Laetitia Saint Paul : "Pour un tourisme à réinventer"

Laetitia Saint-Paul, vice-présidente de l’Assemblée nationale, députée de Maine-et-Loire, est membre du groupe d’études « Tourisme ». A ce titre, elle a participé activement à l’élaboration de propositions transmises au Gouvernement. Son communiqué et le document en PDF à télécharger.


"L’activité touristique est un vecteur essentiel de notre économie locale. Les chiffres sont clairs : ce sera la filière la plus impactée par la crise. Par ce travail de réflexion et de propositions, Madame Saint-Paul veut proposer des réponses réalistes prenant en compte à la fois : les risques sanitaires, les risques économiques et les besoins des Français après cette période difficile de confinement. L’objectif est de permettre la réouverture des lieux touristiques, la reprise d’activité des différents acteurs aux contraintes différentes, tout en limitant les risques épidémiques.

Au plan général, l’obtention d’un label sanitaire obligatoire applicable à tous les acteurs du tourisme serait une garantie de faire respecter l’ensemble des gestes barrières dans les établissements et aurait un effet rassurant, propice au retour des visiteurs. Les réouvertures pourraient être possibles grâce à des outils pratiques tels que les réservations et règlements en lignes, la limitation du nombre de visiteurs, la planification des flux de personnes, une obligation d’information aux visiteurs et un engagement de ceux-ci sur les consignes à respecter. Le niveau territorial paraît le plus approprié pour attribuer et contrôler ce label (Préfet, maire)

Des propositions spécifiques sont faites selon les types d’établissements pour autoriser leur réouverture ; en voici quelques exemples :
- Hébergement : petits-déjeuners en chambre, nettoyage des chambres quotidien selon des règles strictes.
- Cafés, restaurants, débits de boissons : réduction de la capacité d’accueil pour respecter les espaces entre clients, nettoyage strict entre chaque utilisation des tables et chaises, utilisation d’écrans plastifiés, registre des consommateurs pour circonscrire rapidement une éventuelle contamination, développer la vente à emporter et l’activité traiteur.
- Lieux touristiques (parcs à thèmes, zoo, sites, musées…) : mesures d’hygiène strictes et couloirs de visites.
- Transport de voyageurs : quotas de voyageurs, marquages au sol, consignes strictes de nettoyage, gels et masques obligatoires.

Ces obligations devraient être accompagnées de mesures de soutien aux entreprises qui s’y engagent (délais voire annulations de charges) et aux salariés permanent (chômage partiel) ou saisonniers (prolongation des droits aux allocations chômage ou reconversion vers des secteurs en tension comme l’agriculture, pour ceux qui n’ont pas pu retrouver un emploi dans le secteur).

Il est important de réussir cette reprise d’activité touristique : pour que les étrangers aient confiance en la situation sanitaire en France, mais également pour éviter une deuxième vague épidémique. Nous devons et pouvons réussir le challenge du tourisme sécurisé."



> Lire la suite de l'article en cliquant sur le PDF joint.

Article du 27 avril 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


12 commentaires :


Commentaire de pas confiance 27/04/2020 17:53:50

ne demandez surtout pas a madame la deputee ce qu elle pense des proprietaires de mobilhomme qui payent et qui ne peuvent pas avoir la jouissance du terrain pour cause de fermeture .ca semble etre un sujet tabou . certe ce n est peut etre pas de sa faute , son attachee parlementaire avec l arrogance propre a lrem monte dans les tours avec une meconnaissance incompetente et vous renvoi dans les cordes ;le non respect des soucis du peuple vous retombera sur le nez respects a madame leticia st paul



Commentaire de Superdeg 27/04/2020 18:18:49

On est des civiles et d'esprit latin, c'est trop militaire, si c'est comme ça personne va y aller. Et en plus on va être fiché, et ce qui est mis en place ça dur. On pourrait marcher au pas à une distance d'un mètre. Elle ne parle pas des masques donc c'est mal parti . Pourquoi une telle rigueur militaire pour l'après, ce qui n'a pas été le cas avant, pendant? Car vraiment l'organisation nulle!



Commentaire de Juste une mise au point ! 27/04/2020 19:15:10

En réponse "à pas de confiance". S'il vous plait ne pas généraliser ! A Lrem Saumur nous sommes tous des individus à part entière et non les clones de l'attaché parlementaire de madame Saint Paul.



Commentaire de Leplus 27/04/2020 19:34:06

Un registre pour les restaurants hôtels bars mais pas pour les parcs zoos etc discrimination ?



Commentaire de Doudou 27/04/2020 20:49:19

Moi j aimerai bien savoir si mme st paul est prête à baisser son revenu comme les professionnels du tourisme et commerçants. Oh mais non voyons c est l état qui paye....



Commentaire de Léonard Michalon 28/04/2020 09:14:36

HA, HA, HA, … Désolé, je ne me moque pas, c'est nerveux!...



Commentaire de je be mon cochon 28/04/2020 09:23:32

tu vas au café...tu bois un verre tu laisse ton adresse et ton nom. .mais pas au super marché ou dans les autre magasin c est du fichage discriminatoire il ne fallait pas ouvrir les école car ne me dire pas que c est pour que les parents puissent aller bosser alors que les enfants n iront à l'école que 3heures par jours et qu il ne faudra pas qu ils restent.. et ce un jour sur deux ne vous représentez pas en 2022 vous allez finir a la lanterne.. ah ça ira ça ira les politiques a la lanterne



Commentaire de Plaisance Tourisme Loire Anjou 28/04/2020 09:29:54

Avant le confinement, le secteur touristique saumurois était à un niveau de fréquentation en baisse. Il y avait une part de visiteurs anglais et allemand non négligeable. Saumur est une ville qui a connu toutes les époques, des fossiles, sites pré-antique, les premiers monastères et abbayes, châteaux et temples. Le protestantisme et la littérature romanesque, les spécialités gastronomiques à base de brochet ou de sandre, quelques cuisses de grenouilles. Pour un dynamisme à l'ancienne, ce n'est pas les miettes qui faut ramasser, c'est la boulangerie qui faut récupérer



Commentaire de pas confiance 28/04/2020 11:18:45

juste pour une mise au point .pour certain peut etre pas des clones mais pour beaucoup des godillots deja deconfines justes bons a se pavaner a la tele



Commentaire de Vœux pieux 28/04/2020 12:01:42

"l’obtention d’un label sanitaire obligatoire applicable à tous les acteurs du tourisme serait une garantie de faire respecter l’ensemble des gestes barrières dans les établissements". Un vœux pieux car, quand on voit comment de nombreuses personnes respectent les gestes en question, on peut sérieusement douter que ça s'améliore dans le temps. Il faut plutôt se préparer à une prolongation du confinement.



Commentaire de Dur Dur l'hygiène.... 28/04/2020 18:48:38

Il est certain que pour beaucoup de gens sales le simple lavage des mains est une corvée, alors désinfecté le reste , poignée de porte ,et tout ce qui s'en suit , etc etc ... alors faire respecter simplement les gestes barrières !!!!!!! Ça devient a réapprendre à vivre .



Commentaire de THOR 28/04/2020 21:50:16

16 pages de propositions concoctées par 100 Députés de la Majorité le 24 avril, alors que le Premier Ministre devait annoncer le 28 les règles officielles du dé-confinenent ! Quel beau travail INUTILE, que de papiers consommés...à nos frais. Bien sûr, notre Député doit s'occuper sans compter !



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI