a décidé de confiner l’ensemble de la population française. Cette décision a entraîné son lot de fermeture de magasins, commerces et écoles isolant ainsi les personnes et coupant les relations sociales du quotidien. Les responsables des Maisons Familiales Rurales ont décidé de garder un contact permanent : ce lien est un acte fort de la vie sociale.

L'équipe apprécie de se voir tous les jours


Afin de garder la relation professionnelle et assurer son obligation de continuité pédagogique, l’équipe de la Maison Familiale Rurale « La Rousselière » de Montreuil Bellay a décidé de se retrouver tous les jours en visioconférence afin garder un contact physique permanent.
"C’est important de faire le point sur les améliorations à apporter sur le suivi des jeunes et pour répondre aux remontées et attentes des parents au quotidien" atteste Jean Luc Trimoreau, formateur responsable des 3ème en préparation pour le Diplôme National du Brevet (DNB). "C’est une situation que je n'ai jamais connu en 25 ans de métier. On doit s’adapter à ces nouvelles technologies, mais surtout poursuivre le lien avec les jeunes, afin de continuer à les faire progresser mais également ne pas laisser les parents seuls face à cette nouvelle organisation scolaire à distance."
"On est à la fois loin et proche des jeunes" affirme François Laidet, formateur responsable d’une autre classe de 3è qui a choisi, lui, de conserver un lien direct avec what’sapp en donnant son propre numéro de téléphone.

Prévoir les jours d'après

"Nos rencontres en visioconférence en équipe nous permettent également de prévoir "les jours d’après", c’est à dire les inscriptions pour la rentrée prochaine avec les nombreux contacts par mail mais aussi la programmation des voyages d étude pour l’année prochaine, les visites professionnelle, mais également la certification qualité des Centres de Formation d’Apprentis demandée par Mme Pénicaud, ministre du travail lors de son passage à Montreuil-Bellay en septembre dernier" affirme le directeur, Anatole Micheaud.

Impératif de continuité


"Garder un contact visuel avec ses collègues est un impératif de continuité sociale dans cette période d’isolement imposé. C’est également un moment important de se retrouver autour de projet certes professionnels mais qui permet toujours d’entretenir cette relation humaine pour laquelle l’humain aspire au quotidien" exprime Jean François Diot, directeur fédéral des Maison Familiale Rurale de Maine et Loire.

Plus d’info MFR La Rousselière : 02 41 83 19 19 ou mfr.montreuilbellay@mfr.asso.fr


Article du 06 avril 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI