Adoption des animaux : Christophe Castaner, "un signe encourageant mais insuffisant !"

Ethics For Animals, le Collectif Chats 100 % Stérilisation Obligatoire, One Voice, L'Arche des Associations, Solidarité Refuges et le Collectif Pattes Mauves ont lancé la pétition www.sauvonslesanimaux.org pour demander une reprise des adoptions. Elle a été soutenue par 36 personnalités (notre article). Elle a déjà atteint 103 000 signatures à ce jour.


Les informations délivrées par le Ministre de l'Intérieur, Christophe CASTANER concernant la poursuite d'adoptions d'animaux recueillis en refuge édictent des règles strictes :
- L'animal devra être choisi en amont sur le site de la SPA
- Un rendez-vous précis sera fixé et le refuge concerné émettra une attestation dématérialisée avec l'horaire du rendez-vous
- La candidat à l'adoption devra se déplacer seul et être muni, en plus de l'attestation de la SPA, d'une attestation de déplacement dérogatoire pour « motif familial impérieux ».

Si le collectif accueille "avec satisfaction cette mesure", il aurait "préféré qu'elle puisse concerner l'ensemble des associations et des refuges pour animaux en France afin d'en élargir la portée et donner davantage de chances aux animaux en détresse." Et d'expliquer : "La SPA ne représente que 5% des structures de protection animale avec 53 refuges. Il y a 1300 refuges et associations environ sur tout le territoire français qui échappent à ce dispositif. Nous espérons donc que la mesure sera véritablement étendue à l'ensemble des refuges et associations."

La méthodologie des adoptions

Pour le collectif d'associations, il est important que les adoptions se fassent sur le modèle Belge selon les modalités suivantes :
- les adoptions se font sur rendez-vous après un entretien téléphonique
- espacement des rendez-vous d'au moins 1 heure
- les rendez-vous sont interdits aux personnes âgées de plus de 65 ans
- 2 personnes sont présentes lors d'un rendez-vous : un représentant du refuge et le futur adoptant
- ces 2 personnes sont séparées par une distance minimum d'1,5 mètre et avant leur mise en présence, elles doivent se laver les mains et mettre un masque.

"Nous ne pourrions concevoir que les adoptants ne viennent récupérer les animaux comme au drive. Cela serait non seulement choquant en terme éthique mais surtout cela ferait craindre des échecs et retour d'adoptions très importants.
La seule sélection des animaux sur photos ne prend pas en compte l'importance du contact avec l'animal dont on sait qu'il prévaut toujours sur un choix via internet. Nous espérons aussi que le Ministre de l'Intérieur précisera et étendra les dispositions de cette dérogation pour le bien des animaux et des association
s."


Article du 11 avril 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI