Pays de la Loire. COVID-19 : « A vos côtés, mobilisé(e)s face à la crise »

Confiné(e)s depuis plus de 4 semaines, les élu(e)s régionaux n'en ont pas pour autant cessé leurs activités et font front ensemble dans la gestion de la crise sanitaire, économique et sociale, toutes tendances confondues. Les élu(e)s minoritaires du groupe Socialiste, écologiste, radical et républicain (SERR), sous la présidence de Christophe Clergeau (1), invitent à découvrir leur fonctionnement. Leur communiqué.


« Chacun(e) dans la crise que nous vivons apprend à vivre différemment, nous apprenons aussi à jouer notre rôle d'élu(e)s minoritaires dans un nouveau contexte, en cherchant à être utiles. Après quatre semaines de confinement, nous souhaitions témoigner auprès de vous ce qu'est devenu notre travail au quotidien.

Notre pays traverse une crise sans précédent par sa nature, son ampleur, et par les conséquences qu'elle implique sur la vie de chacune et de chacun de nous. Comme le quotidien de chaque Français(e), de chaque Ligérien(ne), le fonctionnement du Conseil régional et le rôle des élu(e)s, à tous les niveaux, est profondément bouleversé. Plus que jamais, la puissance publique est en première ligne et doit oeuvrer à la gestion de la crise qui s'inscrit dans la durée. Nous devons faire face à une situation inédite sans perdre de vue les priorités qui sont les nôtres. C'est ce que nous nous efforçons de faire, au sein du groupe SERR, dans le cadre du fonctionnement proposé et des dispositifs mis en place par l'exécutif régional.

Ce qui nous guide est d'abord l'esprit de responsabilité. Ainsi, nous avons voté le plan d'urgence face à la crise du COVid-19 qui nous a été soumis le 18 mars dernier, de même que le Fonds territorial résilience destiné à accompagner les petites et moyennes entreprises ligériennes face aux difficultés qu'elles traversent et traverseront. Nous nous employons à travailler en bonne intelligence avec la majorité régionale. Nous avons également resserré notre partenariat avec nos amis écologistes et multiplié les échanges au sein de l'intergroupe qui nous réunit.

Notre groupe de gauche est riche de sa diversité et fort de sa vie collective, maintenue et même renforcée malgré l'éloignement au cours de cette période. Les 17 élu(e)s du groupe SERR restent à pied d'oeuvre, dans leurs commissions et dans leurs champs de compétences, mais aussi et d'abord là où ils vivent, dans leurs responsabilités d'élu(e)s locaux(ales) et dans leurs engagements associatifs, également dans le contact permanent avec les acteurs de terrain qui sont nos interlocuteurs(trices) privilégié(e)s. Salarié(e)s et leurs représentant(e)s, entrepreneur(e)s, agriculteurs et agricultrices, professionnel(le)s de santé, personnes engagées au sein d'associations, mais aussi jeunes étudiant(e)s et lycéen(ne)s ou en recherche d'emploi... Nous sommes à leurs côtés pour les accompagner, les écouter et témoigner auprès de la collectivité des difficultés qu'elles et ils traversent.

Ces échanges nourrissent notre vigilance et nous permettent d'être au sein de l'institution régionale des porte-parole de ce que vous vivez et notamment des souffrances que subissent toutes les victimes de cette crise. Depuis un mois nous interpellons la majorité régionale pour renforcer son action face aux conséquences sociales de la crise, pour lutter contre les inégalités qu'elle révèle et accentue, pour protéger l'emploi et les salarié(e)s.

Nous nous battons pour que la priorité soit donnée par la Région à l'accompagnement des personnes en difficulté, précaires et fragilisées encore davantage aujourd'hui. Salarié(e)s au chômage partiel ou devenu(e)s sans emploi, travailleur(euse)s précaires, notamment jeunes, personnes âgées isolées, en situation de handicap, personnes sans domicile fixe, sans ressources, femmes et enfants victimes de violences au sein du foyer, personnes migrant(e)s ou sans papiers... Nous sommes particulièrement inquiet(e)s des risques de décrochage scolaire des lycéen.ne.s et apprenti(e)s, de la continuité des formations des chômeur(euse)s et des détenu(e)s, des conditions de travail dans les entreprises, alerté(e)s également par les difficultés du monde associatif, notamment culturel, par le secteur de la recherche et par les inégalités entre les territoires dont les plus fragiles risquent d'être particulièrement touchés.

Nous avons décliné ces priorités dans une feuille de route de l'action du Conseil régional, que nous avons adressée à la Présidente, Christelle Morançais. Vous trouverez en PDF à télécharger la copie de ce courrier.

Nous voulons être là pour porter la voix de celles et ceux qui sont encore trop oublié(e)s par les politiques régionales, et plus encore dans le cadre de cette pandémie. Nous sommes là pour vous, n'hésitez pas à nous faire part de vos difficultés, témoignages et propositions.

Afin de pouvoir jouer pleinement notre rôle nous avons insisté auprès de la Présidente pour que le fonctionnement démocratique de la Région soit maintenu, que les réunions des commissions sectorielles et des président(e)s de groupe se tiennent régulièrement pour partager informations, retours du terrain et propositions. Cela n'a pas été facile mais c'est aujourd'hui le cas ; à défaut d'être associé(e)s à la préparation des mesures prises par la Région et à ses décisions, nous pouvons dialoguer et échanger dans des conditions correctes et chacun(e) d'entre nous est très investi(e) dans ce travail collectif.

Comme vous pouvez le constater les élu.e.s d'opposition que nous sommes s'efforcent d'être utiles et actif(ve)s dans cette période difficile qui va malheureusement durer. Dans les mois qui viennent nous aurons toujours besoin de débats, de diversité de points de vue, d'alertes sur les sujets peu ou mal traités. Par son rôle d'aiguillon, de force de proposition, de contre-pouvoir, l'opposition contribue à améliorer l'action régionale et participe ainsi à la protection et à l'accompagnement des Ligérien(ne)s. Plus tard viendra le temps d'évoquer l'avenir. Nos valeurs n'ont pas changé, elles restent ce qui structure notre action et notre réflexion mais toute notre énergie est aujourd'hui concentrée sur le présent et la gestion des prochaines semaines.

Plus que jamais, notre rôle est de faire le lien entre l'action régionale et les territoires, de garantir l'exercice d'une démocratie qui ne doit jamais être remise en cause dans ces circonstances exceptionnelles et de témoigner auprès de la collectivité des besoins qui s'expriment partout dans notre région. Pour jouer pleinement ce rôle nous avons besoin de votre soutien et de vos contributions ; nous sommes donc pleinement disponibles et à votre écoute et vous encourageons à nous solliciter autant que de besoin.

Nous espérons que ce témoignage de ce qu'est notre action vous aura été utile. Nous sommes à vos côtés dans ces difficultés, nous espérons le meilleur pour vous dans cette période où chacun(e) s'efforce de prendre soin de celles et ceux qui lui sont cher(e)s. »


(1) Les élus du Groupe socialiste, écologiste, radical et républicain : Christophe CLERGEAU, Dominique AMIARD, Frédéric BEATSE, Olivier BIENCOURT, Jean-Claude CHARRIER, Delphine COAT-PROU, Marie-Hélène GIRODET, Maï HAEFFELIN, Stéphane IBARRA, Denis LA MACHE, Jean-Pierre LE SCORNET, Viviane LOPEZ, Violaine LUCAS, Carine MENAGE, Ina SY, Eric THOUZEAU, Thierry VIOLLAND.
Site : www.ps-paysdelaloire.fr


> Lire la suite de l'article en cliquant sur le PDF joint.

Article du 25 avril 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI