Tribune. L'éolien face au COVID-19

Mariane, une lectrice qui s’intéresse aux disfonctionnements des problèmes économiques actuels nous propose une tribune : L'éolien face au COVID-19.

 

 


Nous vivons une pandémie sans précédant. Les pénuries hospitalières sont en alerte maximum et font état de la défaillance politique : manque de moyens, d’appareils, d’accessoires et manque de personnel.

Mais pendant cette tourmente incomparable, le Ministère de la transition écologique ne semble pas avoir pris la mesure de cet état d’urgence puisque Mme Elisabeth Borne préfère soutenir la filière des ENR déjà financée à hauteur de 120 milliards par les taxes, les impôts et subventions payées par le contribuable. Et, nous apprenons ces jours-ci qu’elle s’obstine dans cet engagement dommageable auprès de ce puissant lobbiyng.

En pleine crise Coronavirus, l’actualité économique nous alerte sur les prix négatifs de l’électricité. L’éolien présente de graves défauts : son intermittence dans les périodes de grand besoin, et sa production excessive lorsqu’il y a une chute de la consommation. Exemple ces derniers jours : alors que le prix de rachat de l’électricité produite par l’éolien est garanti au tarif de 80.00€ le MW, la France est contrainte de vendre cette énergie non stockable au prix négatif de – 21.06 €. Il est évident que les promoteurs privés n’ont aucun intérêt à arrêter ces machines infernales à but si lucratif, et n’ont pas vocation à respecter le principe du bien collectif.

Pourquoi continuer à subventionner cette filière trop coûteuse pour le consommateur qui ne fait que la fortune d’entreprises privées souvent « étrangères », (8000 éoliennes qui produisent 5% de l’électricité), n’apporte aucun résultat concluant, mais accroît le déséquilibre du marché de l’énergie par ses pics et ses baisses de production en fonction du vent. Arrêtons de financer ce « puit sans fond ! ».

Il est important de comprendre que le financement (public) d’un parc de 7 éoliennes aurait permis d’obtenir 16 lits d’hôpitaux, 1 appareil d’imagerie médicale, 75 postes d’infirmières, 17 postes de médecins, des masques et des tests… Tous ces chiffres édifiants et dramatiques confirment le scandale d’une politique qui privilégie les intérêts privés face à la détresse de toutes les structures de santé fragiles et désemparées face au Covid 19. Et, dans de telles circonstances, il s’agit de vie et de morts d’individus.
Encore merci et bravo aux soignants, et à tous les professionnels en première ligne !

NB : Les affirmations concernant l’éolien sont annoncées par la Cour des Comptes et les variations de prix dans le journal « Le Monde et les Echos ». Et des ingénieurs ont fait le calcul des possibilités sanitaires si l’argent avait été destiné au monde médical.


Article du 15 avril 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


17 commentaires :


Commentaire de Avec des si... 15/04/2020 14:54:37

Si,si,si... On aurait mis Paris en bouteille et un S à "puit" et "sans précédant" avec un E...



Commentaire de Mariane 15/04/2020 19:40:02

Et pour ceux qui veulent des preuves sur le coût de l’éolien, voici quelques liens qui confirment mon article. La Cour des Comptes alertent sur cette gabegie financière depuis plusieurs années, relayée périodiquement par les journaux : Le Monde, les Echos, Le Figaro, Le Point, l’Expansion, Valeurs actuelles, et d’autres … et un dernier article sur énergie-aquitaine. https://www.lemonde.fr/blog/huet/2018/04/19/la-cour-des-comptes-alerte-sur-le-cout-des-enr/ https://cfdt-energie-aquitaine.org/



Commentaire de citoyen 15/04/2020 20:00:11

voilà un bel exemple du lobby nucléaire, propagande préparée et organisée avec un argumentaire fourni. madame présentez nous le prix réel du nucléaire et le coût de démentellement des centrales existantes? prenez l'exemple de Brennilis… au niveau sécurité présentez nous le taux de mortalité nucléaire face à l'éolien, et la durée de garde des déchets des 2 filières, et enfin dites nous où en sont les réserves mondiales de'uranium? merci à vous, vous semblez tellement bien renseignée !!!



Commentaire de Soyons sérieux 16/04/2020 06:26:31

Il est dangereux de parler de sujets qu’on ne maitrise pas et encore plus de faire le lien avec le Covid 19 pour faire sensation alors qu’il n’y a aucun rapport. On peut être contre l’éolien mais il ne faut pas tout mélanger. Quelques exemples : 1- l’energie s’exprime en MWh et non en MW. 2- Les prix négatifs en France sont très rares et le plus souvent dus au nucléaire qui préfère payer pour continuer de produire plutôt que de s’arrêter. 3- L’eolien en France a couvert 10.3% de la consommation en 2020 avec des pointes horaires à 27%. (source RTE) 4- L’eolien et le solaire sont les sou



Commentaire de HUGUES JOURD'HUI 16/04/2020 10:12:45

Je ne veux surtout pas commenter l\'argumentaire et le bien fondé de cette tribune, ce serait lui donner trop d\'importance. Par contre que Madame Marianne ???? (courageuse) fasse un parallèle entre l\'éolien et la crise actuelle est pitoyable. Si j\'étais gentil, je trouverais cela puéril… A défaut d\'honnêteté intellectuelle, s\'il vous plait Madame, faites preuve de décence et d\'humilité.



Commentaire de Patrick 16/04/2020 11:25:59

Cet article pose les bonnes questions sur les investissements prioritaires et leurs financements ? Par contre, en toute humilité, je ne vois aucun commentaire de compassion pour l\'aide sanitaire.



Commentaire de Benoit 17/04/2020 13:23:06

Très bonne réflexion: devant les milliards engagés pour faire face à la catastrophe, il va falloir faire des choix. De toute évidence, les milliards de subvention à l\'éolien ne sont pas justifiés..



Commentaire de Karine 17/04/2020 13:39:35

"Citoyen" trouve donc normal que le promoteur- propriétaire WPD recoive 82 euros par MW produit alors que ce MW ne vaut que 15 euros en ce moment. https://www.rte-france.com/fr/eco2mix/donnees-de-marche-en Cet écart, c'est la subvention que nous payons tous . N'y a-t-il pas d'autres priorités actuellement ?



Commentaire de Carine 49 17/04/2020 14:07:25

@Patrick: poser la question des investissements prioritaires, c'est justement apporter un éclairage sur les besoin des hôpitaux. Comment justifier tant de subventions à l'éolien alors que les hôpitaux sont privés du nécessaire ?



Commentaire de HUGUES JOURD'HUI 17/04/2020 16:03:06

C'est fatiguant de vouloir toujours stigmatiser l'un ou l'autre. Vouloir tout opposer. On s'en prend à l'éolien pour justifier le naufrage de l'hôpital public. Ensuite on attaque le monde agricole de mettre notre santé en danger. Les écologistes sont des intégristes anti-progrès. Puis c'est le tour des fonctionnaires devenus les nantis de la république… et ainsi de suite. Vous pouvez exprimer vos positions anti-éoliennes pour toutes les raisons que vous estimez légitimes, mais la crise actuelle et sa gestion n'ont rien à voir avec ça.



Commentaire de Pierre 17/04/2020 17:03:22

La gestion de la crise actuelle imposé de faire des choix. Poser la question du financement si généreux de l\\\'industrie éoliennes est bien de circonstance. Nos élus doivent gérer un budget. Savoir mettre fin à un système dispendieux est urgent en ce moment.



Commentaire de HUGUES JOURD'HUI 17/04/2020 19:31:13

Que vous soyez contre les énergies alternatives, je suis ok. Je peux comprendre que vous préférez le tout nucléaire, ou pourquoi pas les centrales à charbon. Mais dites le, et n'utilisez pas, s'il vous plait, la crise actuelle en sachant qu'il y a de la souffrance en pagaille, c'est ridicule. En ce moment il y a d'autres choses à régler, d'autres priorités.



Commentaire de Paul 18/04/2020 10:39:52

Actuellement, la priorité est bien le domaine sanitaire qui est en détresse depuis de nombreuses années. Financer l'éolien, c'est bien financer les centrales à charbon fortement émettrices de CO2. Le contribuable préfère financer le domaine sanitaire qui sauve des vies, plutôt que de subventionner toute l'année des "promoteurs privés" (qui s'enrichissent, ne sauvent pas la planète, et contribuent à créer du CO2 !!!).



Commentaire de Pierre 18/04/2020 13:55:54

@ Hugues. Que vient faire le nucléaire dans ce débat ? Cette tribune concerne le financement de l'éolien.



Commentaire de Hugues JOURD'HUI 18/04/2020 19:48:55

En réponse à Pierre, pourquoi le nucléaire? Tout simplement parce que l'EPR de Flamanville coutera plus 12 milliards à l'Etat. Et le projet total EPR en France est estimé à 46 milliards d'euros par EDF, voir le journal "la Tribune" (pas vraiment un organe de presse ). Alors je vous cite: Savoir mettre fin à un système dispendieux est urgent en ce moment



Commentaire de Pierre 18/04/2020 22:15:09

L'éolien, c'est un business privé,des subventions payées par nous tous. La France produit déjà trop d'électricité. Vous introduisez ici un débat pro ou anti nucléaire, ce qui n'est pas l'objet de cette tribune.



Commentaire de HUGUES JOURD'HUI 19/04/2020 13:42:33

C'est bien, définissez donc les règles du débat. Et débattez avec vous même, c'est plus confortable. Prenez soin de vous.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI