Confinement. Et si vous vous livriez ? Aujourd'hui "La bienveillance est une arme absolue"

Durant cette période confinement, quoi de plus sympa que de se (re)plonger dans des livres qu'on avait laisser de côté en se disant qu'on les lirait plus tard ou encore de relire des grands classiques ou de voir ou revoir des films mythiques ou cultes sur la toile ? Le kiosque vous propose une tribune pour en parler et en faire profiter les autres kiosqueurs confinés (1). Aujourd'hui, Claudia propose "La bienveillance est une arme absolue" de Didier Van Cauwelaert aux Editions l'Observatoire.


« La bienveillance est le contraire de la mièvrerie : c’est une arme de choc, une arme de joie, une arme absolue. À une époque où tout se radicalise – la ruse, la haine, l’ego, le politiquement correct et même les discours humanitaires –, la bienveillance est la seule réponse à la crise morale que traversent nos sociétés. Une réponse qui, à défaut de changer le monde du jour au lendemain, lui redonne des couleurs et compense les déceptions qu’il nous inflige, tout en renforçant ce système immunitaire assez paradoxal qui s’appelle l’empathie. D’où l’urgence de radicaliser la bienveillance. De la pratiquer sans peur, sans honte, sans modération et sans nuances. »
Prix Goncourt 1994, Didier van Cauwelaert est l’auteur de nombreux romans et essais, vendus à plusieurs millions d’exemplaires dans une trentaine de pays. Avec le « Dictionnaire de l’impossible », « Au-delà de l’impossible » et « Les Émotions cachées des plantes », il a bouleversé en profondeur nos rapports à la science et à l’extraordinaire.

(1) Rien de plus simple pour nous envoyer : citer le titre du livre ou du film et en faire un bref résumé, avec vos mots et votre ressenti intime pour conclure. Pour ce qui est des livres, cela peut aller de la BD au roman en passant par des écrits plus historiques, philosophiques ou psychologiques. Quant aux films, idem : du péplum au film culte, en passant pas la série ou le film grand public.
Allez, lancez-vous, osez en signant de votre nom ou sous un pseudo. Mais attention : pas de roman dithyrambiques ! Juste l'essentiel.
Pour envoyer votre article : contact@saumur-kiosque.com



Article du 22 avril 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de C.Claudia 22/04/2020 15:32:53

Merci à Saumur Kiosque. La bienveillance peut être naturelle chez certains même si parfois selon les situations, elle peut nous échapper momentanément. Chez d'autres, cela est plus difficile de mettre en application cette philosophie de vie. Cela demande tout un travail sur soi. Voir en chaque personne au-delà de ses travers et trouver le positif en chacun. Changer sa façon de penser et ne pas rester figer dans un fonctionnement négatif. La bienveillance est gratuite et rend heureux et joyeux. "N'hésitons pas, adoptons la bienveillance sans modération."



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI